La fête à la grenouille

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Les grenouilles rousses sont parmi les premiers amphibiens à sortir de leur hivernation et commencer leur migration. Découvrez leur reproduction en vidéo (voir ci-dessous) !

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

En février ou mars, dès les premières nuits un peu plus douces et humides, le réveil sonne chez les grenouilles rousses. C'est alors le début d'une grande fête qui a pour résultats des milliers d'œufs prêts à former la prochaine génération de grenouilles.

Partez à la rencontre des grenouilles avec le mini-guide de terrain de la Salamandre sur les amphibiens. Au printemps, grenouilles, crapauds et compagnie animent les mares et étangs. Chaussez vos bottes et partez à leur découverte. Les amphibiens sont chaque année moins nombreux. Pour leur donner un coup de pouce, apprenez d’abord à les reconnaître !

Vidéo : La fête à la grenouille (n° 129) 3:25

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zoé 22/02/2019 18:57

Merci jean-Louis de nous parler des amphibiens souvent méconnus !
Une année , une grenouille est arrivée je ne sais comment dans mon jardin , je m'ai trouvée dans une assiette sous un pot de fleurs . C'était une petite clandestine sans papiers , je l'ai raccompagnée jusqu'à une mare chez des amis à la campagne. J'espère qu'elle s'est bien intégrée et qu'elle a eu son droit d'asile accordé!

Jacky 21/02/2019 15:33

J'adore ces minutes nature. Tes photos sont superbes Jean Louis.

Pierre Osswald 21/02/2019 14:59

Je me lance immédiatement dans la création d'une Start-up (merci Mr. le Président), destinée à la fabrication de petits gilets jaunes, avec liaison GPS et accès direct à Facebook intégrés pour trouver sans hésitation la bonne mare, la bonne copine et surtout sécuriser le passage du bitume pour nos amis les batraciens, car les amoureux sont souvent imprudents.. Il faut savoir se rendre utile tout en gardant la tête sur les épaules et un oeil sur le porte monnaie.

dominique 21/02/2019 13:36

Merci Jean-Louis, je garde le tout précieusement pour ma Louisette

domi 21/02/2019 12:21

priorité au sauvetage des batraciens décimés lors de leurs migrations !