Le temps des forêts

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Symbole aux yeux des urbains d'une nature authentique, la forêt française vit une phase d'industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, « Le Temps des forêts » propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d'aujourd'hui dessineront le paysage de demain…

Abatteuse en action… Photo : JLS

Abatteuse en action… Photo : JLS

Le réalisateur François-Xavier Drouet a filmé les forêts françaises où l'industrialisation à outrance fait des ravages. « Les gros arbres, les vieux arbres, sont en train de disparaître, alerte François-Xavier Drouet. Il y a moins d’un pour cent des arbres dans ces forêts ont plus de 200 ans. Or, c’est là qu’est concentrée toute la biodiversité, les cortèges d’insectes qui sont inféodés aux vieux arbres. Comme aujourd’hui l’industrie ne veut plus que des petits diamètres, on ne les laisse plus pousser jusqu’à leur maturité écologique. Pourtant, il est tout à fait possible de répondre aux besoins en bois de la société sans saccager l’écosystème. »

 

80% des forêts françaises ne possèdent plus qu'une ou deux essences d'arbres. Elles sont devenues des usines à bois modifiant considérablement le travail des forestiers. « Il y a vraiment une rupture anthropologique dans notre rapport à la forêt. Et cela provoque des souffrances. Par exemple, à l’Office Nationale des Forêts (ONF), il y a eu plus de 50 suicides depuis 2002. »

 

Le temps des forêts de François-Xavier Drouet est un remarquable travail documentaire sur la malforestation et sur ses alternatives.

Bande annonce : Le Temps des forêts Bande-annonce VF (1 :33)

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CHAMPAGNE 29/09/2018 09:33

L’ami des arbres. Je ne suis pas d’accord avec ce qui est dit sur les arbres une évidence que je partage est bien celle du profit. Accompagné par mon père adoptif depuis mon enfance dans les forêts je peux vous affirmer qu’ils connaissaient beaucoup mieux les arbres que tous ses scientifiques qui les découvres. Ils avaient une logique d’exploitation et un grand respect pour les arbres qu’Ils abattaient. L’ami des arbres, Henry champagne.

Jean-Louis 29/09/2018 11:37

Bonjour Henry, l’ami des arbres,
Je n’ai pas vu, pour le moment, le documentaire en question! Cependant, il me semble que ce que dénonce le réalisateur au sujet de la mécanisation lourde, des monocultures, des engrais et des pesticides, est une réalité dans bien des secteurs même si, comme toujours, il ne faut pas généraliser… Cela dit, je ne mets aucunement en doute les connaissances et l’authentique amour des forêts et des arbres de certains, tel votre père adoptif ! Sur le même sujet, je vous invite à regarder cette publication ‘’Le cueilleur d’arbres’’ (ici : http://natureiciailleurs.over-blog.com/2016/09/le-cueilleur-d-arbres.html) ainsi que ‘’L’Homme qui plantait des arbres’’ pour lequel j’ai, personnellement, une extrême tendresse (http://natureiciailleurs.over-blog.com/2017/01/l-homme-qui-plantait-des-arbres.html ). Amitiés à vous !

JC 20/09/2018 07:27

Il me semble tout de même que l'on recommence à varier un peu plus les espèces et que la folie du tout résineux est en train de passer

CHAMPAGNE 29/09/2018 16:05

Merci pour votre contact jean Louis, je partage vos observations, nous pourrions passer de longues soirées à parler des arbres et de notre environnement. Je connais les ouvrages que vous citez je vous remercie de me les avoir mentionnés. L’ami des arbres Henry champagne.

kimcat 15/09/2018 16:51

Pauvres arbres..; Pauvres forêts....
Cela me rend triste... Je suis comme Simone... Couper un bel arbre dans un jardin, des arbustes... Je l'ai vu dernièrement dans mon village... Tout ça pour une piscine !!! Et bétonner à outrance... Désolant...
Bonne soirée

Simone SIGAUD 15/09/2018 16:02

en dehors du défrichage " normal " de la forêt, je pourrais pleurer quand je vois l'acharnement de certains pour le déboisement !! Notre pauvre faune en paie le prix maximum .. même un bel arbre arraché chez un voisin me laisse triste !

Jacky 14/09/2018 19:18

Le film passe à Sarrebourg le 20 septembre. Notre forêt daboisienne est saccagée.Les arbres sont coupés à une vitesse folle. Ils arrivent à peine à évacuer toutes les grumes qui sont majoritairement expédiées en Chine pour revenir ici sous forme de parquets oû autres.

Jean-Louis 14/09/2018 20:36

Est-ce cela qu'on nomme la "mondialisation" ? En tous cas, tout cela est bien triste et navrant...

Christine 14/09/2018 19:04

Sans les Forêts majestueuses et surtout anciennes, le monde ne serait qu'un désert. Abritante, nourricière, protectrice, maternelle, guérisseuse .. La Forêt est bien plus que ce nous pouvons imaginer. Ce sont des tribus de géants qui ancrent la Vie, une sagesse ancestrale et tous ensemble, de par le monde, ils constituent les matrices et les réservoirs de Vies d'un "à-venir" possible... Beaucoup d'entre nous dépériraient, faute de Forêts et de suffisamment d'Arbres de Nature sauvage.

Jean-Louis 14/09/2018 20:32

Voilà qui est magnifiquement dit et argumenté : j'adhère à 200% ! Merci Christine...

domi 14/09/2018 18:48

cela m'inquiète énormément et devrait mobiliser, mais...

Jean-Louis 14/09/2018 20:35

On va commencer par aller voir le documentaire mais... je ne me fais guère d'illusion : il y aura beaucoup moins de monde que pour certains blockbuster par ailleurs violents et souvent dénués de tout intérêt ! Ainsi va notre société...