Les arbres nous sauveront

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Pour sa Minute Nature, Julien Perrot rencontre aujourd’hui Ernst Zürcher, spécialiste reconnu de la forêt. Pour lui, les arbres sont la clé de la lutte contre le réchauffement climatique…

Ernst Zürcher est Ingénieur forestier, Docteur en Sciences naturelles, Professeur émérite et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ)… Images extraites de la Minute Nature N°172 (Cliquez pour agrandir)
Ernst Zürcher est Ingénieur forestier, Docteur en Sciences naturelles, Professeur émérite et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ)… Images extraites de la Minute Nature N°172 (Cliquez pour agrandir)Ernst Zürcher est Ingénieur forestier, Docteur en Sciences naturelles, Professeur émérite et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ)… Images extraites de la Minute Nature N°172 (Cliquez pour agrandir)Ernst Zürcher est Ingénieur forestier, Docteur en Sciences naturelles, Professeur émérite et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ)… Images extraites de la Minute Nature N°172 (Cliquez pour agrandir)

Ernst Zürcher est Ingénieur forestier, Docteur en Sciences naturelles, Professeur émérite et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ)… Images extraites de la Minute Nature N°172 (Cliquez pour agrandir)

Ernst Zürcher est une référence pour les protecteurs des arbres et des forêts. Il est convaincu que les arbres pourront nous sauver. "L'homme le sait depuis toujours. Les civilisations qui réussissent sont celles qui s'allient aux arbres. Celles qui courent à leur perte laissent des déserts derrière elles."

 

Un des points les plus importants du fonctionnement des forêts réside dans leur gestion de l'eau. C'est là tout l'intérêt des forêts dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique pour l'ingénieur forestier. "L'eau va devenir de plus en plus précieuse. Et les forêts sont une façon de garantir la présence d'eau dans un paysage." Les arbres n'utilisent qu'une partie des précipitations pour la photosynthèse, le reste est stocké dans les sols forestiers très spongieux et riches en matière organique. Ces sols vont ensuite alimenter les sources, les rivières et les nappes phréatiques.

 

Les forêts sont donc nécessaires à notre avenir, mais il faut d'abord se mettre d'accord sur leur véritable nature. "Mais quelles forêts ? appui le forestier, il est important de constater qu'une forêt naturellement constituée est forcément composée d'arbres mélangés." Pour gérer les forêts de façon la plus naturelle possible, il faut comprendre leurs lois. Certains arbres s'associent entre eux, d'autres ne peuvent pas vivre ensemble.

 

C'est tout le contraire de la gestion forestière actuelle. L'heure est à la monoculture d'arbres identiques qui n'a rien d'une forêt. "C'est un système de concurrence absolue : un ensemble d'arbre du même âge et de la même espèce qui cherche la même eau, au même endroit, dans le même sol." précise Ernst Zürcher. Ces plantations sont très sensibles aux maladies et dépérissent très facilement. Il faut revenir au système naturel de forêt mélangée.

 

"Il faut enfin faire revenir une part de forêt dans les déserts agricoles que sont devenues certaines régions d'Europe." conclut le défenseur des arbres…

Vidéo : Les arbres nous sauveront (N°172)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Je vais regarder tout ça : merci! Au fait question: Valons-nous la peine d'être sauvés?
Répondre
J
Inutile, chère Zoé, de se poser ce genre de question : je pense que, de toute manière, le plus grand nombre se fiche de ce genre de problèmes ! Il n’y a qu’à voir la manière dont fonctionnent les commerces actuellement pour se rendre compte que la préoccupation principale de la majorité de nos pairs ce n’est pas de sauver la planète mais juste de se bâfrer pour les fêtes ! Le reste…
M
Toujours très pédagogique cette Minute Nature ! <br /> Je vais faire comme vous et me replonger dans "l'Homme qui plantait des arbres"...
Répondre
J
Et en plus, c'est tellement agréable de se promener dans nos forêts.
Répondre
J
A condition que loup n'y soit pas ! Pardon, je voulais dire le chasseur... Le loup, lui, est parfaitement inoffensif pour les randonneurs !
J
Il y a le flegme britannique (quoique, avec le brexit...) et puis, il y a le flegme de Ernst Zürcher qui est une sommité dans le milieu et qui, pour autant a su rester merveilleusement humain et accessible ! Quel dommage que l'on écoute si peu ces gens...
Répondre
J
P.S. : J'ai, moi aussi, été voir "L'Homme qui plantait des arbres" et je ne regrette pas ce délicieux et émouvant moment !
C
Merci pour ces conseils de lecture ! Sur les conseils de Jean-Louis, je suis allée voir le film d'animation de "L'homme qui plantait des arbres" : il est effectivement superbement illustré ! Et puis, la voix de Philippe Noiret... C'est du pur bonheur ! Je vous le recommande chaudement à mon tour.
Répondre
S
Il y a quelques centaines d'années la France était recouverte de forêts .Outre le fait que cela peut changer notre climat, l'humus des arbres enrichit les sols et permet une agriculture abondante et de très haute qualité nutritive. Lisez le livre de Jean Giono "l'homme qui plantait des arbres ". C'est un bonheur absolu.
Répondre
J
très bonne idée pour le livre de Giono ! Et, si vous ne connaissez pas, il y a aussi ce merveilleux film d'animation avec le texte de "L'homme qui plantait des arbres" récité par Philippe Noiret : c'est magistral ! A retrouver sur ce blog, ici : http://natureiciailleurs.over-blog.com/2017/01/l-homme-qui-plantait-des-arbres.html
D
c'est pourquoi il y a de quoi être effrayé par les grands incendies de forêts comme en Amazonie, Amérique du Nord, Australie, sud de l'Europe, voire en Scandinavie...
Répondre
J
Ce sont autant de désastres avec les drames immédiats que l'on sait (disparition de la faune et de la flore...) et ceux à venir qu'on ne soupçonne même pas...