Lorsque Maître Tesson montre le bout de son museau

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Images rares de blaireaux de jour : la cinéaste et réalisatrice de films et de documentaires, Kate Amiguet, a surpris une famille à leur sortie du terrier…

Nocturnes et très farouches, les blaireaux sont généralement très difficiles à observer. Images extraites de la vidéo de Kate Amiguet « Blaireau de jour ». (Cliquez pour agrandir)
Nocturnes et très farouches, les blaireaux sont généralement très difficiles à observer. Images extraites de la vidéo de Kate Amiguet « Blaireau de jour ». (Cliquez pour agrandir)Nocturnes et très farouches, les blaireaux sont généralement très difficiles à observer. Images extraites de la vidéo de Kate Amiguet « Blaireau de jour ». (Cliquez pour agrandir)Nocturnes et très farouches, les blaireaux sont généralement très difficiles à observer. Images extraites de la vidéo de Kate Amiguet « Blaireau de jour ». (Cliquez pour agrandir)

Nocturnes et très farouches, les blaireaux sont généralement très difficiles à observer. Images extraites de la vidéo de Kate Amiguet « Blaireau de jour ». (Cliquez pour agrandir)

Protégé dans plusieurs pays européens (Belgique, Irlande, Pays-Bas, Danemark, Portugal, Espagne, Italie…), le blaireau continue a être considéré comme « nuisible » en France ! Pour de sombres raisons, les chasseurs continuent à mener une véritable guerre à ce mustélidé pour le moins discret ! Ainsi, pour justifier sa destruction, certains arguent le fait que l’animal puisse être porteur de la tuberculose bovine… En d’autres temps, c’était au nom de la rage que l’on exterminait impitoyablement les blaireaux !

Classé dans la liste des « espèces chassables », l’inoffensif animal fouisseur qui, rappelons-le, ne transmet aucune maladie à l’homme, est donc soit tiré soit déterré (cela s’appelle la « vénerie sous terre »…) et tué pour le seul plaisir de ceux qui pratiquent ce « sport » : rien ne justifie de tels cruels agissements qui s’apparentent plus à de la torture qu’à une quelconque chasse ! Il est du reste à souligner que cette pratique ignoble est souvent autorisée dès le 15 mai lorsque les blaireautins sont encore dépendants de leur mère…

De fait, cible de ces destructions stupides et totalement arbitraires ainsi que de l’agriculture intensive qui détruit les lombrics du sol –aliment préféré des blaieaux-, Maître Tesson qui est aussi très souvent victime de la circulation automobile, se fait hélas de plus en plus rare !

Vidéo : Blaireau de jour (4 :33)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Publié dans Animaux, Portrait, Biodiversité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Superbe vidéo qui rend encore plus terrible ce massacre gratuit de ces animaux inoffensifs .
Répondre
K
Superbe vidéo !
Merci Jean-Louis. Je partage.
Pauvre blaireau cruellement chassé en France. On devrait le protéger.
Répondre
D
Kate Amiguet , je l'ai découverte ici avec "sa" famille de sangliers..il semble qu'elle aime beaucoup et elle a bien raison, parmi les animaux, les plus décriés, les plus pourchassés.....nous apprenons ici avec désolation mais sans étonnement que les blaireaux sont protégés dans d'autre pays; décidément la France a un problème de cohabitation avec les animaux sauvages, ancestral ou crétin ou simplement sanguinaire ??? Toutefois il est une espèce que je n'apprécie guère : les puces ! Apparemment de même pour les blaireaux !
Répondre
C
super vidéo.
Répondre
O
J'ai eu la chance de les observer près de chez moi, amusant de les voir jouer et s'ébrouer à la sortie du terrier, très précisément au coucher du soleil, toujours à l'heure et sans Rolex. J'ai même hébergé l'un de ces lascars dans ma remise pendant quelques temps, un coup de blues ou un chagrin d'amour si j'ai bien compris l'ayant momentanément éloigné des siens. Rien à redire, charmant, sinon une vision assez personnelle du rangement et de l'hygiène.
Répondre
B
Merci pour cette belle vidéo ,découverte exceptionnelle !
Répondre
D
un animal qui hélas se rencontre plus souvent mort que vif
Répondre
S
J'adore les animaux mais celui-ci encore plus, sachant les actes de cruauté envers lui .
Pascal Gérold a écrit un chouette livre sur le blaireau : "Le crépuscule des blaireaux" (prix du jury au salon du livre sur la nature 2017 de Strasbourg).
Répondre
J
Très belle vidéo, bravo.
Répondre
C
Merci pour ce beau petit reportage et ces informations sur un animal somme toute méconnu ! Bonne journée à tous.
Répondre
J
Très belles images.
Répondre
J
Voir des blaireaux est un bonheur ! Pouvoir les observer lorsque la nuit n'a pas encore recouvert la nature de son voile sombre est évidemment un moment de grâce pour le naturaliste.... Merci à Kate Amiguet pour ces belles images !
Répondre