Le Merle noir dans tous ses états

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Tout le monde connaît le merveilleux chant du Merle : c’est un des premiers à se faire entendre avant même que le jour ne soit levé, c’est aussi un des dernier à résonner alors que la nuit nous enveloppe déjà…

Présent toute l'année dans nos contrées, le merle noir ravit notre jardin de son chant mélodieux. Il se nourrit d'insectes et d'escargots et sautille sur les pelouses à la recherche de vers de terre dont il est friand… Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)
Présent toute l'année dans nos contrées, le merle noir ravit notre jardin de son chant mélodieux. Il se nourrit d'insectes et d'escargots et sautille sur les pelouses à la recherche de vers de terre dont il est friand… Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)Présent toute l'année dans nos contrées, le merle noir ravit notre jardin de son chant mélodieux. Il se nourrit d'insectes et d'escargots et sautille sur les pelouses à la recherche de vers de terre dont il est friand… Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)Présent toute l'année dans nos contrées, le merle noir ravit notre jardin de son chant mélodieux. Il se nourrit d'insectes et d'escargots et sautille sur les pelouses à la recherche de vers de terre dont il est friand… Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)

Présent toute l'année dans nos contrées, le merle noir ravit notre jardin de son chant mélodieux. Il se nourrit d'insectes et d'escargots et sautille sur les pelouses à la recherche de vers de terre dont il est friand… Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)

Mais, avez-vous déjà vu pêcher ou chasser un Merle ? Voilà des images absolument étonnantes qui vous révèleront des aspects méconnus de cet authentique virtuose du chant certes mais qui, par ailleurs, ne laisse guère de chance aux tritons qui ont le malheur de croiser son chemin…

Vidéo : Blackbird. Bird singing in the night. (4:44)

A l’origine, le merle noir habite les bois et les forêts des zones rurales. Mais il s’est très largement répandu dans les jardins et les bosquets des villes. Partout où il y a des arbres feuillus, des haies ou des arbustes, la femelle peut installer son nid, fait d’herbes, de boue et tapissé de végétation douce, qu’elle construit en 3 jours environ. On trouve aussi une autre variété de merle noir en montagne à des hautes altitudes. Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)
A l’origine, le merle noir habite les bois et les forêts des zones rurales. Mais il s’est très largement répandu dans les jardins et les bosquets des villes. Partout où il y a des arbres feuillus, des haies ou des arbustes, la femelle peut installer son nid, fait d’herbes, de boue et tapissé de végétation douce, qu’elle construit en 3 jours environ. On trouve aussi une autre variété de merle noir en montagne à des hautes altitudes. Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)A l’origine, le merle noir habite les bois et les forêts des zones rurales. Mais il s’est très largement répandu dans les jardins et les bosquets des villes. Partout où il y a des arbres feuillus, des haies ou des arbustes, la femelle peut installer son nid, fait d’herbes, de boue et tapissé de végétation douce, qu’elle construit en 3 jours environ. On trouve aussi une autre variété de merle noir en montagne à des hautes altitudes. Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)
A l’origine, le merle noir habite les bois et les forêts des zones rurales. Mais il s’est très largement répandu dans les jardins et les bosquets des villes. Partout où il y a des arbres feuillus, des haies ou des arbustes, la femelle peut installer son nid, fait d’herbes, de boue et tapissé de végétation douce, qu’elle construit en 3 jours environ. On trouve aussi une autre variété de merle noir en montagne à des hautes altitudes. Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)A l’origine, le merle noir habite les bois et les forêts des zones rurales. Mais il s’est très largement répandu dans les jardins et les bosquets des villes. Partout où il y a des arbres feuillus, des haies ou des arbustes, la femelle peut installer son nid, fait d’herbes, de boue et tapissé de végétation douce, qu’elle construit en 3 jours environ. On trouve aussi une autre variété de merle noir en montagne à des hautes altitudes. Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)

