L’agroécologie, ça marche !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Petit exemple avec cette culture de potimarrons en maraîchage sur sol vivant, en bio, avec La Ferme de Cagnolle.

Image extraite de la vidéo de présentation de La Ferme de Cagnolle

La popularité du terme « agroécologie » a connu un véritable essor ces dernières années en France. Il est de plus en plus utilisé pour définir un nouveau modèle agricole, alternatif au courant conventionnel actuellement dominant. Il n'existe pas de définition unique. Présentée comme une discipline scientifique, un mouvement social ou un ensemble de pratiques agricoles, la sphère de l'agroécologie est immense…

 

Depuis 10 ans la Ferme de Cagnolle s’est engagée à créer une structure agricole qui puisse répondre aux problématiques auxquelles l’agriculture moderne est confrontée : comment produire des produits de qualité, en quantité, avec un impact environnemental positif et sans diminuer le potentiel productif des terres cultivées ? Pour répondre à ce défi, la Ferme de Cagnolle a placé le sol au centre des préoccupations agronomiques, avec la profonde conviction qu’un sol ayant une activité biologique intense permettrait de répondre aux problématiques économiques, environnementales et sociétales rencontrés par les agriculteurs.

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
C'est une bonne voie... Il faudrait qu'elle soit suivie...
Répondre
Z
C'est LA bonne voie mais, hélas, c'est la volonté politique qui manque pour promouvoir ces alternatives: la soumission au lobby agro truc chouette est bien trop forte ! Il faudra pourtant y venir.
Répondre
D
le mouvement prend de l'ampleur dirait-on, ces initiatives de producteurs associées aux nouvelles pratiques des consommateurs vont-elles suffire; pas dans l'immédiat je le crains; il faut que ça s'accélère considérablement
Répondre
M
C'est la preuve que les alternatives existent et fonctionnent.
Répondre
D
ça va dans le bon sens
Répondre