Puy du fou : des corbeaux ramasseurs de mégots entrent en action

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Concrètement, lorsque le corbeau dépose un mégot dans une boîte, un mécanisme se déclenche et une croquette lui est délivrée.

Corbeau freux. Photo : JLS

Corbeau freux. Photo : JLS

Ces ramasseurs de déchets sont un peu particuliers. Six corbeaux, spécialement dressés pour le ramassage des mégots et des déchets, participeront dès la semaine prochaine au nettoyage du parc de loisirs du Puy du fou, a indiqué vendredi 10 août son président, Nicolas de Villiers.

Parmi ces oiseaux, certains sont déjà entrés en action, les autres devant les rejoindre à partir de lundi. "L'objectif n'est pas simplement de nettoyer, car les visiteurs sont globalement respectueux de la propreté, mais aussi de mener une action pédagogique", montrant que "la nature elle-même peut nous apprendre à faire attention à l'environnement", a-t-il expliqué à l'AFP.

Un oiseau "particulièrement intelligent"

L'idée a germé, "il y a plusieurs années, dans l'esprit de l'un des fauconniers du parc, à partir de l'observation des oiseaux", a raconté Nicolas de Villiers. L'espèce sélectionnée, le corbeau "freux", est un oiseau "particulièrement intelligent", qui "lorsqu'il est dans une atmosphère affective porteuse, aime communiquer avec l'homme et établir une relation avec lui par le jeu".

Christophe Gaborit, spécialiste de l'affaitage des rapaces, a donc "inventé une petite boîte", contenant d'un côté des croquettes, "dont raffolent les corbeaux", et offrant de l'autre un espace vide, destiné à "accueillir des mégots, ou autres petits déchets", a poursuivi Nicolas de Villiers.

Lorsque le corbeau dépose un mégot dans la boîte, un mécanisme se déclenche, et une croquette lui est délivrée. "Motivés par la récompense", les corbeaux ont "vite compris comment fonctionnait le jeu", s'est-il réjoui.

L'installation a ensuite été réorganisée de manière à ce qu'une seule boîte, "de la taille d'une brouette", permette à tous les oiseaux de déposer leur butin et à Christophe Gaborit de jouer les "chefs d'orchestre". Les oiseaux sont "très rapides": en moins de trois quarts d'heure, un corbeau est capable "de remplir un seau", a-t-il ajouté.

France Info (10 août 2018)

