Confinement J.12

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Samedi 28 mars, 12ème jour de confinement pour cause de Coronavirus en France et confinement prolongé officiellement jusqu’au 15 avril… au moins ! On s’y attendait certes au vu de l’état de la situation qui ne semble guère s’arranger : il faudra donc continuer à respecter les recommandations et, bien sûr, ne sortir qu’en cas de nécessité impérieuse…

Lever du jour du samedi 28 mars. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Lever du jour du samedi 28 mars. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Pour ma part, je limite désormais mes balades matinales aux abords de la maison ! C’est évidemment frustrant mais il est possible faire de belles observations malgré tout ! En ce samedi matin, j’entends pour la seconde fois la Fauvette à tête noire mais, impossible de la localiser pour le moment ! Je ne désespère pas pour autant… En attendant, je me concentre sur d’autres objectifs qui veulent bien se laisser photographier : Corneille noire, Verdier d’Europe, Moineau domestique, Rouge-queue noir, Mésange bleue… mènent un joli et bruyant tapage ! L’occasion d’essayer de reconnaître le chant ou le cri de chacun !

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

L’exercice n’est en l’occurrence pas très compliqué malgré les vocalises d’un Etourneau sansonnet imitant tantôt la Buse, tantôt la Pie entre autres sifflements aigus et trompeurs.

Ensuite, je repère un Merle noir ! Mais non : ce plastron… Je pense avoir la berlue mais, à y regarder plus attentivement, j’identifie le Merle à plastron ! Je n’en avais jamais vu auparavant autrement que dans les livres où les revues : c’est un oiseau de montagne et, ici, ce sont les confins du plateau lorrain... Aussi je n’en crois pas mes yeux et envoie l’image à divers ornithologues qui, unanimes, confirment l’observation ! Selon Tristan (que je sollicite régulièrement en cas de doute…), il pourrait s’agir d’un individu « qui a du se perdre un peu lors de sa migration, (et qui) va reprendre des forces et probablement repartir plus au nord… ».

Le Merle à plastron (Turdus torquatus) est un oiseau de montagne aux mœurs solitaires et de nature farouche… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Merle à plastron (Turdus torquatus) est un oiseau de montagne aux mœurs solitaires et de nature farouche… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Chant et cris du Merle à plastron

Le Merle à plastron, surnommé également « le petit prince de la montagne », ne nourrit essentiellement d’insectes, de sauterelles, de vers et parfois même de petits lézards. Figurent également à son menu selon la saison, certaines baies sauvages (comme les sorbes ou les myrtilles…). Son vol est agile et rapide et, ne supportant pas l’approche, il se camoufle à la moindre alerte ! Je m’estime donc particulièrement chanceux d’avoir pu le voir et, encore plus, d’avoir pu lui tirer son portrait !

À suivre…

 

Et vous ? Comment vivez-vous ce confinement ? Racontez-nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

M. ou Mme BUTON Guy 05/04/2021 08:59

Je viens d'observer ce jour 05/04/2021 un merle à plastron dans mon jardin, j'habite en Vendée nord à 4 km de la mer. C'est la première fois.

kimcat 30/03/2020 17:18

Quelle chance d'avoir pu rencontrer ce Merle à plastron !!
Superbe oiseau !

Zoé 29/03/2020 22:15

Je reviens vers ton blog dans ces jours de peine, difficiles, pour moi et ce billet est un véritable baume . Il y a tellement de beauté et de tendresse . Merci Jean-Louis!
Ps: Il est superbe le merle à plastron blanc , il porte aussi le smoking?

domi 29/03/2020 18:48

tu as un bien joli dérivatif, et tu sais partager, merci

simone 29/03/2020 18:15

petite anecdote rigolote : depuis quelques jours je remarque un couple de tourterelles à bonne distance l'une de l'autre ! Alors qu'elles étaient toujours côte à côte : distance règlementaire ou pire ? Divorce ??

simone 29/03/2020 18:12

mais quelle chance !!! chance qui appartient à ceux qui se lèvent tôt !! merci pour le partage..

osswald pierre 29/03/2020 18:02

Il faut que je te le dise J.Louis, ce merle à plastron était là depuis plusieurs jours déjà à te guetter. Les merles à plastron sont comme tout un chacun, ils attendent leur quart d'heure de célébrité warholien, le moment de rencontrer le photographe idoine. Pour lui c'est fait, mais combien d'autres sont condamnés à un triste et définitif anonymat?

Sylvie 29/03/2020 17:31

Quel courage de se lever tôt, mais aussi quelle récompense d'admirer les levers de soleil et les oiseaux en toute quiétude, et quelle chance d'avoir rencontré un merle à plastron !
Chez nous aujourd'hui, pour Philippe c'est bricolage, sa seconde passion, tandis que je commence des albums photos en ligne que je n'ai jamais eu le temps de faire auparavant.
Merci encore Jean-Louis pour tous vos articles !

Stéphane 29/03/2020 17:25

Ta plume pour leurs ailes...

Cléo 29/03/2020 16:27

Superbes rencontres, tout particulièrement ce merle! J'écoute son chant en t'écrivant. Bises et belle journée!