L’Alsace sauvage

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Si tout le monde connaît la cigogne blanche, d’autres espèces animales illustrent la richesse des écosystèmes alsaciens : rats des moissons sur les rives de l’Ill, lézards verts occidentaux serpentant dans les vignes autour de Rouffach, chamois bondissant sur les flancs des hautes Vosges...

Chamois dans les hautes Vosges… Image extraite du documentaire d’ARTE « L’Alsace sauvage ».

Au cœur de l’Europe, entre les plaines du Rhin et les Vosges, l’Alsace abrite de véritables trésors, tant du point de vue des paysages que de la faune. Cigognes du Ried de Sélestat, rats des moissons sur les rives de l’Ill, lézards verts occidentaux serpentant dans les pelouses et les vignes autour de Rouffach, chamois bondissant sur les flancs des hautes Vosges… : du printemps à la fin de l’été, ce documentaire suit quelques-unes des nombreuses espèces animales qui peuplent la région, et met l’accent sur les difficultés auxquelles sont confrontés leurs petits dès la naissance…

 

Documentaire d’ARTE disponible jusqu'au 25/06/2020

Vidéo : L’Alsace sauvage (43 :15)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kimcat 01/06/2020 18:18

Quel beau regard de ce chamois !

dominique 01/06/2020 13:47

Merci pour cette vidéo sur une région chère à mon coeur; mais j'éviterai désormais en balade les pauses sur les moraines ! Amusement de voir les cigognes qui "s'embrassent' avant l'accouplement, pas facile avec un tel bec.... adorable rat des champs mais sa vie n'est vraiment pas facile ; j'ignorais qu'une mère chamois puisse être agressive face à une rivale; et l'apprentissage de l'alpinisme pour les petits: pas aussi évident qu'on aurait pu croire; une part d'inné une part d'apprentissage ! Ce qui me frappe dans tous les reportages animaliers est que la sexualité s'exerce avec la finalité de la reproduction , entre femelle et mâle, pour la survie de l'espèce ; alors que chez l'humain c'est complètement dissocié; avec le rire qui serait le propre de l' Homme , voilà une autre spécificité. Et une autre désormais, les animaux sauvages passent le plus clair de leur temps à essayer de se nourrir; ça a été longtemps le cas pour les humains aussi; désormais...on va au supermarché ! d'où le temps libre pour faire des choses intéressantes.....ou pas !

Zoé 31/05/2020 17:20

Mis de côté pour regarder plus tard. Le regard de ce chamois me touche infiniment. Merci!

Cléo 31/05/2020 16:14

Je l'ai mis pour regarder plus tard direct sur You Tube : ça semble bien beau! Un bon programme pour ce soir! Bises et belle journée.

domi 31/05/2020 10:52

coins de nature dans une région fort urbaine aussi

Jacky 31/05/2020 08:00

Merci pour ce somptueux reportage. Bon dimanche à tous.

Jean-Louis 31/05/2020 05:17

Magnifique documentaire avec des images assez étonnantes du rat des moissons plutôt difficile à observer... Bon dimanche !