Le manège du geai…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Farouche et relativement difficile à approcher, le geai des chênes est actuellement fort occupé à constituer des réserves…

Le Geai des chênes (Garrulus glandarius), tout comme les autres corvidés, est omnivore… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Geai des chênes (Garrulus glandarius), tout comme les autres corvidés, est omnivore… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

C’est un coquin qui, la plupart du temps, donne l’alarme avant même que vous ne l’ayez repéré : celui que l’on surnomme à juste titre le "guetteur" ou la "sentinelle de la forêt" lance en effet un cri strident à l’approche de tout intrus ce qui a généralement pour effet immédiat de faire fuir l’ensemble des animaux du coin…

Actuellement, notre geai se montre très actif, consacrant une grande partie de son temps à collecter glands et faines qu’il stocke en les dissimulant en de multiples caches où il les recouvre de mousse ou de feuilles… Bien que semblant doté d’une excellente mémoire de ses lieux de cachette, il en enfouie tant qu’il est naturellement incapable de les retrouver tous : c’est ainsi qu’il participe activement à la dissémination des chênes dont les glands non consommés ont de grandes chances de germer !

Tout comme l’Etourneau-sansonnet, le Geai des chênes a un registre vocal assez étendu ! C’est également un excellent imitateur qui me fait parfois chercher une buse là où il n’y en pas ! Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Tout comme l’Etourneau-sansonnet, le Geai des chênes a un registre vocal assez étendu ! C’est également un excellent imitateur qui me fait parfois chercher une buse là où il n’y en pas ! Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Tout comme l’Etourneau-sansonnet, le Geai des chênes a un registre vocal assez étendu ! C’est également un excellent imitateur qui me fait parfois chercher une buse là où il n’y en pas ! Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Tout comme l’Etourneau-sansonnet, le Geai des chênes a un registre vocal assez étendu ! C’est également un excellent imitateur qui me fait parfois chercher une buse là où il n’y en pas ! Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

Publié dans Oiseaux, Portrait, Biodiversité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Un bel oiseau malin et intelligent...
Répondre
C
Un coquin que, pour ma part, j'aime bien aussi !
Merci à vous d'en avoir présenté cette facette.
Répondre
C
Superbe ! Un "mal-aimé" que, pour ma part, j'aime beaucoup.
Merci pour cette belle présentation : j'imagine que, comme l'oiseau est plutôt farouche, il n'est pas facile de le photographier, les images n'en sont que plus belles...
Répondre
Z
Prévoyant et malicieux , et beau avec ça , une merveille cet oiseau!
Répondre
F
Je confirme, il prévient tout le monde, difficile d'arriver discrètement sur un lieu ! C'est un très bel oiseau, j'ai la chance de le voir dans mon jardin ! Il est vorace !
Répondre
C
Qu'est çe qu'il est beau !
Répondre
D
Joli Coco !
Répondre
J
Il est effectivement très actif en ce moment. J'en ai remarqué quelques uns dans le voisinage. C'est un magnifique oiseau.
Répondre
A
Un oiseau étonnant ! Comme tous les corvidés... je me suis souvent demandé pourquoi ce plumage un peu « tape à l’oeil »... belles journée à vous deux, mes inséparables !
Répondre
D
il se pare bien des plumes du paon ? Un paon muait : un geai prit son plumage ;
Puis après se l'accommoda ;
Puis parmi d'autres paons tout fier se panada...
Répondre