Heureuse (et rare) rencontre…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Selon Faune Alsace, sa présence est tout à fait occasionnelle (et encore, plutôt en hiver) dans notre contrée qu'est la plaine alsacienne ! Pourtant, en ce beau et doux mois d’octobre, notre ami René a observé et formellement identifié un Tichodrome échelette (Tichodroma muraria) à proximité de ce lieu emblématique qu’est le Dompeter !

Le Dompeter à Avolsheim (67). Photo : René Michaud (Cliquez pour agrandir)

Le Dompeter à Avolsheim (67). Photo : René Michaud (Cliquez pour agrandir)

Le tichodrome est un habitant quasi exclusif des gorges, des falaises et des parois escarpées en montagne entre 400 et 2500 m d'altitude (lire ci-dessous). En hiver, il peut être observé à des altitudes plus faibles sur de vieux édifices ou des rochers dans les plaines : absent du massif vosgien, sa présence sur le site du Dompeter, en plaine donc, n’en est par conséquent que davantage insolite et relativement exceptionnelle ! On peut dire que René a eu un sacré coup de bol de passer dans ce coin ce dimanche-là : observer l’oiseau rare et, plus encore, réussir à immortaliser l’instant, voilà qui en fera certainement rêver plus d’un !

Photos : René Michaud (Cliquez pour agrandir)
Photos : René Michaud (Cliquez pour agrandir)

Photos : René Michaud (Cliquez pour agrandir)

Le Tichodrome échelette (Tichodroma muraria) est un petit oiseau gris aux larges ailes d'un rouge vif. Il vit le long des parois rocheuses où il grimpe par sauts ou par saccades successives pour y chercher sa nourriture. C'est une espèce essentiellement montagnarde, que l'on trouve dans les hautes chaînes de l'Europe et de l'Asie occidentale. En automne et en hiver, on descend parfois en plaine, loin des montagnes : il recherche alors les vieux édifices dans les villes et les villages, dont il fouille les anfractuosités des murs pour y découvrir des insectes. Des oiseaux sont ainsi vus chaque hiver sur des églises, des cathédrales et d'autres monuments de France, semblant ainsi fortement apprécier le patrimoine culturel de l'hexagone... En ce début de novembre 2017, des tichodromes ont par exemple été vus sur le donjon de Niort (Deux-Sèvres), sur le château de Villandraut (Gironde) et dans le centre-ville de Saint-Nectaire (Puy-de-Dôme). (Source : Ornithomédia)

Tichodromes mâle (haut) et femelle (bas). Source : Wikipédia

Tichodromes mâle (haut) et femelle (bas). Source : Wikipédia

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zoé 25/10/2018 19:09

Magnifique! Je ne connaissais pas du tout ni l'oiseau , ni le nom!

Sandrine 24/10/2018 17:13

Magnifique ! Personnellement, je ne connaissais pas du tout cet oiseau...
C’est vraiment incroyable et insolite d’avoir pu observer cet oiseau dans notre plaine d’Alsace , si loin de son biotope habituel ... bravo au photographe d’avoir pu saisir cet instant et merci à vous deux de le partager ... bonne soirée.

Chantal33300 24/10/2018 14:50

Quelle belle découverte. Un très belle oiseau. Bon apres midi

René 24/10/2018 10:57

Bonjour Jean-Louis,
Un grand merci pour la parution des photos sur le Tichodrome échevette.
J’ai transmis, la semaine dernière, les documents à la LPO locale pour compléter les statistiques d’observations régionales. Bonne semaine à vous. Amicalement, René

domi 24/10/2018 10:51

belle observation et nom bizarre qui à première vue n'évoque pas un oiseau

Rohnny 24/10/2018 09:34

Coucou Jean-Louis,
C’est vrai qu’il beau cet oiseau et s’il est rare en Alsace c’est une belle découverte.
Merci pour le partage.
J’ai moi aussi poster un nouvel article sur le blog, tu viens quand tu veux.
Je te souhaite une agréable journée et une belle semaine.
Rohnny

Francois STEIMER 24/10/2018 08:56

magnifique oiseau ! et merci pour ce partage.
je me souviens en avoir observé un en hiver il y a longtemps remontant un flanc de la Cathédrale de Strasbourg

Jacky 24/10/2018 08:31

Félicitations à René pour sa vigilance et merci de nous avoir fait partager cette découverte.

Jean-Louis 24/10/2018 05:37

Voilà en effet une belle rencontre dont nous fait aimablement profiter l'ami René que je remercie encore vivement au passage ! Si, vous aussi, vous souhaitez partager vos observations avec les lecteurs de "Nature d'ici et d'ailleurs", n'hésitez plus : adressez moi un courriel et vos photos à : jean-louis.schmitt11@orange.fr
Belle journée à tous...

André 24/10/2018 10:59

Je n’ai jamais eu le plaisir d’observer cet oiseau que je croyais exclusivement ‘’montagnard’’ ! Je suis heureux d’apprendre qu’il peut également être présent en plaine à l’occasion… Merci pour cette intéressante publication qui fait également découvrir aux non-locaux ce beau monument qu’est le Dompeter, considéré comme la plus ancienne église d’Alsace…