Invitez un hérisson

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Tout le monde (ou presque) aime les hérissons : certains plus que d’autres puisque, il n’y a pas si longtemps encore, d’aucuns mettaient volontiers le sympathique Erinaceus à leur menu… Ces temps sont heureusement quasiment révolus même si quelques réfractaires continuent à traquer le petit mammifère pourtant, en principe, protégé par la loi. A vrai dire, outre les terrifiants pesticides, un de ses plus redoutables ennemis, reste l’automobile…

Hérisson d’Europe (Erinaceus europaeus). Aquarelle de © Claude Motard van Ackere (Cliquez pour agrandir)

Hérisson d’Europe (Erinaceus europaeus). Aquarelle de © Claude Motard van Ackere (Cliquez pour agrandir)

On a en effet beau être bardé de redoutables piquants, contre ces monstrueux et pétaradants bolides, l’armure en question s’avère parfaitement inutile et inefficace ! Pour le coup, là où on peut observer le plus grand nombre de hérissons, c’est bel et bien au bord des routes où les malheureux sont hélas rendus définitivement hors d’usage car tout bonnement réduits à l’état de carpettes…

Profession : Assistant jardinier

Le hérisson est un assistant-jardinier très utile et efficace. Il fait disparaître nombre d’insectes qui se nourrissent des légumes et plantes du jardin. Son salaire n’est pas très élevé : juste quelques gestes simples telle la suppression de tous pesticides et des granulés anti-limaces (mis à part ceux qui ne sont pas toxiques pour les hérissons et les animaux domestiques) ! On le dit aussi grand dévoreur de limaces mais, pour en avoir observé attentivement quelques-uns dans notre jardin, je peux vous garantir que, entre un bon gros ver de terre (très utile au jardin) et une limace dodue et baveuse (nettement moins bienvenue au potager), le choix du brave hérisson, tout assistant-jardinier soit-il, est vite fait… et la limace pourra continuer à bouloter tranquillement les jeunes et tendres pousses du jardin. Mais, ne soyons pas trop exigeant : je suis sûr qu’à sa place vous feriez de même !

Sa bonne frimousse et son air faussement débonnaire plaident en effet largement pour lui et, personnellement, je craque dès lors que l’un d’entre eux pointe le bout de son museau !

« Le hérisson est un animal qui sonne l’alerte sur l’état des écosystèmes ». Nathalie de Lacoste, chargée d’étude des mammifères au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Comme je le disais plus haut, outre l’infernale circulation automobile, le péril le plus destructeur de hérissons reste le poison ! Les pesticides de toutes sortes utilisés tant par l’agriculture conventionnelle que par quantité de jardiniers irresponsables, empoisonnent l’existence de nos petits protégés au point d’en constituer la première cause de mortalité ! Pour sauver les hérissons, il n’y a donc pas beaucoup d’alternatives et la suppression pure et simple des pesticides serait sacrément bienvenue ! Ce jour béni tarde malheureusement à venir et il est fort probable que nombreux seront encore les malheureuses victimes (humaines ou non) de ces intoxications chimiques…

Pour attirer un hérisson dans votre jardin, quelques règles simples

Si vous voulez bénéficiez d’un de ces assistants-jardiniers-bénévoles chez vous, il faut que celui-ci y trouve de la nourriture saine et variée et, bien sûr, en abondance ! Aussi, exit les produits de traitements qui, de toute manière ne sont pas bons pour vous non plus ! Dans un environnement aux sols non contaminés, le petit animal trouvera quantité de petites choses à se mettre sous les dents et, s’il s’y sent bien, qu’il trouve chez vous outre une bonne alimentation, le calme et la tranquillité, il y aura des chances qu’il revienne régulièrement… Si, en plus, vous avez la bonne idée de lui fournir des lieux où il peut se réfugier durant la journée pour un prendre un repos bien mérité (abris, gîtes, tas de bois, de feuilles ou de branches…), peut-être s’installera-t-il à demeure ! Cela dit, le hérisson est un grand et éternel indépendant qui, par conséquent, aime n’en faire qu’à sa tête : il a besoin de grands espaces et les clôtures, pour le coup, il n’apprécie pas trop. Ne lui en veuillez donc pas trop de vous faire quelques infidélités : c’est juste… dans sa nature !

