Confinement J.43

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Mardi 28 avril. Ciel très couvert ce matin : il a plu un peu durant la nuit (2 mm) ! Juste de quoi mouiller un peu le sol ! Il en faudrait bien davantage mais la météo n’en annonce guère plus dans l’Est pour aujourd’hui…

Jardin « Les Joubarbes ». Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Jardin « Les Joubarbes ». Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

En bordure des chemins, des fossés, des haies et même dans notre jardin, fleurit actuellement une plante avec une légère odeur d’ail lorsque l’on en froisse les feuilles : il s’agit de l’Alliaire officinale. Egalement appelé herbe à ail, moutarde ailliée, Herbe aux aulx, julienne et ail-sans-ail… elle figure parmi les ‘’plantes oubliées’’ alors que, pourtant, elle est commune et que toutes les parties peuvent en être consommées : racines, feuilles, tiges, graines… Dans certains pays d’Europe de l’Est –comme la Bosnie- on consomme fréquemment les feuilles sous forme de salade… Il est d’ailleurs recommandé de la consommer plutôt crue car elle n’est que de peu d’intérêt une fois cuite ou séchée…

L’Alliaire est également connue comme plante médicinale aux nombreuses propriétés thérapeutiques ainsi, on lui reconnait des vertus antiseptiques lorsqu’elle est appliquée en cataplasme sur des plaies mineures ou des piqûres d’insectes.

En milieu naturel, elle peut s’avérer quelque peu invasive : introduite aux Etats-Unis (c’était bien avant l’ère Trump qui ne veillait pas encore au grain…) ainsi qu’au Canada, elle a tant pris ses aises qu’elle a supplanté des espèces locales ce qui est toujours le problème des variétés introduites qui n’ont, par conséquent, pas de prédateurs naturels. Aux Etats-Unis et en Ontario, un mouvement populaire s’est constitué (The Stewardship Network) afin d’essayer d’enrayer cette invasion…

Rien de tel chez nous : la plante est régulièrement broutée et, si elle vous gêne dans le jardin, il suffit de l’arracher ce qui est très facile ! Sinon, eh bien, faites comme nous : consommez-la !

L'Alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) : la fleur. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
L'Alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) : la fleur. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'Alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) : la fleur. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
L'Alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) : la fleur. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)L'Alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) : la fleur. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

L'Alliaire officinale ou Herbe à ail (Alliaria petiolata) : la fleur. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les feuilles dentées et cordées à son sommet pourraient faire penser à l’ortie... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Les feuilles dentées et cordées à son sommet pourraient faire penser à l’ortie... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Les feuilles dentées et cordées à son sommet pourraient faire penser à l’ortie... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les feuilles dentées et cordées à son sommet pourraient faire penser à l’ortie... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

À suivre…

 

Et vous ? Comment vivez-vous ce confinement ? Racontez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Stéphane 01/05/2020 09:26

Merci pour cet ajout de culture : pour une fois cet "aïe" n'est pas douloureux...

kimcat 29/04/2020 19:31

Merci pour cet article très intéressant sur l'Alliaire officinale...
Belle soirée Jean-Louis

Cléo 29/04/2020 17:49

C'est vraiment intéressant! Par contre, avec mes allergies saisonnières, il est préférable pour moi de ne pas consommer de plantes... ;) Cela fait de jolies fleurs, je trouve! Bises et belle journée à vous deux!

domi 29/04/2020 17:41

en fait pour apprécier la nature et l'aimer, il faut la connaître. Et pour la connaître, il faut l'aimer...

Erika 29/04/2020 17:11

Je ne connais pas cette plante.
Merci pour la leçon de botanique !
Bonne soirée

Sylvie 29/04/2020 17:07

On apprend plein de choses intéressantes sur les fleurs grâce à Jean-Louis.
L'alliaire en pesto me donne envie d'y goûter, moi qui vient du sud de la France.
"Mémoires d'un âne"de la bibliothèque rose, encore un livre que j'avais enfant.

Zoé 29/04/2020 17:00

Pas d'alliaire dans mon jardin. Le vôtre de jardin est bien joli dans sa verdure! Ici, il a plu hier et ce matin mais chichement aussi .
Bonne soirée prenez bien soin de vous!

Chantal33300 29/04/2020 16:42

quel endroit merveilleux avec toute cette verdure. Je ne connais pas cette plante, mais je vais surveiller lors de mes promenades. Bon après midi

Jacky 29/04/2020 16:27

Nous consommons l'alliaire en pesto ( parseman, huile d'olive, noix mixés, jus de citron ). C'est excellent.
Je termine la lecture de "mémoires d'un âne" écrit par qui vous savez. Eh oui, c'est de la bibliothèque rose. Ce'est certes pas

Jacky 29/04/2020 16:35

Erreur de manipulation : Ce n'est certes pas les lectures des pensées de Marc Aurèle ou les memoires d'Hadrien, lectures de la famille Jaco-Schmitt, mais le charme désuet du texte est plaisant. Un autre livre m'attend; la case de l'oncle Tom.

osswald Pierre 29/04/2020 15:57

Sur la première photo un calvaire rustique au fond du jardin. Tout est prévu aux Joubarbes. Un bel endroit pour se reposer et méditer, c'est très approprié en cette période de doute. Un peu de foi comme la lecture hier ça ne peut pas faire de mal., L'alliaire n'est pas très présent chez moi, l'ail des ours si, il colonise peu à peu les endroits ombragés et il est magnifique cette année. Malheureusement les ours ne sont pas au rendez-vous, je suis un peu déçu. Le gaillet jaune aussi montre le bout de son nez, en avance cette année. Mon voisin un jeune chef inventif et doué en fait des sauces savoureuses. Pour la pluie c'était prévu, mais quelques gouttes seulement et c'est dommage. Les danses de la pluie fonctionnent, il faut cependant adresser aux divinités concernées des bonds un peu plus musclés que de simples trémoussements hystériques.