Les salamandres en grand danger du côté de Nancy

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Un des seuls sites d’habitat périurbain des salamandres –amphibiens nocturnes protégés- de l’agglomération de Nancy est menacé : cet endroit, le terrain de football, rue de Versigny, attenant au parc du Grand Séminaire, a été choisi pour permettre aux sociétés immobilières Batigère la construction de quatre immeubles

Salamandre en résine réalisée par Denis Lavoyer (Relais des Arts de La Petite Pierre-67). Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Salamandre en résine réalisée par Denis Lavoyer (Relais des Arts de La Petite Pierre-67). Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le maire de Villers-lès-Nancy a accordé le permis de construire et le préfet a donné son accord par un arrêté autorisant la destruction des salamandres, espèce normalement protégée par la loi… En cette période pré-électorale (les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars en cas de second tour), les divers candidats cherchent généralement à reverdir leur programme : dans le cas présent, c’est la bétonisation qui est, une fois encore, privilégiée !

L’association « La Salamandre de l’Asnée » a intenté une action en justice contre l’arrêté du préfet. Vous pouvez soutenir cette démarche en signant la pétition qui est en ligne (ICI) !

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Bonjour, voici des nouvelles intéressantes: En 2020, trois jugements ont été rendus en faveur de la Salamandre de l'Asnée. Aujourd’hui, le promoteur n'a plus le droit de construire. Il vient quand même d'interjeter appel à Nancy. Les procédures continuent, les riverains continuent à défendre la Salamandre.
Pour soutenir l'action : cotizup.com/sauvonslessalamandres
Merci à vous
Répondre
J
Merci pour ces nouvelles et, d'avance, merci de nous tenir informé de la suite...
K
Pauvres salamandres.
C'est signé
Répondre
C
Décidément, même sur une espèce protégée, la loi ne sert à rien, c'est scandaleux !!!!
Les hommes font ce qu'ils veulent du moment que cela rapporte et ce sont encore les animaux qui en font les frais...
Répondre
C
Pétition signée...
J'avoue que je ne comprendrai jamais cette "logique" de nos représentants de l'Etat qui, d'un simple paraphe, autorisent de telles destructions...
Répondre
D
Ah ...il semble que j'aie réagi un peu trop vite...
Répondre
J
Je ne pense pas Dominique que tu aie réagi "trop vite" : tu as réagi et c'est cela qui importe ! Peut-être que l'information retiendra l'attention de Julien Perrot et de La Salamandre : ce serait évidemment tout à fait logique...
En attendant, signons massivement l'appel de l'association "La Salamandre de l’Asnée" !
D
Comme convenu, j' alerté La Salamandre de Julien Perrot avec l'adresse mail que tu m'as indiquée ..mais pas encore de réponse; d'ailleurs peuvent-ils quelque chose alors qu'étrangers ! Mais il faut tout tenter !
Répondre
F
Merci pour votre message de sympathie, nous vous informons un peu plus haut sur cette page.