Des singes morts dans l'incendie d'un zoo en Allemagne

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Provoqué par des lanternes volantes, l'incendie d'un zoo en Allemagne, qui a causé la mort de dizaines de singes, relance le débat sur la passion des Allemands le soir du Nouvel An pour les pétards et feux d'artifice.

Des singes morts dans l’incendie d’un zoo causé par des lanternes chinoises volantes. Photo : © Christoph Reichwein - Belgaimages

Un important incendie a dévasté dans la nuit de mardi à mercredi, peu après minuit, la Maison des singes du zoo de Krefeld, en Rhénanie du Nord-Westphalie. Au moins 30 singes sont morts, selon la police. L'édifice abritait notamment des gorilles, orangs-outans, ouistitis et chimpanzés. Seuls deux chimpanzés ont survécu, ainsi qu'une famille de gorilles logée dans un bâtiment adjacent. Les pompiers ont pu empêcher la propagation de l'incendie à d'autres bâtiments du zoo, qui a subi cependant d'importants dommages, se chiffrant, d'après sa direction, à plusieurs millions d'euros.

Célébrations "incontrôlées"

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie aurait été provoqué par des lanternes chinoises volantes, pourtant interdites dans cette région depuis 2009. Trois de ces lanternes, portant des messages de vœux manuscrits, ont été découvertes dans les décombres de la Maison des singes. Les policiers, qui enquêtent sur un "incendie criminel par négligence", espèrent déterminer leur provenance en analysant notamment les conditions atmosphériques et la direction du vent.

L'association allemande de protection des animaux est immédiatement montée au créneau pour demander l'interdiction des feux d'artifice à proximité des zoos, fermes et chenils. Cet incendie apporte selon l'association "une terrible preuve des conséquences dramatiques pour les animaux que peuvent avoir" ce type de célébrations "incontrôlées". Les Allemands sont particulièrement friands la nuit du Nouvel An de feux d'artifice et pétards surpuissants, souvent importés de Pologne.

Ces engins pyrotechniques entraînent chaque année de graves blessures aux mains, voire des décès. Pour la seule ville de Berlin, les services d'urgences comptabilisaient ainsi mercredi 22 blessures aux mains, dont certaines se sont soldées par des amputations. Un bilan à peu près conforme aux années précédentes. L'empreinte atmosphérique de ces pétards, feux d'artifice et lanternes volantes suscite aussi des débats, dans un pays de plus en plus sensible à l'urgence climatique.

Particules fines

Les feux d'artifice de la nuit du Nouvel An en Allemagne libèrent en effet quelque 5000 tonnes de particules fines dans l'air en une seule nuit, soit autant qu'environ deux mois de trafic routier, selon l'agence fédérale de l'environnement UBA. Les particules de poussières fines libérées dans l'air sont réputées nocives pour la santé humaine et animale.

Plusieurs enseignes ont ainsi décidé de bannir leur vente cette année.

"Les feux d'artifice durent une heure, mais nous voulons protéger les animaux et avoir de l'air pur 365 jours par an", a déclaré Uli Budnik, gérant de plusieurs supermarchés Rewe dans la région de Dortmund qui ont cessé de vendre des feux d'artifice. Chez le rival et leader sur le marché, Edeka, des magasins franchisés ont pris la même décision. L'une des grandes enseignes de bricolage du pays, Hornbach, interdira la pyrotechnie à partir de 2020. Même son de cloche chez le rival Bauhaus qui compte repenser son offre de feux d'artifice l'année prochaine "compte tenu de l'environnement".

La demande reste néanmoins élevée et les Allemands devaient dépenser cette année 133 millions d'euros en articles de pyrotechnie à l'occasion de la Saint-Sylvestre, soit autant que l'an dernier, selon des prévisions de la fédération du secteur VPI. Quelque 57% des Allemands seraient d'accord, selon un sondage Yougov le 27 décembre, avec une interdiction des ventes de pyrotechnie, mais 84% disaient attendre avec impatience les feux d'artifice du 31 décembre.

Source : RTBF 01.01.2020

“Nos pires craintes sont devenues réalité”, écrit le zoo mercredi sur sa page Facebook. Au moins 30 singes sont morts, selon la police locale.
“Nos pires craintes sont devenues réalité”, écrit le zoo mercredi sur sa page Facebook. Au moins 30 singes sont morts, selon la police locale.“Nos pires craintes sont devenues réalité”, écrit le zoo mercredi sur sa page Facebook. Au moins 30 singes sont morts, selon la police locale.

“Nos pires craintes sont devenues réalité”, écrit le zoo mercredi sur sa page Facebook. Au moins 30 singes sont morts, selon la police locale.

Une mère et ses deux filles ont reconnu jeudi auprès des policiers avoir envoyé des lanternes volantes la nuit du Nouvel An à l’origine de l’incendie d’un zoo à Krefeld (Allemagne) qui a tué plusieurs dizaines de singes.

