L'argent public ne doit pas servir aux chasseurs !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

C’est loin d’être un cas isolé : comme beaucoup d’autres, la commune de Saint-Marcel d'Ardèche pactise avec les chasseurs et distribuent l'argent public des contribuables à la promotion de ce "loisir" destructeur…

Avec 45 millions d'animaux sauvages massacrés chaque saison, des milliers de tonnes de plomb déversés dans la nature chaque année, qui peut encore croire, aujourd'hui, que les chasseurs sont écologistes ? Photo : JLS

Sous couvert d'actions pour la biodiversité, le maire et les élus de la commune signent une convention avec la fédération de chasse de l'Ardèche et le président de L'ACCA Saint-Marcelloise. Le but est la réintroduction et le repeuplement dans les environs de la perdrix rouge, du lapin de garenne et du lièvre d'Europe, espèces chassables pourtant à ce jour quasiment disparues. La commune s'engage et propose 10 journées agents à la réalisation de ce projet.

Pétition en ligne ICI

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Oui, je vous rejoins Dominique : qu'importe les chiffres... Les victimes seront toujours trop nombreuses !
Répondre
D
Bataille de chiffres due à une étourderie; l'essentiel n'est pas là mais qu'il existe des individus qui prennent plaisir à tuer et accessoirement nous privent du bonheur de voir vivre, même si ce sont selon moi les animaux les plus tristes victimes; et puis y aurait-il un seul animal tué que ce serait déjà inadmissible, comme un seul SDF dans nos rues ou un seul enfant maltraité; pour chacun la détresse est immense et le chiffre devrait être zéro !!! Il y a suffisamment de fléaux naturels sans en ajouter !
Je signe
Répondre
Z
Pétition signée et partagée . C'est l'acte de chasse en tant que tel qui me révulse , le plaisir pris à zigouiller sous couvert d'arguments fallacieux!
Répondre
J
Les sources ,ONCFS,et, fondation BB,indiquent : 45 millions pour la chasse, peut être, votre chiffre indique 45000 millions d'animaux prélevés, soit 45000x1000000 =45000000000 divisé par 1 million de chasseurs, cela nous donne 45000 pièces de gibier par chasseurs et par an ,vous ne pensez pas qu'il se trouve un problème. A mon humble avis la pétition en cours ,et , vous ,avez commis une grossière erreur en voulant indiquer 45 millions d'animaux, ce qui fait un tableau annuel de 45 pièces de gibier par chasseur, ce qui est beaucoup plus logique.
Répondre
J
Et vous avez parfaitement raison : j'avais bêtement repris ce chiffre qui est totalement absurde je vous le concède ! Je rectifie de suite...
Cela dit : 45 millions d’animaux tués à la chasse ce sont 45 millions de trop !
D
Le tableau de chasse annoncé serait de mille fois inférieur.
En n'oubliant pas que la protection de la biodiversité n'est pas seulement là :
combien d'éléments de la micro-faune tue une tonne de pesticides, comme une tonne de polluant tue d'animaux aquatiques ?
On peut aussi se demander combien de proies prélève par an un prédateur qu'on voudrait protéger...
Répondre
J
Désolé pour ma "bourde" bien involontaire puisque, effectivement, il fallait lire 45 millions et non 45 000 millions... Avec mes plates excuses !
J
Quelles sont tes sources Domi pour prétendre que "le tableau de chasse annoncé serait de mille fois inférieur" ? Les miens (voir la réponse à Jean) auxquels je te renvoie ne sortent pas d'un quelconque chapeau et peuvent être consultés dans divers ouvrages et sites en ligne. Il y en a certes qui émanent de mouvements et associations naturalistes (ceux-là seront évidemment fortement sujet à caution par les défenseurs de la chasse...) et, d'autres, qui sont en revanche tout à fait officiels (notamment le l'ex ONCFS)...
J
45000 millions d'animaux tués par la chasse ,ha bon ,ou, en France, si oui ,calcul a refaire..............
Répondre
J
Selon le syndicat national des producteurs de gibier de chasse (SNPGC) les éleveurs français produisent chaque année 30 millions d'animaux destinés à la chasse (faisans communs, faisans vénérés, perdrix rouges et colins, perdrix grises, lapins de garenne, lièvres d'Europe...) Selon la même source, il y aurait 1 500 élevages de gibier en France !
Ajoutez à cela les millions d'oiseaux migrateurs massacrés chaque année lors de leur passage au-dessus de notre pays (comme les pigeons ramiers -les palombes-), les milliers de sangliers (700 000 à 1 million selon "planetoscope.com"), les cerfs (57 000) et les chevreuils (551 000), chamois (12 700), mouflons (3 170), daims (1 470)… (Source : ONCFS) etc.
Concernant les animaux dits "nuisibles" (martre, fouine, belette, renard, blaireau, chien viverrin, putois, rat musqué, raton laveur, vison d’Amérique, oie bernache, corbeau freux, corneille noire, étourneau sansonnet, geai des chênes, pie…) il n’y a aucune statistique ni chiffre officiel disponibles : on peut toutefois les estimer à quelques milliers…
Enfin, selon certaines sources, les chasses en enclos ou "commerciales" feraient environ 15 millions de victimes !
Et puis, il y a tous les animaux blessés à la chasse qui ne sont jamais retrouvés, dont le nombre est, par définition, difficile à quantifier ! Certains auteurs les estiment à… 5 millions !
Tous ces chiffres sont évidemment discutables, il n’empêche qu’ils restent colossaux…
C
Bien sûr j'ai signé, je suis révoltée par tout cela....
Répondre