Confinement J.27

Publié le par Jean-Louis Schmitt

12 avril, Dimanche de Pâques. En Alsace, ce sont les lièvres qui sont censés distribuer les œufs en chocolat que les enfants cherchent frénétiquement dans les jardins le matin de Pâques ! De mon temps -eh oui, c’était au milieu du siècle dernier- nous construisions un nid avec de la mousse que nous garnissions de violettes et autres petites fleurs, pour attirer le fameux lièvre…

Dans le jardin des Joubarbes… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Dans le jardin des Joubarbes… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Mais, ce n’est pas de traditions ni de chocolat dont nous allons parler mais d’une fleur que, pour une fois, je suis sûr que tout le monde connaît : l’inflorescence d’un jaune vif du pissenlit parfois également appelé « dent-de-lion » ! En regardant s’épanouir les capitules de cette plante dont nous utilisons souvent les feuilles dans notre cuisine, j’avais envie de vous parler de ses incroyables facultés d’adaptation !

Il existe plus de 1 000 espèces et sous-espèces de pissenlit (Taraxatum officinale)... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Il existe plus de 1 000 espèces et sous-espèces de pissenlit (Taraxatum officinale)... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Il existe plus de 1 000 espèces et sous-espèces de pissenlit (Taraxatum officinale)... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

En effet, si on la voit croître et se développer un peu partout –et parfois même en des lieux tout à fait improbables- c’est évident : le pissenlit a indéniablement un secret ! En fait, ce que l’on prend pour une fleur est un assemblage de 200 à 300 minuscules fleurs indépendantes agglutinées les unes contre les autres : l’ensemble forme une tête colorée qui attire nombre d’insectes butineurs ! Ils trouvent là peu de nectar mais un excellent pollen bienvenu pour nourrir le couvain des abeilles, syrphes et autres guêpes…

200 à 300 petites fleurs par plante, voilà qui multiplie déjà considérablement les chances d’avoir des descendants potentiels puisque se sont autant de petites graines ailées qui voyageront grâce au vent (ou aux enfants qui souffleront dessus) !

Le pissenlit est une plante dont les bienfaits ont été découverts dès l'Antiquité, mais n'ont été démontrés qu'au XVIe siècle. Le pissenlit possède de nombreuses propriétés, entre autres celle d'être un dépuratif, un diurétique, une plante efficace contre les calculs biliaires et rénaux, utile contre l'inappétence ou certaines maladies de la peau… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le pissenlit est une plante dont les bienfaits ont été découverts dès l'Antiquité, mais n'ont été démontrés qu'au XVIe siècle. Le pissenlit possède de nombreuses propriétés, entre autres celle d'être un dépuratif, un diurétique, une plante efficace contre les calculs biliaires et rénaux, utile contre l'inappétence ou certaines maladies de la peau… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le pissenlit est une plante dont les bienfaits ont été découverts dès l'Antiquité, mais n'ont été démontrés qu'au XVIe siècle. Le pissenlit possède de nombreuses propriétés, entre autres celle d'être un dépuratif, un diurétique, une plante efficace contre les calculs biliaires et rénaux, utile contre l'inappétence ou certaines maladies de la peau… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Lorsque les conditions météorologiques sont bonnes au moment où les fleurs ouvrent leurs inflorescences et que les butineurs sont présents, tout va bien ! Mais, il arrive qu’un coup de froid ou une période prolongée de pluie empêchent les pollinisateurs de faire leur travail ! C’est là que le pissenlit sort son joker : à côté des pissenlits « classiques » il y a également ce que l’on appelle des « mutants » qui peuvent passer outre les butineurs en produisant chacun 200 à 300 graines identiques par clonage… Bref, quels que soient les conditions météo, le pissenlit s’en sort toujours puisqu’il est de plus très rustique et peut supporter des températures allant jusqu’à -30° et plus…

Une seule abeille peut visiter plus de 5 000 pissenlits : les yeux des insectes sont très sensibles à la couleur jaune…JLS (Cliquez pour agrandir)Une seule abeille peut visiter plus de 5 000 pissenlits : les yeux des insectes sont très sensibles à la couleur jaune…JLS (Cliquez pour agrandir)

Une seule abeille peut visiter plus de 5 000 pissenlits : les yeux des insectes sont très sensibles à la couleur jaune…JLS (Cliquez pour agrandir)

Voici une fleur qui a terminé sa floraison et sur laquelle les enfants aiment souffler ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Voici une fleur qui a terminé sa floraison et sur laquelle les enfants aiment souffler ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

À suivre…

 

Et vous ? Comment vivez-vous ce confinement ? Racontez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dominique 15/04/2020 12:31

C'est fait Jean-Louis, photos transmises avec l'iphone sur ton numéro perso car déjà pas fameuses, si je les transfère sur ma boîte mail c'est pire.

kimcat 14/04/2020 17:36

Un trésor de bienfait le pissenlit !! Si utile pour nos butineuses et que je trouve joli.
Merci pour ce bel article Jean-Louis et belle soirée de mardi

dominique 14/04/2020 12:51

Le pissenlit: des vertus et capacités que j'ignorais; grâce à ce blog, j'ai appris à ne pas supprimer les plantes qui poussent sans moi , je me dis qu'elles peuvent être utiles aux insectes, aux oiseaux etc mais là j'en ai de très envahissantes dans un petit jardin; je vais les prendre en photo et si tu le permets Jean-Louis je te les enverrai pour que tu me renseignes..