La mère, âgée de 60 ans, et ses deux filles « adultes » se sont elles-mêmes présentées aux enquêteurs et ont reconnu avoir envoyé cinq lanternes, pourtant interdites depuis 2009 dans cette région de Rhénanie du Nord-Westphalie, a annoncé la police locale. Elles sont « dévastées », a ajouté la police, au lendemain de l’incendie provoqué par ces lanternes volantes qui a ravagé la Maison des singes du zoo de Krefeld.

https://t1.llb.be/diYLjbU_EZGLoFRoSnu-Hl9ymv8=/0x132:2560x1412/1280x640/5e0de9769978e272f98fec43.jpg

Une des cinq lanternes a atterri sur le toit de cet édifice et provoqué l’incendie qui a tué 30 singes, dont des gorilles, ouistitis et orangs-outans, et des oiseaux. Les trois femmes ont acheté sur internet ces lanternes, souvent produites en Chine, et les ont envoyées avec des vœux manuscrits sans, selon les enquêteurs, « penser le moins du monde aux éventuelles conséquences ».

Elles sont visées par une enquête du parquet de Krefeld pour « incendie criminel par négligence », passible de cinq ans de prison et d’une forte amende. Le zoo de Krefeld, qui compte environ 1.000 animaux et attire 400.000 visiteurs par an, devrait rouvrir ses portes vendredi. Il a reçu de nombreux témoignages de sympathie et des promesses de dons après ce sinistre qui a fait la Une des médias allemands.

L’association allemande de protection des animaux est montée au créneau dès mercredi pour demander l’interdiction des feux d’artifice à proximité des zoos, fermes et chenils. Les Allemands sont particulièrement friands la nuit du Nouvel An de feux d’artifice et pétards surpuissants, souvent importés de Pologne. Ces engins pyrotechniques entraînent chaque année de graves blessures aux mains, voire des décès. L’empreinte atmosphérique de ces pétards, feux d’artifice et lanternes volantes suscite aussi des débats, dans un pays de plus en plus sensible à l’urgence climatique.

Source : 1001 Infos.net

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Publié dans Animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est affreux et révoltant ! Tout ça pour envoyer de soit-disant "vœux"...
Chaque année il y a des débordements et des accidents mais toujours aucune mesure radicale de prise !
Il serait grand temps de légiférer et de sanctionner...
Répondre
K
Bouleversant. Tellement triste. Ces pétards devraient être interdits...
Pauvres singes...
Répondre
O
C'est triste de voir ces singes griller alors qu'ils n'y sont pour rien. Ils ont eu jusqu'ici la bonne idée de ne pas inventer le feu. Nous cela fait plus de 100000 ans que l'on joue avec, on va bien réussir à tout faire cramer, j'ai bon espoir. En tout cas c'est bien parti.
Répondre
D
Oui encore bouleversés...on ne saurait dire à quel point.....Petite fille je me demandais pourquoi on dit que "la bêtise fait plus de mal que la méchanceté"; là on est en plein dedans....outre la bêtise initiale de mettre ces êtres vivants dans un zoo, hors de leur cadre de vie naturel...
Répondre
J
Ces feux d'artifice doivent être interdits. J'ai passé le premier janvier 2019 à l'île de la Réunion chez mon fils. Les réunionnais passent les fêtes aux bords du lagon. Ils sont fous de feux d'artifice, lanternes volantes et pétards. Les dégâts causés à la barrière de corail est reconnu. On préfère payer des personnes qui ramassent les saletés que d'interdire ces pratiques.
Répondre
J
Fusées, pétards et autres lanternes à la con... si vous saviez comme je vous déteste et plus encore les imbéciles qui ont besoin de ces artifices pour se faire plaisir et emmerder le voisinage ! Leur pitoyable besoin de se manifester bruyamment me révulse et je ne comprends pas que l'on continue de tolérer de tels débordements malgré les dégâts que cela engendre chaque année ! La mort d'un individu du côté de Haguenau (Alsace) et de ces malheureux singes en Allemagne, les doigts arrachés et les mains meurtries ne changeront vraisemblablement toujours pas la donne...
Mais à quoi tout cela rime-t-il ?
Répondre
S
Je partage votre point de vue et votre détestation de tous ces artifices et de ceux qui les manipulent. A Strasbourg il y a en plus toutes ces voitures brûlées : + de 220 paraît-il la nuit de la St Sylvestre ! Toutes proportions gardées, on pourrait presque appeler ça une nouvelle nuit de la St Barthélémy !
Oui, à quoi cela rime-t-il ?
L
les pauvres animaux sont toujours les victimes de la bêtise humaine; et en ce moment ils payent un très lourd tribut aux incendies ;
Répondre
K
Ces maudites lanternes que la Chine a inventer ,voilà ce que cela donne comme résultat, depuis des années que je vois cela sur internet,et me dit cela est triste de voir cela car un jour ils vont faire des dégats avec cette conneries et voila ce que cela a coûter des vies......que tristesse et GRATUIT
Répondre
D
Scandaleux il faut interdire tout feu d artifice, sinon élus responsables.
Répondre
Z
Cette info lue hier m'a beaucoup bouleversée . Que dire devant l'inconscience des gens!
Répondre