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Publié dans Insolite, Initiative, Oiseaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Eh bien, ça prouve que le thème "cervelle d'oiseau" n'est pas vrai : plus d'une espèce d'oiseau l'a prouvé! Par contre, berk pour eux : ramasser des mégots et des cochonneries! Peut-être faudrait-il donner une récompense aux humains qui jettent leurs déchets dans la poubelle?
Répondre
J
On en sera bientôt à applaudir lorsque quelqu'un effectuera un geste des plus civiques qui soit : mettre ses déchets dans la poubelle destinée à cela !
L
c'est super ce qu'ils font-<br /> cependant ça pourrait donner un boulot à mi-temps à une ou deux personnes- <br /> ça se discute-<br /> le corbeau n'a pas de syndicat ! lol<br /> bonne soiré- amitiés-
Répondre
J
Oui, les corbeaux n'ont pas de syndicats et semblent se contenter de l'aumône (les croquettes) que leur donne généreusement la machine en échange du mégot rapporté ! En outre, ils produisent -sans le savoir... quoique !- un spectacle qui amuse les bipèdes fréquentant le Puy du fou... C'est tout bénéf pour le parc et, comme les causses automatiques dans les supermarchés, évite l'emploi d'une ou plusieurs personnes !
C
Je ne sais pas si c'est bien sein pour les corbeaux de ramasser les mégots. C'est sur une croquette coûte moins cher plus tôt que de payer quelqu'un à les ramasser. Bon aprés midi. Bisous
Répondre
J
...et, comme dit plus bas : l'idéal serait que les spectateurs du Puy du fou soient exemplaires dans leur comportement... Mais, sans doute est-ce trop demander !
D
Je trouvais ça une chouette idée, comme exemple d'une solidarité possible entre espèces, mais en lisant les commentaires je m'aperçois que je suis bien naïve, je n'avais pas pensé à la toxicité pour les corbeaux, à la possible réaction idiote de ceux qui jetteront leurs mégots exprès, à l'opération de marketing etc<br /> Je retiens comme positif que les corbeaux sont si intelligents que ce sont peut-être eux qui un jour mèneront les humains par le bout du nez....?????
Répondre
J
Si l’article est intéressant à plus d’un égard, les divers commentaires ne le sont en effet pas moins et soulèvent, pour certains, bien des questions également pertinentes… Je suis donc ravi d’avoir suscité ce petit débat tout à fait enthousiasmant !
M
Quel bel article, ils sont très intelligents ces oiseaux! Bon samedi dans la joie!
Répondre
J
En effet : j'ai beaucoup d'admiration pour les corvidés en général car ils sont très dégourdis et débrouillards ! Cela leur vaut d’ailleurs pas mal d’acrimonie en retour puisqu’ils sont capables de déjouer bien des tours que leur tend leur principal prédateur : l’homme...
R
Et si personne ne jetait... surtout pour traiter ces oiseaux ensuite de nuisibles !
Répondre
J
Simple bon sens, je partage cet avis bien évidemment !
K
Super ces corbeaux !!!<br /> Je vais partager ce bel article<br /> Bon samedi Jean-Louis
Répondre
J
Oui Kimcat, les corbeaux sont effectivement "super" ! Reste leur exploitation et, ça, c'est une autre histoire !<br /> Très bon WE et au plaisir...
C
Ce dressage repose sur le conditionnement opérant. Cette méthode peut être utilisée sur les humains violents qui rêvent de donner des baffes mais dans ce cas c'est à coup de jus électrique et non de boulettes délicieuses!!!<br /> Vous vouliez que je commente alors je commente!!!<br /> Claude
Répondre
J
Et toc !
M
Faire subir aux animaux ce qu'on fait subir aux humains : l'esclavagisme capitaliste manifeste dans l'attrait du gain (malgré le salaire inapproprié : qu'y a-t-il dans ces croquettes de naturel ?),et des conditions de travail nuisibles pour la santé (porter des clopes au bec, même éteintes, quel impact ?) !<br /> Pavlow, te voilà revisité !<br /> Pas étonnant un de Villiers (fils ? parents ?) Malgré les "??" ça ne fait aucun doute : le népotisme a encore frappé !
Répondre
J
J'ignore de quel esprit génial vient cette idée mais, le coup de pub a parfaitement fonctionné ! La preuve...
M
J'ai vu ça dans la presse et j'ai trouvé l'expérience super intéressante, l'idéal restant que les fumeurs ne jettent plus leur mégots par terre :) et le principal que les corbeaux ne soient pas intoxiqués par leur ramassage et à cause de la bêtise humaine
Répondre
J
Tout à fait ! <br /> Concernant la toxicité des mégots, j'ignore ce qu'il en est vraiment ! Je trouve simplement déplorable qu'on fasse de ces corbeaux -véritablement intelligents- des bêtes de cirques que l'on exploite moyennant quelques "croquettes". <br /> Cela dit, vu que les humains sont d’incorrigibles sagouins qui jettent sans complexe ce dont ils ne veulent plus et, qu'à force, cela représente des quantités impressionnantes de déchets, les corbeaux risquent fort une autre pathologie : l'obésité !
J
Excellente idée; les visiteurs jetteront leurs mégots pour avoir le plaisir de voir les corbeaux les ramasser.<br /> C'est du marketing.
Répondre
J
Voilà qui rejoint ma propre idée...
B
Lorsque l on connaît la toxicite des dits mégots on peut s'interroger sur leurs effets sur la santé de nos amis Corbeaux qui auraient pu être sollicités par des transports plus valorisants. Prouver qu eux aussi, mal aimes, peuvent être utiles, justifiant ainsi leur droit à vivre peut interpeller sur la nôtre et notre façon de considérer et d utiliser le Monde Vivant...
Répondre
J
Analyse tout à fait pertinente et pleine de bon sens... Personnellement, je persiste à croire que ni les corbeaux ni d'autres créatures d'ailleurs, n'ont à prouver quoi que ce soit et certainement pas qu'ils auraient le droit de vivre ! Au contraire... Nous autres humains, leur faisons tant de mal, les privant au passage de leur espace vital indispensable et nous les "détruisons" sans le moindre état d'âme lorsqu'ils en viennent à "gêner" les riverains par leur croassements ou leurs déjections... Voilà qu'en plus nous les avilissons en les muant en éboueurs... pour ramasser les saletés que d'aucuns jetteront pour le simple plaisir de voir un oiseau les ramasser ! <br /> Non, sincèrement, le concept ne me convient pas du tout...
D
incroyable et réconfortant, la récompense est la bonne méthode, à appliquer aux humains : on met un déchet dans une boîte qui délivre un bonbon... ou une cigarette ;-))
Répondre
D
ou de coups de pieds au cul (CPC !
J
J'ai mieux : un distributeur automatique de... baffes (DAB) pour les pollueurs ;-)
J
Les corvidés sont très intelligents, voilà qui ne fait aucun doute ! Que cette intelligence soit utilisée pour ramasser les ordures d'un autre bipède qui se prétend beaucoup plus évolué que toutes les autres espèces, voilà qui me semble vaguement déplacé : le bon sens voudrait en effet que le plus intelligent ne souille ni ne pollue son environnement, non ?
Répondre
D
cher JL l'humain, c'est paradoxal, est à la fois le plus doué d'intelligence, et aussi le plus stupide, le plus crétin, tu remarqueras que je ne le traite pas de "bête" ce dont il est rarement digne