A l’origine, le merle noir habite les bois et les forêts des zones rurales. Mais il s’est très largement répandu dans les jardins et les bosquets des villes. Partout où il y a des arbres feuillus, des haies ou des arbustes, la femelle peut installer son nid, fait d’herbes, de boue et tapissé de végétation douce, qu’elle construit en 3 jours environ. On trouve aussi une autre variété de merle noir en montagne à des hautes altitudes. Images extraites de la vidéo ci-dessous (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Puisque vous me le demandez tous (lol) : il rentre "bredouille" et épouse une merlette grise, comme tout le monde ! Cependant je crois qu'il n'a pas bien cherché, une merlette albinos ça existe !? Jean-Louis doit le savoir .
Répondre
J
Habitués de mon jardin; j’éprouve beaucoup de plaisir à les suivre. Ils passent beaucoup de temps à terre et préfèrent ramasser par terre les graines que les mésanges ont gaspillé dans leur activité un peu frénétique sur les boules de graisse et graines accrochées à un orme pleureur.
Répondre
P
Super! J'ai déjà vu pêcher le cincle plongeur mais je ne savais pas que le merle noir pêchait aussi pour se nourrir! Je le vois plus souvent avec un ver de terre dans le bec:)
C'est bien le premier levé et le dernier couché!
Merci et bonne soirée
Répondre
K
J'aime beaucoup ce bel oiseau noir.
J'ai apprécié la vidéo.
Je partage.
Bon WE Jean-Louis
Répondre
D
Vidéo plaisante et instructive: j'ignorais que le merle est carnivore aussi; saisie de le voir capturer la grenouille. Nous nous régalons de son merveilleux chant, ici, comme "en vrai" l'été, même en ville...il semble qu'il s'en régale lui-même, ainsi que de ses ablutions, il en met un coup Sifflet d' Or ! Chez nous on appelle tous les merles Sifflet d'or, eu égard à un conte : le merle qui en est le héros a été tellement admiré par ses parents, son bec, son plumage..et son ramage, qu'il est devenu très imbu et devenu adulte il décrète que seule une merlette blanche saurait lui convenir; il part donc visiter le vaste Monde à la recherche de cette rareté. La trouvera-t-il ? Je vous laisse deviner....
Répondre
C
Superbes images d'un oiseau assez commun que l'on découvre néanmoins sous autre jour avec cette vidéo ! Merci pour ce beau partage !
Répondre
N
Les images sont splendides
En ces périodes hivernales ces oiseaux raffolent de pommes. Nous en avons mis dans tous les coins du jardin. Ils viennent tous se nourrir
Merci pour ce reportage
Répondre
S
Quand je vais au boulot vers 4.00 du matin au printemps, j admire son chant.
Il est magnifique cet oiseau.
Répondre
Z
Superbes photos ! J'adore le bain! Ils sont aussi des parents exemplaires, une année , un petit était tombé du nid dans mon patio , les parents se relayaient, un pour le nourrir et l'autre sur le faite du toît surveillant , prêt à foncer sur ma minette si elle mettait le museau dehors . Et quel beau chant!
Répondre
D
un sacré prédateur, mais faute de grive, ne le dévorons pas !
Répondre
J
Il est difficile de se lasser de son chant dont chaque phase se termine par des notes différentes. J’ai appris récemment que, contrairement à nous, les oiseaux ne se coupent pas la parole lors de leurs chants, ils laissent toujours le voisin répondre avant d’entamer une nouvelle émission. Ce chant leur permet de marquer vocalement leur territoire mais les oiseaux savent aussi nous donner un concert en groupe, surtout le matin. Ils se protègent aussi d’une manière commune, le chant d’alarme d’une espèce étant reconnu par les autres lorsque un danger survient.
Bravo pour ces belles images, je ne pensait pas qu’un merle pouvait se transformer en un pêcheur aussi habile !
Répondre
S
J'adore cet oiseau. Il nous fait rire parfois avec ses mimiques. Et quel beau chant !
Répondre
E
Superbe !
J'aime bien le chant du merle !
Quand nous habitions en Charente maritime, j'avais un couple dans le jardin qui avait fait le nid dans notre haie.
Répondre
J
Ces images sont magnifiques.
Répondre
J
...et impressionnantes !