Les Sentiers de la photo

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Jusqu'au 10 novembre, le Haut-du-Tôt, le plus haut village des Vosges, accueille pour la 3e année consécutive, les Sentiers de la Photo. Une exposition grandeur nature, à ciel ouvert, qui s'étend sur 3 kilomètres !

Les Sentiers de la photo

Nichées au cœur de la Forêt, pas moins de 130 photographies grand format sillonnent le parcours. Tournés vers l'humanisme et le sauvage, ces clichés artistiques révèlent le regard de 4 éminents photographes, orchestrés autour de 4 expositions remarquables :

 

  • Vincent MUNIER (Vosgiens par nature), « Tibet, face animal » ;
  • Matthieu RICARD, « Un demi-siècle dans l'Himalaya » ;
  • Frédéric LEMALET, « Le temps d'un hiver » ;
  • Caroline RIEGEL, « Semeuses de joie »

Véritables succès populaires, les deux premières éditions ont déjà rassemblé plus de 40.000 visiteurs. Randonneurs, amateurs de photographie ou simple curieux disposent jusqu'aux premières neiges pour apprécier ces représentations inédites…

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
j'aime beaucoup le haut du tôt. bon ben j'espère que ça va pas attirer trop de monde!!!!
Répondre
K
Super !
Répondre
S
magnifique !!!
Répondre
D
Prochainement en séjour dans le coin nous irons voir ça
Répondre
C
pourquoi pas. En espérant que tout soit respecter. Bon après midi
Répondre
J
Wahou, ma premiére colonie de vacances était au Haut du Tôt. Que de souvenirs.
Répondre
J
Moi, c'était la colo de la sidérurgie(Usinor). Il y a 50 ans.......
C
Tiens , moi aussi c'était ma première colo d'enfant de mineur de Lorraine... il y a plus de 65 ans... je me souviens des sanglots étouffés sous les draps pour que les copains n'entendent pas... (et qui faisaient pareil)...
D
Pourquoi pas ? bien que je ne sois pas sûr que la nature ait besoin d'une telle installation et que les photos aient besoin de ce type de décor...
Répondre