Carte postale de… Aiguamolls (4)

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Suite de la découverte du parc naturel des Aiguamolls ! Aujourd’hui Gill et François nous présentent les Échasses blanches, élégants limicoles qui nichent régulièrement en compagnie des Avocettes !

Carte postale de… Aiguamolls (4)

Chez les échasses, le mâle et la femelle se partagent la couvaison. Ici un mâle (reconnaissable à son dos et à sa nuque noires) est sur son nid, sa femelle s’approche et tourne autour de lui puis il se lève et laisse sa place à la femelle qui se pose délicatement sur les œufs, la relève est terminée. Non loin de là, un autre mâle veille sur ses petits (cherchez-les bien) qui viennent de quitter le nid…

Carte postale de… Aiguamolls (4)
Carte postale de… Aiguamolls (4)Carte postale de… Aiguamolls (4)
Carte postale de… Aiguamolls (4)Carte postale de… Aiguamolls (4)
Carte postale de… Aiguamolls (4)
Carte postale de… Aiguamolls (4)Carte postale de… Aiguamolls (4)
Carte postale de… Aiguamolls (4)Carte postale de… Aiguamolls (4)
Photos : François Steimer (Cliquez pour agrandir)

Photos : François Steimer (Cliquez pour agrandir)

Habitats et mesures de gestion favorables à l’espèce

L'Echasse blanche utilise les marais saumâtres ou doux peu profonds dotés de vasières, pour autant qu'elle jouisse de la tranquillité. Quelques paramètres essentiels motivent l'installation des couples : un niveau d'eau restant bas (moins de 20 cm) ou s'asséchant progressivement, la présence d'îlots ainsi qu'une végétation basse colonisant partiellement les vasières. La mise en place de zones de tranquillité est essentielle sur les sites de nidification. Cela nécessite la mise en œuvre de moyens d'information et de sensibilisation du public. D'autre part, la gestion hydraulique (contrôle des niveaux d'eau) sur les sites de nidification est primordiale au maintien des populations. Enfin, il est important de favoriser le maintien d'une agriculture adaptée, notamment le pâturage. Les mesures agri-environnementales figurent dans les outils à privilégier.

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Si ça les démange, qu'ils aillent se faire gratter !
Répondre
C
super de pouvoir rentrer dans l,intimité du couple et de profiter du petit de lanaissance du bout de chou. Bon Dimanche Jean Louis
Répondre
D
très intéressant ; pour rire, est-ce comestible, à l'instar des bâtons de bergers... landais ?<br /> et est-ce qu'on les chasse ? je souhaite que non
Répondre
J
L'échasse blanche bénéficie fort heureusement d'une protection totale et n'est donc pas chassable... Cela dit, il doit bien y avoir des fusillots que cela démange ;-(( !<br /> Bonne journée l'Ami !
J
Lorsque je vois le mâle se lever, je comprends l'expression " être monte sur des échasses".
Répondre
J
Beau portrait que celui de ces échasses blanches réalisé spécialement par Gill et François pour "Nature d'Ici et d'Ailleurs" ! Grand merci à eux...<br /> Le dernier volet de cette série sur la réserve naturelle d'Aiguamolls paraîtra demain ! <br /> Bon dimanche à mes chers lecteurs en attendant !
Répondre