Allemagne : du rideau de fer à la ceinture verte

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Depuis la fin de la guerre froide, le no man’s land créé par la chute du rideau de fer s’est mué en une réserve naturelle unique en son genre. Insectes, papillons, plantes rares, aigles à queue blanche, loutres, lynx… : un millier d’espèces menacées trouvent refuge dans ce corridor autrefois funeste, qui serpente entre champs, montagnes et forêts…

Lynx. Image extraite du documentaire Allemagne : du rideau de fer à la ceinture verte

Au début des années 1950, les premiers barbelés se dressent entre la RDA et la RFA, les blocs de l’Est et de l’Ouest, le communisme et le capitalisme…

« Ce « rideau » comportait des lignes de barbelés, souvent électrifiés, séparées par des no man's land parsemés de chausse-trapes, de champs de mines et surveillés par des miradors armés de mitrailleuses du côté du bloc de l'Est. Du côté occidental ou yougoslave (la Yougoslavie était communiste, mais non-alignée), il y avait de nombreux dispositifs d'observation. La section la mieux fortifiée et la plus connue n'était pas en connexion avec le reste mais entourait l'enclave occidentale de Berlin-Ouest en Allemagne de l'Est : c'était le mur de Berlin. Un autre mur plus petit coupait en deux le village de Mödlareuth en Allemagne, situé sur la frontière RFA/RDA. Le but de ces installations, érigées à l'initiative de Joseph Staline et de Nikita Khrouchtchev, était officiellement de « protéger les populations du camp socialiste de l'influence de l'impérialisme capitaliste et du fascisme » mais concrètement ils ont servi à empêcher la fuite des populations de l'est vers l'ouest. » (Source : Wikipédia)

Vidéo : 02 Le retour de la nature sauvage Allemagne rideau de fer à la ceinture verte Voyages&découvertes (19 :12)

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Superbe reportage et très beau refuge naturel . je suis heureuse d'apprendre que cela existe.
Répondre
K
Un beau refuge cette ceinture verte...
Répondre
C
C'est superbe cette ceinture verte! Et elle est immense, selon le documentaire! Bonne journée!
Répondre
D
Ce qui démontre l'utilité de vastes réserves naturelles et/ou de zones cultivées biologiquement
Répondre
O
D'où l'intérêt du communisme, 30 ans après on en perçoit encore tous les bienfaits. Il faut remercier messieurs Staline, Khrouchtchev et Ulbricht, en politique les vrais visionnaires sont rares.
Répondre
J
Dommage : le documentaire d'ARTE n'est plus en ligne...
Répondre