La Tanière, le zoo-refuge de l'espoir

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Ce documentaire propose de plonger dans le quotidien d'une fabuleuse arche de Noé près de Chartres, en Eure-et-Loir. Fauves, ours, éléphants et primates y gambadent joyeusement dans un parc immense…

Le Serval descend du même ancêtre que le lion, mais il constitue une lignée unique n'ayant pas de rapports proches avec d'autres espèces de félins bien qu'il présente quelques points communs avec le guépard… Photo : DR/La Tanière (Cliquez pour agrandir)

Le Serval descend du même ancêtre que le lion, mais il constitue une lignée unique n'ayant pas de rapports proches avec d'autres espèces de félins bien qu'il présente quelques points communs avec le guépard… Photo : DR/La Tanière (Cliquez pour agrandir)

Dans ce premier épisode, vous verrez les équipes partager un moment intense avec l'arrivée de primates sortis de laboratoire sauvés de l'euthanasie. Pour la première fois de leur vie, ils découvriront la lumière du jour. Le zoo-refuge La Tanière accueillera également ses tous premiers fauves, comme Zouina, une vieille lionne du zoo de Montpellier qui arrive en Eure-et-Loir pour passer une retraite paisible. Enfin Oliver, un bébé léopard deux mois, passera sa première visite médicale…

La Tanière c’est l’histoire d’un pari fou: celui de la création du 1er zoo-refuge d’Europe, en Eure et Loire. D’ici quelques mois, un parc de 20 hectares d’un genre inédit ouvrira ses portes au public. Fauves, ours, éléphants, primates… à terme plus de 1 500 animaux pourront finir leurs jours dans ce sanctuaire. Ici, animaux de cirque à la retraite, rescapés des laboratoires ou encore animaux issus des saisies judiciaires démarreront une seconde vie !

Francine et Patrick Violas ont quitté le monde des affaires pour consacrer leur vie au sauvetage d'animaux en détresse. Ils portent un projet pharaonique : la construction près de Chartres, en Eure-et-Loir, du Zoo-refuge La Tanière, un parc de 20 hectares destiné à abriter à terme plus de 1 500 bêtes qui pourront y finir leurs jours paisiblement. Quelque 400 pensionnaires y vivent déjà. L'équipe de l'établissement s'apprête à accueillir des primates venant d'un laboratoire et sauvés de l'euthanasie, ainsi qu'une vieille lionne du zoo de Montpellier...

 

Vendredi 14 février sur C8 à 21h15 "La Tanière, le Zoo-refuge de l’espoir" (durée 1:15)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Nous adorons l'idée. Nous vous rendrons visite des que possible, après le confinement.
Répondre
P
Super ! J'adore @
Répondre
N
Très très beau reportage
Nul doute que nous irons visiter et soutenir ce refuge
Merci pour cet article jean louis
Répondre
E
Merci pour l'info, je partage...
Répondre
K
Merci pour cette info !
Répondre
C
Merci pour cette initiative et que ces animaux vivent en paix, ils le méritent après ce qu'ils ont endurés.
Répondre
Z
Très belle initiative pour donner un havre de paix à des animaux en danger qui de toutes façons ne regagneront pas leur lieux de vie, détruits ou dangereux.
Répondre
C
Je n'aime pas les zoos : j'ai en mémoire des images de cages non adaptées (mais une cage ne sera jamais adaptée...) et d'odeurs fortes de fauves... Peut-être que ce "zoo-refuge" me réconciliera avec ces établissements ? En tous cas, je verrais avec plaisir ce documentaire...
Répondre
J
Il me semble crucial de trouver une solution pérenne pour nombre d’animaux sortis de l’enfer des labos ou encore en fin de carrière dans des cirques ou des zoos… Ce "zoo-refuge" et d’autres sanctuaires déjà présentés sur ce blog y répondent parfaitement…
Répondre
F
Il y a zoo et zoo... Ce zoo-refuge est évidemment une magnifique initiative. Puissent tous ces animaux y retrouver la paix et la joie de vivre.
Répondre