Safari polémique : la Fédération des chasseurs porte plainte contre Super U

Publié le par Jean-Louis Schmitt

L'enseigne est attaquée pour ses propos "discriminants" sur la chasse tenus après le départ d'un couple de gérants d'un magasin, en raison de la diffusion des photos d'un safari.

La famille gérante du Super U de l'Arbresle est au cœur d'une polémique depuis la publication des photos de leur "chasse en boîte". /Capture d'écran Facebook

La famille gérante du Super U de l'Arbresle est au cœur d'une polémique depuis la publication des photos de leur "chasse en boîte". /Capture d'écran Facebook

C'est un nouvel épisode inattendu dans la polémique qui a concerné les gérants du Super U de l'Arbresle, dans le Rhône. Début juillet, l'enseigne de grande distribution avait annoncé leur départ après 24 heures de polémique.

En cause : la diffusion, à leur insu, de photos datant d'un safari en 2015. Des clichés qui avaient provoqué le courroux de nombreuses personnes, les gérants posant fièrement avec des cadavres de lion, de léopard ou d'hippopotame. (Lire également ICI)

Un mois plus tard, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) annonce avoir porté plainte. Non pas concernant le départ du couple, mais pour les "propos discriminants" sur la chasse tenus par Super U dans son communiqué au moment de justifier ce départ. Le groupe avait expliqué que "ces pratiques" allaient "à l'encontre des valeurs" défendues par l'enseigne.

De quoi froisser la FNC, qui explique dans un communiqué du 1er août vouloir riposter "sur le terrain de la lutte contre le dénigrement du droit de pratiquer une activité légale, et contre le harcèlement dont sont victimes les chasseurs", tout en dénonçant "les déferlements de haine auquel sont exposés les chasseurs sur les réseaux sociaux."

"Pour le symbole"

Interrogé par LCI, Willy Schraen, président de la Fédération, défend cette plainte, déposée "pour le symbole" selon lui. "Il est important que la FNC réagisse dans ce genre de situation, car cela commence par les safaris de chasse à l'étranger mais se poursuivra demain à propos d'autres chasses pratiquées tout aussi légalement en France. C'est la liberté individuelle de chasser qui est en jeu et il est de notre devoir de ne pas cautionner le e-lynchage et ses terribles conséquences sur la vie professionnelle et privée des chasseurs", affirme-t-il.

Super U a confirmé à LCI avoir reçu une assignation en justice, pour laquelle l'enseigne a 15 jours pour répondre. Mercredi, elle avait décidé "de ne pas commenter davantage" cette plainte, et n'avait "pas encore choisi quelle sera la prise de position du groupe". Du côté de la FNC, cette plainte pourrait en appeler d'autres, "contre plusieurs associations anti-chasse, pour incitation à la violence et à la haine", a affirmé Willy Schraen, sans donner plus de détails.

 

Orange Actus (08 août 2019)

Publié dans Animaux, Chasse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

osswald pierre 12/08/2019 20:28

Je suis toujours étonné de constater que les solides garçons de la FNC, si sûrs d'eux en général et pleins de bon sens terrien puissent être aussi susceptibles. Il faut vous reprendre les gars, où est passé votre sens de l'humour légendaire. Et puis il reste toujours le Leclerc en cas d'urgence.

albert 10/08/2019 09:38

contre plusieurs associations anti-chasse, pour incitation à la violence et à la haine", a affirmé Willy Schraen.
ceci n'est ni légal ,ni moral.
A vous de critiquer d'une façon correcte.

Zoé 09/08/2019 22:26

Ce qui est légal mais immoral - et c'est le cas de la chasse - doit être combattu : cela s'appelle la Résistance .
Je les hais eux et leurs pratiques !

Jacky 09/08/2019 19:39

C'est bien, les chasseurs s'enfoncent toujours plus.

kimcat 09/08/2019 18:39

Sale et lamentable affaire !!

DOMINIQUE ARNAUD 09/08/2019 17:41

si on n'a plus le droit de dénigrer une activité légale, sous prétexte qu'elle est légale, on ne pourra plus rien critiquer, or la critique fait partie de la liberté d'expression, je pense qu'on peut critiquer les chasseurs, comme on peut critiquer les opposants à la chasse
SI on porte plainte contre les opposants à la chasse voire au massacre légal, tu as tout à craindre JL

Christine 09/08/2019 16:48

Un monde devenu fou où les dérives sectaires s'amplifient en toute légalité.
"Tuer c'est bien, protéger c'est mal" : voici le nouveau leitmotiv d'un vieux monde qui n'en finit pas de descendre au plus bas.

dominique 09/08/2019 16:42

Oui, moi aussi irai au procès , car je proclame: " ils osent tout, c'est à ça qu'on les reconnaît ...les c-ns !"
Et nous ne dirons jamais assez que légalité n'est pas synonyme de moralité !

Jean-Louis 09/08/2019 16:42

J’évoquais déjà cette "affaire" dans un commentaire d’hier ! J’y reviens aujourd’hui, certains de mes lecteurs m’ayant contacté pour en savoir davantage… Voilà donc un bref résumé explicatif quant à l’ire des dirigeants de la FDC qui ne supportent pas qu’on puisse ne pas apprécier leur loisir morbide ! Ne leur en en déplaisent mais "l’incitation à la haine et à la violence" qu’ils dénoncent vient principalement de leur camp : la chasse EST une violence faite à la nature et aux bêtes et, à ce titre, devrait être unanimement condamnée !

Gérard CHAROLLOIS 09/08/2019 16:34

Je proclame et je signe : le loisir chasse est l’art de tuer, une activité ludique contraire au respect du vivant et des êtres sensibles.
Je proclame et je signe : il faut abolir la chasse à l’instar de ce que l’on fit des combats de gladiateurs, des ordalies, de l’esclavage.
Non, il ne faut pas « réformer la chasse » mais l’abolir au nom de l’animal, de la nature et de la dignité humaine.
Vite, un procès, Monsieur le chasseur !
La vie et la liberté : ça se défend !
Gérard CHAROLLOIS
CONVENTION VIE ET NATURE