À Amsterdam, la mairie devient végétarienne

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Amsterdam ne servira bientôt plus que de la nourriture végétarienne durant les événements officiels de la municipalité. Une victoire du Parti pour les animaux.

 

Amsterdam en mai 2018 (photo d’illustration).  PHOTO / REUTERS / Francois Lenoir

Pour manger de la viande lors d’événements officiels, une seule solution : il faudra en faire la demande expresse, apprend-on sur le site du Daily Telegraph.

L’initiative, appelée ‘Carnivore? Indiquez-le-nous est une proposition de Johnas van Lammeren, du Parti pour les animaux, membre du conseil municipal.”

Johnas van Lammeren avait d’abord proposé de servir de la nourriture végane, avant de faire machine arrière : “Ça aurait été trop loin pour les amateurs de produits laitiers que sont les Néerlandais”, explique le journal conservateur.

“La coalition au pouvoir, composée de quatre partis et qui détient la majorité des sièges, a adopté la proposition, qui devrait être votée par l’ensemble du conseil municipal en juin.”

La “bitterbal” en danger

Mais cette décision ne fait pas l’unanimité. Le Parti populaire pour la liberté et la démocratie s’y est ainsi opposé au nom du droit de choisir. Selon les médias néerlandais, les membres du Parti de centre droit ne veulent pas risquer de voir disparaître la bitterbal, une boulette de viande frite qui se mange avec de la moutarde lors d’apéritifs. Selon Arno Rutte, membre du parti, la bitterbal est “une part de l’héritage culturel néerlandais”.

“Amsterdam suit les pas du ministère de l’Éducation, de la Culture et des Sciences, qui a adopté l’an dernier cette règle donnant la priorité au végétarisme”, souligne le. Daily Telegraph

L’Institut national pour la santé publique et l’environnement a souvent appelé les citoyens, ces dernières années, à manger moins de viande rouge ou de viande transformée pour améliorer leur santé et réduire leur impact environnemental.”

 

Daily Telegraph (22.05.2019)

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

Publié dans Initiative, Consommation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claire 12/06/2019 21:09

Moi, cette initiative me plaît bien ! Cela fait faire des économies et évite les débats "casher" ou "halal"… En plus, consommer un peu moins de viande, c’est bien connu, ça ne peut pas faire de mal… et ça n’empêche nullement les accros du steak ou de la charcuterie de se rattraper une fois rentré chez eux !

Paulette 12/06/2019 15:32

On pourrait appliquer la méthode Tolstoï à ceux qui demande un menu carnivore :
"Tolstoï et toute sa famille étaient strictement végétariens. Sa fille raconte qu'une tante carnivore, invitée à déjeuner, avait prévenu qu'elle tenait absolument à manger de la viande. En arrivant à table, elle avait trouvé un poulet vivant attaché à sa chaise et un couteau effilé près de son assiette ! Il a été montré que la majeure partie des humains éprouvent une profonde répugnance à tuer l'un de leur semblables. Mais tuer un animal est aussi un acte troublant." M. Ricard dans "Plaidoyer pour les animaux".

Jacky 12/06/2019 15:10

Finalement, la solution est de ne plus proposer de nourriture aux événements officiels. Que d'économies!

Jean-Louis 12/06/2019 15:36

...et cela éviterait d'odieux et d'insupportables gaspillages ! Merci pour cette contribution pleine de bon sens.

Michèle 12/06/2019 13:20

C’est curieux : d’habitude c’est aux végétariens de demander des aliments indemnes de viandes et de sous-produits carnés ! Pour une fois que c’est l’inverse –que les carnivores fassent la demande pour avoir ce type de produits- certains se lâchent avec une certaine brutalité en mentionnant " des mangeurs de carottes (…) au caractère sectaire" ! Voilà qui manque singulièrement d’élégance ! Où est la violence en l’occurrence ?