Jean-Louis 14/04/2020 21:57

Avec joie Dominique...

Claire 14/04/2020 06:16

Encore un billet qui nous en apprend sur une plante que beaucoup jugent banale : votre regard sur elle nous prouve qu'elle ne l'est nullement, banale, mais, bien au contraire, qu'elle est fascinante...
Je verrais désormais les pissenlits autrement ! Merci à vous.
Les photos sont, là encore, superbes !

DOMINIQUE ARNAUD 14/04/2020 00:21

dans ma pelouse tropicale et déshydratée il n'y a pratiquement que le pissenlit à rester vert, jolie rubrique !

Jean-Louis 14/04/2020 05:54

C'est sûr que la végétation mexicaine est totalement différente mais, apparemment, le pissenlit s'y plaît bien... comme toi en somme !

Zoé 13/04/2020 23:11

Petite madeleine d'enfance , on allait ramasser des pissenlits dans les champs pour faire en salade avec des pommes de terre et des oeufs durs !

Jean-Louis 14/04/2020 05:52

Actuellement, il vaut mieux faire attention où on ramasse les plantes et ça devient dur de trouver des prés non traités... Vive le jardin -qui est évidemment indemne de tous produits- où nous laissons s'installer toutes sortes de plantes et, parfois, il y a de jolies surprises...

Véronique 13/04/2020 22:28

Ah, le pissenlit qui émaille d'une multitude de soleils nos prés, aux feuilles délicieusement amères et diurétiques, à la racine dépurative pour le foie, dont la fleur permet de confectionner la subtile cramaillotte et à fin si joliment, "avide de vent et de dispersion" comme le dit Pascal Quignard...

Jean-Louis 14/04/2020 05:49

Moi je les trouve -en plus- très photogéniques ces fleurs de pissenlit ! Bref, je me régale... rien qu'avec les yeux !

osswald pierre 13/04/2020 20:12

Enfin un peu de gaieté et de légèreté en ce lundi de Pâques. C'est bien de donner un peu d'importance au discret pissenlit. C'est magnifique un pissenlit si l'on sait regarder. Il y a un pissenlit superbe dans la touffe d'herbe de Dürer, un chef d'oeuvre. Mais il nous faut aussi faire preuve d'humilité vis-à-vis de lui puisque nous finirons tous par avoir un jardin sur le ventre un jour, à moins d'opter pour la crémation pour permettre à nos proches de souffler sur les cendres comme la dame du Larousse, ou alors la taxidermie ce qui est plus original mais aussi plus encombrant.

Jean-Louis 14/04/2020 05:47

J'hésite moi aussi : crémation ou naturalisation ? La seconde option risque de lasser très vite les héritiers... Je vais encore réfléchir !

Cléo 13/04/2020 19:07

Je croyais qu'il n'y avait qu'une espèce! Wow! J'en apprend beaucoup aujourd'hui, sur les pissenlits et votre tradition de Pâques! Bises et belle journée à vous deux !

Cléo 14/04/2020 14:01

Bonjour Jean-Louis. Personnellement, cela fait des années que je ne fête pas Pâques... Pour moi, lorsque je travaillais, ce n'était qu'un congé et une raison de plus de manger du chocolat... Je ne suis pas le meilleur exemple de la pratique au Québec. ;) Étant seule, c'est plutôt tranquille. Bises et belle journée à vous deux.

Jean-Louis 14/04/2020 05:44

Merci Cléo. Ravi que tu aies appris quelque chose avec cette publication !
Comment as-tu passé les "fêtes" de Pâques, là-bas, de l'autre côté de l'Atlantique ?

Jacky 13/04/2020 18:24

As tu fait de la confiture de fleurs de pissenlit ? La photo des oeufs de Pâques est très belle avec les lamiers pourpre et des boutons d'or.

Jean-Louis 14/04/2020 05:38

Non Jacky, je ne fais pas de crameillotte cette année : je réduis un peu ma production... Après tout, laissons butiner les insectes sur les jolies fleurs jaunes, ils en ont plus besoin que moi !

Sylvie 13/04/2020 18:14

Le pissenlit est une fleur mal aimée, et pourtant elle a d'innombrables vertus.
Aujourd'hui, pas de geais (dommage), mais 2 grosses corneilles qui sont venues dépiauter les branches des arbres, des oiseaux très intelligents comme tous les corvidés et pourtant mal aimées elles aussi.
On attend les annonces de Macron en espérant avoir un peu plus de concret sur la suite du confinement.

Jean-Louis 14/04/2020 05:41

Comme pour la faune, il n'y a aucun végétal mal-aimé chez nous et cela même si certaines plantes peuvent se montrer envahissantes : dans un jardin comme le nôtre, il y a toujours moyen de "gérer" ! Dans la nature, c'est évidemment autre chose...

Stéphane 13/04/2020 15:02

Bouffer les pissenlits par la racine, ça redonne la santé ?

Jean-Louis 14/04/2020 05:42

Oui, il paraît que les racines sont excellentes pour le foie ! Cela dit, c'est comme pour tout : il ne faut pas en abuser...