La faune sauvage protégée sur moins de 1% du territoire

Publié le par Jean-Louis Schmitt

La vie sauvage souffre. Sur les quelques 8 millions d’espèces animales et végétales estimées sur Terre, un million d’espèces sont menacées d’extinction dans les prochaines décennies. A quelques exceptions près, ces extinctions sont le fait de l’homme…

Renard roux. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Renard roux. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Il y a urgence à agir pour éviter la disparition des espèces qui existent encore. Mais que fait la France pour protéger la faune sauvage sur son territoire ? Animal Cross est parti à la rencontre des plus grands naturalistes et experts français de la libre évolution afin d’en savoir plus !

Gilbert Cochet et Béatrice Kremer-Cochet, fondateurs de l’association Forêts sauvages, agrégés de l’Université, experts au Conseil scientifique régional du patrimoine naturel et, par-dessus tout, naturalistes de terrain passionnés, Jean-Claude Génot, écologue, membre des Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie et vice-président de Forêts Sauvages et Roger Mathieu, naturaliste de terrain depuis 50 ans, ornithologue et mammalogiste, auteur d’une cinquantaine de publications font le point…

Vidéo : Faune sauvage et Aires protégées - Episode 1 La faune sauvage protégée sur moins de 1% du territoire (12 :19)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Ta photo est magnifique !!
Répondre
J
Merci Kimcat ! <br /> Oui, tout cela est plutôt déprimant car, derrière les "beaux discours", il y a peu d'actes !<br /> Bonne journée à toi... quand-même !
K
C'est peu !! Déprimant ! <br /> Mais que fait donc la France pour protéger la faune sauvage, bon sang ?
Répondre
S
Tous ceux qui luttent pour la préservation animale et rencontrent des succès doivent être bien découragés à ce genre d'articles... ?
Répondre
F
C’est dépriment et lassant de voir que rien ne bouge. J’aimerais que cela s’arrête et qu’on arrête de considérer certaines espèces comme étant nuisibles alors que l’humain l’est beaucoup plus et détruit petit à petit notre magnifique faune locale.
Répondre
Z
Dérisoire et dramatique ! Et tout cela ne se sait pas bien sûr! Et beaucoup de gens s'en contrefichent aussi . Pauvres animaux!
Répondre
C
C'est effectivement dérisoire et j'apprends dans la vidéo que la chasse n'est pas vraiment interdite dans les parcs nationaux : c'est aberrant !<br /> Les bêtes n'ont vraiment que très peu de chance de pouvoir vivre une existence paisible...
Répondre
D
Merci pour le lien...et pour la photo de ce très joli renard aux aguets !
Répondre
M
Merci pour ce partage. C'est vraiment instructif: Qu'est ce qui se cache derrière ses mots :<br /> Parcs Nationaux, Réserves Naturelles? De quel degré de protection parle-t-on ?<br /> Et pour grande partie, la chasse y est autorisée comme le prélèvement d'arbres puisque souvent les réserves naturelle relèvent du foncier privé! <br /> E. MACRON annonce vouloir protéger 10% du territoire?<br /> Ici on peut signer une pétition et interpellez nos élus: <br /> https://www.factio.org/campagne/89/Stop-%C3%A0-la-chasse-dans-les-Aires-Prot%C3%A9g%C3%A9es
Répondre
J
Merci pour ces précisions Michelle ainsi que le lien de la pétition que, bien entendu, je signe !
D
le chiffre de 1% est totalement sujet à caution car il se base sur la protection absolue qui n'est pas nécessaire pour assurer la survie de la majorité des espèces, il y a beaucoup de lieux en France où la nature s'exprime sans qu'ils fassent l'objet de mesures de protection particulières, ne serait-ce que le milieu urbain plus riche qu'on croit, que bien des zones de montagne et de bois à peine fréquentées, que bien des friches où les espèces réapparaissent, que nombre de jardins privés...
Répondre
J
Certes mais "les zones de montagne et de bois à peine fréquentées" auxquelles tu fais référence ne sont pas interdites à la chasse ! Quant aux zones urbaines qui, parfois recèlent une belle biodiversité, on ne peut pas pour autant appeler cela des "zones protégées"...
J
Très interessant. La nature a apprécié ces deux mois de confinement . Mais, l'homme est de retour....
Répondre
J
Moins de 1%... C'est évidemment dérisoire, insignifiant, presque ridicule... Que dis-je : c'est ridicule ! <br /> Vu la mégalomanie des humains, ça risque, hélas, ne pas changer en bien et j'en suis profondément meurtri !
Répondre