Le Grand Hamster d’Alsace a grand besoin d’aide…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

« Je sens qu’une forme de vie disparaît à côté de moi, victime de l’égoïsme, de la cupidité et de l’ignorance de certains hommes, et je ne peux pas m’y résoudre sans tenter quelque chose ou au moins m’opposer à cet état de fait. De plus ceci se passe ici et maintenant, témoin que l’homme vient de franchir un nouveau cap dans la rupture des équilibres. A nous donc de tenter de corriger ce fait, ou de ne pas le corriger. » F. Burner, président d’APELE Nature

Femelle Grand Hamster d'Alsace mangeant un ver de terre. Photo : Mathilde Tissier (Cliquer pour agrandir)

Femelle Grand Hamster d'Alsace mangeant un ver de terre. Photo : Mathilde Tissier (Cliquer pour agrandir)

Le Hamster commun passe 95 % de son temps sous terre. Les terriers d’été sont peu profonds, 40 à 60 cm, et moins élaborés que ceux d’hiver. Le terrier d’hiver, pouvant atteindre jusqu’à 1.50 m de profondeur, est très organisé. De nombreuses galeries de 5 à 8 cm de diamètre relient les chambres de réserves, un nid garni d’herbes sèches et même un… crottoir ! Animal solitaire, il y vit seul sauf lors de l’accouplement printanier. Avant l’hiver, le Hamster commun effectue d’importantes provisions de nourriture pouvant atteindre 1kg.

 

Depuis bientôt  20 ans, l’association APELE Nature milite pour la protection et la sauvegarde du Grand Hamster d’Alsace. Elle estime qu’ « il est urgent d’obtenir un renforcement plus important des mesures de protection afin de parvenir au nombre d’individus nécessaires à la survie de l’espèce ». C’est pourquoi, elle lance une pétition : « Nous avons besoin de vos signatures : il n’est pas encore trop tard pour agir et endiguer le processus de disparition de notre Grand Hamster d’Alsace ! »

 

Signez ICI

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Pour la protection de la nature
Répondre
D
Arretez de vouloir reguler les animaux.
Répondre
S
Qu’allons nous laisser à nos enfants et petits enfants que dû béton ?
Répondre
C
signé !
Répondre
K
C'est signé !
Répondre
C
Signé également et partagé aussi !
L'urbanisation galopante aura-t-elle raison de ce beau petit rongeur ?
Répondre
Z
Signée bien sûr et partagée .
Répondre