Zoé 12/06/2019 16:38

Tout à fait de votre avis Michèle.

corbin 12/06/2019 12:42

Je vois parmi les commentaires, toujours le petit grain de sable spéciste et buté de ce cher Domi qui tente de gripper une machine qui a déjà bien du mal à démarrer ! L'alimentation carnée ou végétale ne devraient pas être un choix si nous vivions dans une société éthique et non pas dictée par l'habitus où chacun est endoctriné à son insu et ne peut sortir de la prison mentale qu'il a adoptée sans broncher et qu'il perpétue de générations on générations, pour mieux servir le pouvoir des lobbies !

dominique 12/06/2019 12:02

La liberté totale n'existe pas, elle est limitée par celle d'autrui et en l'occurrence par celle des générations à venir (élevages bovins responsables d'une grande partie de la pollution, de l'abandon de leurs cultures par des populations locales pour les nourrir alors qu'elles n'en mangent pas, elles auront du mal à retrouver l'usage des cultures vivrières )...et celle des animaux et oui, êtres reconnus sensibles !
Je rappelle cette sentence de Lévi Strauss " l'Homme n'a de droits sur l'Animal que ceux nécessaires à sa survie"....L' Homme est allé bien au-delà désormais, la gent animale ne devrait pas être une manne broyable et consommable à merci.....je crois qu'il considérait ¨même les "tribus" dites non civilisées comme l'étant au contraire bien plus que la nôtre car connaissant la Nature et la préservant en sachant bien que leur survie en dépendait....nos sociétés "évoluées" ont fait exactement l'inverse et on connaît le résultat. Je suis anti chasse puisque ne comprenant pas que l'on tue par plaisir, mais nous sommes pires que les chasseurs en cautionnant par notre consommation des élevages intensifs de la honte, l'animal est tué mais après une vie immonde ....nous n'avons pas ce droit....
Cette initiative va dans le sens souhaité par beaucoup de citoyens, c'est long lent mais ça vient...

Zoé 12/06/2019 08:43

Une initiative qui me ravit et que je souhaiterais voir suivie par d'autres villes. Il faudra de toutes façons en arriver là !

Jacky 12/06/2019 08:05

Amusant et sympathique ! Si la santé de la population est évoquée, l 'alcool doit aussi disparaître. Des bitterball sans une bonne bière, dur dur ! Remarque, le gouvernement néerlandais souhaite légaliser le cannabis...

Jean-Louis 12/06/2019 05:55

Très bonne initiative qui va dans le bon sens étant donné qu’il est désormais bien connu que, pour des raisons aussi bien environnementales que de santé publique, il faudrait réduire la consommation carnée ! Amsterdam se lance : espérons que d’autres suivront…

domi 12/06/2019 05:48

il me semble que de la part de cette municipalité, c'est outrepasser son domaine de compétence et ne pas respecter la liberté de chacun en matière alimentaire, en partant de ce point de vue, pourquoi pas appliquer un régime végan à l'école, quitte à provoquer des carences chez l'élève en pleine croissance?

domi 12/06/2019 09:47

chacun se nourrit comme il veut, l'ami, mais je crois que l'offensive actuelle des mangeurs de carottes contient un caractère sectaire, car au lieu de s'appliquer à eux-mêmes leurs propres principes, ils veulent les imposer à autrui, parfois par la violence!

Jean-Louis 12/06/2019 06:06

Quand on voit dans quel état de surpoids sont beaucoup de jeunes-dû principalement au hot-dog, chips et sodas…-, quand on connaît les conséquences que cette alimentation induit inévitablement sur la santé –et le coût que cela engendre en matière de soins- on est en droit de s’interroger s’il ne faudrait pas interdire certaines choses ! Si la liberté de chacun à s’alimenter comme il le souhaite se défend, que cela ne se fasse pas au détriment de la collectivité ni, bien sûr, des animaux d’élevage qui en sont les premières victimes…