Carte postale de… Bretagne

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Depuis les côtes d’Armor et, plus exactement le gouffre de Plougrescant, Michel et Evelyne nous adressent cette photo de la célèbre maison coincée entre deux rochers que, droits d’auteur obligent, l’on ne trouve plus sur aucun document de l’office du tourisme ni en carte postale !

Castel Meur, sur la commune de Plougrescant, est certainement la petite maison la plus célèbre de toute la Bretagne. Photo : Michel Schliffer

La maison la plus célèbre de la région bretonne : Castel Meur.

 

Ce qui fait tout le charme de cette petite maison de pierre - si on met de côté le fait qu'elle offre une tranquillité à toute épreuve et une vue à couper le souffle sur le littoral breton -, c'est la place plutôt incongrue qu'elle tient sur la presqu'île de Plougrescant, un petit village des Côtes d’Armor. En effet, enchâssée dans le granit, Castel Meur semble faire corps avec la roche. 

 

Bâtie en 1861, du temps où les permis de construire n'existaient pas, cette petite maison familiale fut baptisée ironiquement Castel Meur, qui signifie "grand château" en breton. Prise entre deux rochers bien plus grands qu'elle, elle tourne le dos à la mer pour se protéger des vents et des tempêtes. 

 

Sa photo a déjà fait le tour du monde, faisant du lieu une véritable attraction touristique. Bien qu'il s'agisse toujours d'une propriété privée, les visiteurs de passage sont nombreux, et pas toujours très précautionneux. "La désinvolture ira à son comble un beau jour d'été où un autocar de touristes japonais aura la mauvaise idée de s'arrêter là", raconte le site Docarmor. "Ses passagers voulant à tout prix un souvenir original iront jusqu'à grimper sur le toit de la maisonnette afin de s'y faire photographier ! Les dégâts qu'ils auront occasionné pousseront la propriétaire (la petite-fille du bâtisseur) à protéger son bien". Depuis, une action en justice a été intentée et "toute représentation commerciale de Castel Meur est désormais interdite".

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Ah ! Mais je l'ai vu cette maison là coincée entre deux rochers. Et pas en chocolat ceux là !
Répondre
G
Un cadeau empoisonné du premier photographe qui a du publier la carte postale il y a des années .... bon alors du coup tu vas aller en prison?????
Répondre
J
Ben... j'espère que non ;-)) !
F
Magnifique, superbe cliché !
Répondre
S
Une fois de plus la lecture de cet article m'inspire des remarques à côté de la plaque...<br /> - J'aurais dû m'indigner du sans-gêne des touristes envahisseurs...<br /> - J'aurais dû crier au scandale et exiger la démolition immédiate de cette paillote bretonne entre les rochers...<br /> - J'aurais dû installer un péage pour les photographes, pour les flâneurs...<br /> Or l'article m'a fait revenir en mémoire quelques anecdotes :<br /> - Au bout d'un champ en lisière de forêt prospérait un massif de jonquilles, passant par là je n'ai pas résisté à au plaisir de regarder et de prendre quelques photos. Si je souligne le mot "prendre" c'est que le propriétaire du champ ou de la forêt, très remonté, m'a "expliqué" que je n'avais pas à photographier "ses" jonquilles, autrement dit il était propriétaire de l'image des jonquilles...<br /> - Une autre fois, à Haguenau, photographiant une rue du centre-ville, un monsieur est sorti coudes au corps de sa boutique pour m'interdire de photographier sa devanture. De vous à moi j'aurai volontiers photographié Haguenau sans lui et son échoppe, généreusement je n'en ai pas pour autant exigé la démolition de la boutique en question...<br /> - Pareil pour ces laboratoires américains qui, parce qu’ils ont décodé l'ADN de certaines plantes ou identifié les molécules qu'elle contiennent depuis la nuit des temps, s'en attribuent la "propriété" à coup de brevets.<br /> En résumé depuis le néolithique où, déclarant sienne une parcelle, le premier propriétaire a ouvert la boîte jamais refermée du "c'est à moi", cause de conflits incessants et de massacres sans fin.<br /> A moi l'air, à moi la terre, à moi l'eau, à moi la vue et toi… dégage !
Répondre
J
Cher Sidne,<br /> Le coup des jonquilles ou plutôt des "propriétaires" acariâtres, tout photographe, fut-il amateur, le croise tôt ou tard... Ainsi est fait le genre humain ! Peu partageur en réalité et surtout, terriblement possessif... même s'agissant de ce qui ne lui appartient pas ! On attendant, j'ai bien ri en lisant ton commentaire même s'il est partiellement... à côté de la plaque !<br /> En toute amitié.
K
Merci pour cette belle carte bretonne.<br /> Bon après-midi
Répondre
J
Merci à ceux qui partage leurs découvertes avec nous !
J
Le propriétaire a bien raison. L'article est sympa.
Répondre
L
Je l'ai moi aussi photographiée il y a quelques années...<br /> Cette maison insolite vaut le détour !
Répondre
J
Je pense qu'en effet, ça doit être une des maisons les plus photographiées... au grand dam de la propriétaire !
J
Voilà en effet une construction pour le moins insolite ! Ce "Grand château" (l'initiateur ne manquait pas d'humour) méritait bien de figurer dans le carnet de voyage de "Nature d'ici et d'ailleurs" ! <br /> Merci à Michel et Evelyne de nous l'avoir fait découvrir.
Répondre
C
C'est plutôt comique comme emplacement. Je comprends la propriétaire : si au moins il y avait respect des lieux. Bonne journée !
Répondre
J
Content de te lire à nouveau :-) !
D
mais la représentation non commerciale sur un blog est autorisée ?<br /> perso, généralement, je photographie ce qui est visible d'un lieu public, d'un lieu privé il faut une autorisation formelle ou non
Répondre
J
Suite à la réception de cette "Carte postale", j'ai été voir divers sites histoire de me renseigner sur le lieu en question ! C'est là que j'ai trouvé (entre autres...) les renseignements que je relate ci-dessus. Castel Meur est très souvent photographié par les visiteurs du coin (comme Michel et Evelyne) et personne ne semble se gêner pour en diffuser les vues... à des fins "non commerciales" évidemment !<br /> Bonne journée, Ami tout aussi matinal que moi !