Comment les animaux voient-ils ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Dans la Minute Nature de ce mercredi, Julien nous explique comment les animaux voient le monde… Illustration avec un nouveau film édité par la Salamandre : « Œil pour œil » !

Le regard perçant de la Buse variable… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le regard perçant de la Buse variable… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

La vision est le sens ultra dominant chez l'homme. Nous nous demandons donc logiquement ce qu'il en est chez les autres animaux. Les araignées, par exemple, ont huit yeux. Contrairement aux insectes, ce ne sont pas des yeux à facettes. Les yeux rudimentaires des épeires et autres arachnides ne sont pas très performants et détectent surtout les mouvements et les changements de luminosité.

 

Les insectes comme les libellules ont des yeux assez différents composés de plusieurs dizaines de milliers de facettes. Chaque facette étant un œil rudimentaire. Le résultat de l'assemblage de toutes ces vues individuelles donne une vision en mosaïque chez les insectes.

 

Chaque animal, et même chaque individu voit différemment d'un autre. Certains humains sont myopes, ou daltoniens et ne voient alors pas toutes les couleurs. Souvent c'est la couleur rouge qui est mal perçue. La plupart des mammifères ne voient pas cette couleur et sont donc limités à des nuances de bleu et de vert. Seuls les primates d'Afrique et d'Asie et certains marsupiaux voient le rouge.

 

Mais la palme de la vision la plus performante du règne animal revient sans conteste aux oiseaux. Leurs yeux perçoivent une quatrième couleur : l'ultraviolet. On sait que les fruits, les fleurs mais aussi le plumage des oiseaux reflètent cette couleur qui nous est invisible.

 

Découvrez-en encore plus sur la vision de tous ces animaux dans le nouveau film Salamandre Œil pour œil.

Vidéo : Comment les animaux voient-ils ?

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est très intéressant! Merci du partage. @mitiés !
Répondre
Z
Ultra intéressant ! J'aime infiniment ces reportages qui non seulement nous instruisent mais aussi nous rappellent que nous partageons la planète , pas qu'elle nous appartient!
Répondre
J
Je suis fan de la revue Salamandre . Le numéro actuel traite " de toutes les couleurs ". C'est passionnant. J'ai appris qu'en 1794, à l'âge de 28 ans, le physicien anglais John Dalton se fait remarquer pour ses difficultés à choisir des toges adaptées à son rang lors des cérémonies universitaires. A partir de ses déboires, il suppose une origine génétique à cette curieuse maladie qui porte désormais son nom: le daltonisme.
Répondre
K
Super intéressant !
Je vais partager sur mon blog
Répondre
D
très intéressant, appelle la question :comment nous regardent-ils ?
Répondre