Des maraîchers installent des fermes sur les espaces verts des entreprises

Publié le par Jean-Louis Schmitt

En Ile-de-France les maraîchers mettent plusieurs années avant de trouver une terre à exploiter. Une jeune société du secteur social et solidaire propose aux entreprises d'utiliser leurs espaces verts pour y installer de petites fermes.

Un maraicher peut mettre jusqu'à 3 ans pour trouver une terre à exploiter. Photo : © Getty/BSIP/Contributeur

Estelle Maruzzo, ancienne HEC à la main verte, estime que le temps des belles pelouses -ressemblant à un terrain de golf- entourant les grandes entreprises est passé de mode.

Potager

Avec sa société Cultures et compagnie , elle leur propose de transformer ces espaces verts en potager. 8 700 hectares de terres cultivables sont détenus par les entreprises en petite couronne d'Île-de-France. Certaines restent en friche, d'autres sont transformées en pelouses joliment tondues où la biodiversité est absente.

Installer un maraîcher qui ne trouve pas de terre

Un maraîcher dans la région peut mettre jusqu’à trois ans pour trouver une terre à exploiter. La profession est fragilisée : un maraîcher gagne en moyenne 740 euros par mois. Les transactions agricoles sont de plus  en plus rares. Pour les aider à s'installer, Estelle Maruzzo propose aux entreprises de mettre leurs espaces verts à la disposition de ces professionnels.

Des paniers de légumes sur le lieu de travail

Sur place sont cultivés des carottes, des salades, des pommes de terre, des poireaux, des tomates. L'idée étant d'avoir sur place des paniers de fruits et légumes bio destinés aux collaborateurs sur le lieu de travail.

Emmanuel Moreau*

 

Pour plus de détails retrouvez Estelle Maruzzo fondatrice de Cultures et Compagnie au micro d'Emmanuel Moreau

 

*Esprit d’Initiative, du lundi au vendredi à 6h18 sur France Inter

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Voilà qui pourrait constituer une solution pour combler le manque de terres pour produire de la nourriture ! C'est lorsque ces manques deviennent concrets que l’ingéniosité de certains prend tout son sens… Bravo !
Répondre
K
Riche idée !!
Répondre
Z
C'est une bonne initiative !
Répondre
S
Bonne idée, mais attention aux sols pollués.
Répondre
D
buena idea !
Répondre
D
Les bonnes idées se multiplient
Répondre
S
Et comme ça on pourra goutter à de bons légumes gorgés de métaux lourds.
Répondre
J
C'est effectivement une excellente initiative à développer !
Il est juste regrettable que l'on ai sacrifié tant de terres arables pour y mettre ces des zones industrielles ou artisanales souvent très laides de surcroît...
Répondre
C
Excellente idée qui permet aux salariés de ces entreprises de bénéficier d'un panier de légumes bio.
Alors, concept à développer.
Répondre
M
Très bonne idée.
Espérons qu'un maximum d'entreprises suivent le mouvement.
Répondre
V
Vivent les collaborations fructueuses !
Et la transformation du maximum d'espace en zones nourricières !
Répondre