Confinement, J.1

Publié le par Jean-Louis Schmitt

17 mars 2020. Situation inédite mais, ô combien, importante : le confinement de la population va peut-être, espérons-le, réduire la propagation de ce terrible coronavirus… à condition bien sûr que les règles soient respectées par tous ce qui est loin d’être évident ! Nous mesurons, en ce qui nous concerne notre chance de vivre à la campagne et d’avoir un jardin : avec la météo printanière de ce premier jour d’isolement à domicile, frénétiquement, nous nettoyons, taillons, coupons…

La douceur hivernale, l’abondance de pluie, font que tout est en avance de presque un mois… Gagée jaune, romarin et autres primevères fleurissent abondamment. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
La douceur hivernale, l’abondance de pluie, font que tout est en avance de presque un mois… Gagée jaune, romarin et autres primevères fleurissent abondamment. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)La douceur hivernale, l’abondance de pluie, font que tout est en avance de presque un mois… Gagée jaune, romarin et autres primevères fleurissent abondamment. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

La douceur hivernale, l’abondance de pluie, font que tout est en avance de presque un mois… Gagée jaune, romarin et autres primevères fleurissent abondamment. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Si nos mains sont occupées, notre esprit quant à lui vagabonde : les oiseaux, nombreux, accompagnent nos travaux et c’est un réel bonheur que de se laisser porter par ces chants multiples ! Il y a le merle avec ses strophes superbes, les mésanges charbonnières et bleues qui, tout en s’affairant autour des bourgeons pour y quêter de minuscules insectes, chantent et s’interpellent, il y a le verdier et la répétition de sa petite phrase chuintante, il y a le babil aigrelet de l’accenteur mouchet, le chant puissant du troglodyte mignon, celui caractéristique du rougegorge familier et tant d’autres encore… Le concert est sublime et nous essayons de reconnaître tour à tour les différents solistes !

A chaque printemps, il nous faut réapprendre à identifier les différents auteurs et, avec l’âge, il faut reconnaître que la mémoire n’est plus ce qu’elle était ! Mais, qu’importe, nous sommes bien et parfaitement conscients que nous sommes d’authentiques privilégiés : notre « confinement » n’est évidemment nullement comparable avec celui de millions de citadins qui ne disposent pas même d’un balcon…

Rougegorge, accenteur, mésange charbonnière, verdier… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Rougegorge, accenteur, mésange charbonnière, verdier… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Rougegorge, accenteur, mésange charbonnière, verdier… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Rougegorge, accenteur, mésange charbonnière, verdier… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Rougegorge, accenteur, mésange charbonnière, verdier… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Rougegorge, accenteur, mésange charbonnière, verdier… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Si les mésanges sont très affairées autour des bourgeons naissant, elles ne dédaignent pas de temps à autres une petite friandise… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Si les mésanges sont très affairées autour des bourgeons naissant, elles ne dédaignent pas de temps à autres une petite friandise… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Si les mésanges sont très affairées autour des bourgeons naissant, elles ne dédaignent pas de temps à autres une petite friandise… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Si les mésanges sont très affairées autour des bourgeons naissant, elles ne dédaignent pas de temps à autres une petite friandise… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Pas de doute, le printemps est là... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Pas de doute, le printemps est là... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Pas de doute, le printemps est là... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Pas de doute, le printemps est là... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Pas de doute, le printemps est là... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Un des chats de la maison... Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Un des chats de la maison... Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

À suivre…

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claire 19/03/2020 21:15

Le genre de page que j’apprécie moi aussi tout particulièrement : c’est concis, joli et pédagogique de surcroît ! Que demander de plus ?

kimcat 19/03/2020 19:49

Merci encore pour c joli billet que j'ai apprécié.
Je profite de mon balcon. Des petites mésanges viennent y manger... Dans le cèdre majestueux devant mes fenêtres, beaucoup d'oiseaux. Quel bonheur de les voir et de les entendre !

