En direct du jardin : les guêpes polistes

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Plus longues que les guêpes communes, les Polistes sont des guêpes sociales et très peu agressives. Comme les autres guêpes, elles nourrissent leurs larves de chenilles, moustiques ou mouches. Elles ont donc un intérêt dans la régulation de ces espèces.

Guêpes polistes (Polistes gallicus). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Guêpes polistes (Polistes gallicus). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Guêpes polistes (Polistes gallicus). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Guêpes polistes (Polistes gallicus). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Guêpes polistes (Polistes gallicus). Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Toutes les espèces de Polistes sont prédatrices, et elles peuvent consommer un grand nombre de chenilles. Elles peuvent être identifiées par le son de leur vol, et leurs longues pattes se balançant. Leurs nids sont aussi très caractéristiques, car ils sont dépourvus d'une enveloppe, contrairement aux guêpes. 

Leur nid caractéristique, toujours aérien, en forme de parasol, est constitué d'un seul rayon horizontal ou vertical, mais le plus souvent orienté vers le bas, il est attaché au substrat par un fin pédoncule, fait d'un papier assez mince et jamais recouvert d'une enveloppe. Malgré son apparence de fragilité, ce nid est très résistant. Sa taille dépasse rarement celle d'une main ouverte et contient entre 15 et 200 individus environ. On le trouve généralement collé sous une tuile, sur une tige d'arbuste ou, comme c’est le cas ici, aux Joubarbes, dans des gîtes à insectes ou des nichoirs à oiseaux...

Contrairement aux abeilles, les polistes ne butinent pas mais chassent activement larves, chenilles, mouches, araignées... qu'elles dépècent et réduisent en bouillie afin de nourrir leurs larves. Les guêpes polistes sont une aide appréciée des agriculteurs car elles sont d'importants prédateurs d'araignées et d'insectes, dont plusieurs sont considérés comme nuisibles (mouches, chenilles, etc.).

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Tous les ans en septembre, une partie du jardin est couvert de guêpes que l'on appelle maçonnières, j'ai lu aussi maçonnes, qui ne piquent pas et font de nombreux trous dans le sol, près de la mer, qui est très sableux. Je ne sais pas si elles sont de la même famille mais elles sont plus petites que les guêpes communes et très nombreuses. Elles reviennent ou ressortent chaque année.
Répondre
J
En Bretagne où l'air est un peu frais. A Mexico, en revanche, il fait chaud et la saison des pluies ne devrait pas tarder.
J
Bonjour JC, Il y a quantité de guêpes différentes -dont effectivement ces "guêpes maçonnes" auxquelles vous faites référence- et c'est véritablement un monde passionnant ! Les observer sans les déranger c'est faire preuve de respect à leur égard ; inutile de composer le 18 ou le 112 et de s'affoler comme le font certains à leur simple vue en réclamant leur destruction immédiate ! Apprenons plutôt à connaître le monde qui nous entoure, ce serait déjà un progrès prodigieux...
Bonne journée... en Bretagne ou au Mexique ?
Z
Je suis contente d'apprendre leurs noms et de savoir que celles ci sont pacifiques . Longue vie à elles et que la chimie tueuse les épargne !
Répondre
J
C'est effectivement ce qu'on peut leurs souhaiter de mieux ! Bon WE
K
Oh je connais ces guêpes ! En ignorant leur nom... J'en voyais beaucoup lorsque j'étais en Haute-Garonne.
Bonne fin de semaine
Répondre
J
Eh bien, ça y est, désormais elles auront un nom ! Ravi d'avoir éclairé une lanterne de plus !
C
Très belles photos. Si, bien que le nid soit composé d'un papier assez mince, il n'est jamais recouvert d'une enveloppe, c'est qu'elles ne peuvent pas envoyer de courrier car on ne leur a pas appris à écrire!
L'entomologiste de service!!!
Répondre
J
Bien vu ! Merci...
J
Très bien, je vais pouvoir mettre un nom sur ces guêpes. Est ce que la météo est aussi pluvieuse en Haute Saône ? Bonne découverte.
Répondre
J
Aujourd'hui c'est pas trop mal : soleil et passages nuageux... hier, en revanche, c'était bien arrosé... On adapte et c'est chouette !
L
Ah ! Je viens de découvrir que les guêpes qui chaque année s’installent sous notre toiture étaient en faite des guêpes polistes. Merci JL????
Répondre
J
...qui plus est, mon cher Luc, totalement inoffensives pour peu, bien sûr, qu'on ne les embête pas ce qui, je le sais, est ton cas ! Nous vous souhaitons une bonne journée depuis la Haute-Saône que nous découvrons...