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

« Deux tiers des hérissons de France ont disparu en l'espace d'à peine vingt ans : c'est le constat alarmant dressé par un reportage diffusé sur France 3. De nombreuses associations de protection des animaux et de l'environnement tirent aujourd'hui la sonnette d'alarme sur les conséquences de certaines activités humaines sur ces animaux, et certains pronostiquent même la disparition de ces animaux d'ici 2025 ! »

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Juste des petits conseils si vous avez l'opportunité de recueillir comme Zoé un ou une hérissonne.<br /> <br /> Ne donnez ni limaces, ni escargots ! Ils peuvent contaminer par des nématodes.<br /> Ne donnez jamais de lait ni de pain, de chocolat, de sucrerie ou de chips.<br /> Pas de fromage.<br /> Pas d'œuf.<br /> Aliments autorisés<br /> Croquettes pour chats, au poulet, saumon ou à la viande.<br /> Pâtées pour chats lorsque l'animal est jeune.<br /> Poulet cru ou bouilli, jambon cuit, le tout haché<br /> Miel neutre<br /> Fruits frais : pomme, poire, banane, raisin, abricot, pêche, nectarine, melon, pastèque, framboises, fraises, myrtilles, avocats, bananes, etc.<br /> Compotes de fruits sans sucre<br /> Fruits oléagineux : noix, noisettes, amandes cassés en morceaux, pas entières<br /> Nourriture pour hérissons<br /> Vers de farine<br /> Comme boisson : uniquement de l’eau.<br /> Si besoin conseil, je suis à disposition.<br /> Cordialement.
Répondre
J
Bonjour Felix,<br /> Merci pour ces précieux conseils : pour les végétariens que nous sommes, il est évidemment hors de question d’acheter du poulet pour le mettre à disposition de nos hérissons ! En ce qui nous concerne, il y a toujours des croquettes disponibles dans notre jardin et, chaque nuit, il y a du monde qui défile : chats bien entendu, hérissons, fouine et même quelques renards… En journée, ce sont généralement les pies et les corneilles qui "font le ménage" !<br /> N’hésitez pas à revenir sur nos pages Felix et à nous faire part de vos remarques et, éventuellement, de vos suggestions ! Bien à vous.
Z
En pleine ville, j'en ai trouvé un un soir devant ma porte ! Il avait suivi la piste des croquettes pour chats malencontreusement renversées sur le trottoir quelques jours auparavant . La disparition de leurs habitats les amènent à chercher pitance là où ils peuvent. A prés l'avoir is à l'abri et restauré, j'avais pris contact avec l'antenne locale du sanctuaire des hérissons qui avait envoyé une bénévole le récupérer et il a gagné un grand domaine qui leur est réservé.
Répondre
C
Agréable et très pédagogique publication : merci pour les divers conseils ! Bravo à l'artiste pour l'aquarelle très réussie et, histoire de ne pas faire de jaloux : les photos sont chouettes aussi !!
Répondre
J
J'espère la visite prochaine d'un hérisson. Merci des conseils que je suis.
Répondre
C
Merci Pierre pour ces précisions. Évidemment manger avec des baguettes évite de manger avec les doigts!!!
Répondre
M
C’est Toujours une grande joie de les observer au jardin. Mais sachant que ce sont des nocturnes, il faut sortir entre 9h et 10h pour les rencontrer. Très affairés à ce moment-là, bruyants lorsqu’ils mangent leurs proies, ils détalent très vite lorsqu’ils se sentent repérés. Tous "nos" hérissons s’appellent Charly. Il faut faire très attention au sortir de l’hiver (tas de feuilles, de branches… qui leur servent de cachettes) et bannir cet engin de destruction qu’est la débroussailleuse ! Le "Charly" que nous présente Claude est criant de vérité. Je craque : quel beau travail !