Zoé 19/03/2020 16:44

Quel joli billet depuis votre paradis terrestre. Ici aussi , l'Homme et moi nous sentons privilégiés avec un jardin , des livres et de la musique! Je plains beaucoup ceux qui sont enfermés dans des espaces sans nature extérieure. Prenez bien soin de vous les amis!

dominique 19/03/2020 12:01

Merci pour ces photos de votre paradis; oiseaux et fleurs me ravissent car ici dans le petit jardin de ville, une énorme chance que j'apprécie à sa juste valeur, il semble que les fleurs soient un peu plus attardées; et les oiseaux pas plus que d'habitude, hormis nos habituels pigeons et moineaux mais on entend davantage chanter dans le voisinage. les mangeoires sont délaissées. Chats et chiens profitent également de cette chance mais peut-être pas certain perroquet qui, esclave de ses habitudes, préfère sans doute rester à la maison.

Osswald Pierre 19/03/2020 15:12

Oui bien sûr confinement de privilégiés, il n'y a on le sait que peu de justice. Chez Michèle et J. Louis non seulement le nature est en avance mais les oiseaux sont plus nombreux, plus beaux, plus colorés et ils chantent mieux qu'ailleurs. Et je ne vous parle pas du reste, même les tiques sont bien élevées et ne transmettent pas la borréliose.....

Véronique H. 19/03/2020 06:09

Comme tu l’indiques Jean-Louis, ce n’est pas trop difficile d’être confinés dans notre jardin, ni dans la forêt toute proche.
Je porte dans mon cœur tous ceux qui sont engoncés dans les appartements des villes sans parfois la moindre trace de végétal ni d’oiseau à l’horizon...

Rachel Granger 19/03/2020 06:04

Merci pour les photos et ses paroles printanières.. C'est vrai qu on est des privilégiés ! Bisous et portez vous bien????

Claude 19/03/2020 01:24

J'ai pensé à vous ce matin dans ce grand jardin et ce confinement consistant à faire vivre les plantes les fleurs, les insectes.
Et moi dans ma bibliothèque avec tous ces livres, parfois érudits parfois pleins d'étoiles , en compagnie de poètes qui attendent que je les caresse de ma voix, des passages à relire, à partager, à semer toutes ces pensées, peut être à commenter... mais avec qui? ce n'est que le premier jour du confinement!

Jean-Louis 19/03/2020 06:01

Vous pouvez, chère Claude, parfaitement partager vos lectures avec nous ! Ce serait d'ailleurs une très sympathique expérience... Alors, n'hésitez pas...

JC 18/03/2020 23:01

Effectivement le confinement est plus facile avec un grand jardin et des arbres mais plus de prétextes pour ne pas s'en occuper. Pour nous il reste aussi la plage qui reste accessible pour la promenade puisqu'elle est en bas de la maison. Et la voie verte du bord de mer pour aller chercher le pain et aller à la pharmacie, ce qui est moins drôle, à vélo. Donc il y a pire confinement.

Jacky 18/03/2020 22:36

Cet article me plait. Nous avons eu la même activité. J'ai observé le manèges passionnant des osmies sur ma terrasse. Il n'y a pas de bruit de voitures dans le village. Nous écoutons les chants de tous ces oiseaux et les observons préparer leurs nids. Cette situation doit nous rendre plus humble. Nous avons dîné avec de la mâche sauvage trouvé sur la butte du jardin. Merci Coco, JL et Michèle.

Cléo 18/03/2020 22:23

Que c'est beau chez vous avec toute cette floraison et ces oiseaux! Je fais partie des personnes sans balcon... Au Québec, nous ne sommes pas complètement confinés, sauf les exceptions comme partout ailleurs, mais il faut sortir un minimum. Bises virtuelles et prenez soin de vous!

domi 18/03/2020 22:06

réconfortant, tu as raison de partager

Sylvie 18/03/2020 21:39

Belles images réconfortantes en ces temps difficiles, et que vous écrivez bien Jean-Louis !
Vous avez un accenteur mouchet qui chante ! Chez nous, il n'est là que l'hiver et repart au printemps.

coco 18/03/2020 21:38

yoh ! mais c'est magnifique.....dommage que vous ne pouvez pas "ripper" chez moi !!!!!!