Répondre
O
C'est vrai tout le monde ou presque aime les hérissons.Les maçons adorent les hérissons, les ramoneurs adorent les hérissons, même mon caviste aime les hérissons. Ma chère Viviane adorait les hérissons, elle a élevé plusieurs orphelins jusqu'à l'âge de la communion solennelle. Ce n'était pas de tout repos un hérisson la nuit dans la salle bain, mais touchant d'en voir certains revenir nous voir plusieurs années de suite. Pour Claude, le hérisson d'Asie a non seulement les yeux bridés, mais il mange aussi avec des baguettes et il chante l'Orient est rouge quand il a abusé un peu d'alcool de riz. Bonnes fêtes.
Répondre
J
Bravo pour l’aquarelle qui est très réaliste! Charmant petit animal que j’ai la chance d’observer régulièrement et qui court beaucoup plus vite que je ne le pensais lorsqu’il ne se met pas « en boule »
Répondre
J
Tu as raison JP de souligner ce trait de caractère des hérissons : il m'est arrivé plus d'une fois de repérer l'un d'entre eux au jardin et, le temps de chercher l'appareil photo -qui, pourtant, n'est jamais bien loin...- le petit futé s'était vivement carapaté !
C
Belle surprise ! Et j'ai appris beaucoup de choses y compris que j'avais peint un hérisson d'Europe.<br /> Est-ce que les hérissons d'Asie ont les yeux bridés?<br /> Merci Jean-Louis
Répondre
J
Hé, hé... il y a de nombreuses variétés de hérissons mais je n'en ai jamais vu avec les yeux bridés ! Cela dit, avec Fukushima, qui sait ?
K
J'aime beaucoup les hérissons... <br /> Beaucoup périssent sous les roues d'une voiture ou empoisonnés.<br /> Triste et alarmant constat...<br /> Bon WE de Päques
Répondre
C
J'adore les hérissons. C'est trop mignon. J'en vois souvent dans le jardin. Bon weekend
Répondre
D
et sait-on qu'un hérisson c'est caressant ?
Répondre
J
Ben, figures-toi Domi que, entre hérissons, les caresses, ils pratiquent aussi ! A leur manière bien sûr, qui n'est évidemment pas comparable à la nôtre, mais en prenant toujours grand soin de ne pas se blesser entre eux ! C'est ainsi aussi que les bébés hérissons n'ont aucun problème avec les 5 ou 6 000 piquants de leur maman !
D
animal sympathique que j'ai vu manger un escargot en brisant la coquille avec ses dents pointues, un spectacle peu ragoûtant mais si naturel, et vivent les hérissons : la nuit, il faut rouler plus doucemet !!!
Répondre
N
Merci Jean Louis pour ce magnifique documentaire <br /> Je me permets de rajouter .soyez vigilants lors des tontes. Vérifiez toujours si aucun animal ne se trouve dans les hautes herbes .Beaucoup de hérissons sont victimes des tondeuses. En cas de blessure vétérinaire LPO ou Gorna. Restons vigilants face à ces petits mammifères adorables
Répondre
J
Merci à toi Nadia qui, régulièrement, en compagnie de Thierry, transporte des petits hérissons au centre de soins du GORNA afin de leurs éviter un sort funeste...
J
Grand merci à Claude pour sa magnifique aquarelle qui m'a donné envie de vous reparler de nos charmants hérissons ! Ils sont discrets mais, que ce soit par le piège photo ou d'après les petites crottes visibles dans le jardin, on sait qu'ils sont là, fidèlement, chaque nuit... et cela nous réjouit !
Répondre