L’Ouette d'Égypte, jolie mais jugée indésirable…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

C’est un oiseau assez imposant qui se situe entre le canard et l’oie ! Originaire de l'Afrique subsaharienne, de la vallée du Nil et du sud de la Palestine, l’Ouette d’Egypte a été Introduite en Europe au XVIII ème siècle où elle était longtemps maintenue en captivités…

Famille d’Ouettes d’Egypte (Alopochen aegyptiaca) en Alsace. Photo : JLS

Famille d’Ouettes d’Egypte (Alopochen aegyptiaca) en Alsace. Photo : JLS

Depuis lors, suite à certains lâchers (volontaires ou non), l’oiseau étant très prolifique et pouvant, à l’instar des pigeons et des canards colverts, se reproduire quasiment tout au long de l’année, l’Ouette a progressivement colonisée de nombreuses régions : selon des chiffres datant de 2011, elle serait désormais présente dans 52 départements français avec une concentration relativement importante en Alsace et en Moselle…

Cette progression rapide des effectifs n’est pas sans causer quelques problèmes de cohabitation ! En effet, relativement agressive à l’égard des autres espèces, l’Ouette a rapidement été considérée comme « invasive » et, à ce titre, a le triste privilège de « bénéficier » d’arrêtés de régulation qui, en Alsace, autorisent le tir de l’espèce toute l’année par des agents assermentés !

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Les grands moyens…

Ailleurs, on n’hésite pas à recourir à des méthodes encore plus radicales ! Comme en témoigne cet arrêté préfectoral du Nord, on n’y parle pas de « régulation » mais carrément d’ « éradication » : une véritable aubaine pour certains chasseurs en mal de cibles vivantes…

Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kimcat 15/05/2018 18:57

Eh oui on éradique ce qui gêne !!
Pauvre oiseau...
Bonne soirée Jean-Louis

l'Univers d'Erika 15/05/2018 15:36

J'ai pu voir quelquefois ce drôle d'oiseau mais je ne savais pas tout cela.
Merci pour l'info !
Honte à ceux qui veulent l'éradiquer !!!
Bonne journée

Jacky 15/05/2018 07:41

Je ne connais pas cet oiseau.Je vais m'y intéresser. Merci JL.

Jean-Louis 15/05/2018 06:47

Contrairement à certains, l'Ouette d'Egypte ne me dérange nullement : sans doute que sa présence "perturbe" l'équilibre là où elle s'installe puisqu’elle prend forcément la place d’espèces autochtones mais, gageons que la Nature saura s'accommoder de ces changements et y pourvoira d'une manière ou d'une autre... A condition de lui en laisser le temps ce qui n'est pas gagné !
En effet, après avoir introduit cette nouvelle espèce s'avérant "invasive", l'homme a, d’emblée, pris le parti d’ "éradiquer " les oiseaux en question… Voilà qui, sans doute, fera le plaisir de nos porteurs de fusils toujours prompts à dégainer pour, comme ils aiment à le répéter, "réguler"…
En attendant, j’ai vu mon premier couple d’Ouettes à Rauwiller la semaine passée et, cette rencontre m’a fait plutôt plaisir puisque tant d’autres oiseaux ont disparu !

lolo 16/07/2018 15:58

Oui, l'ouette ne vous dérange pas, parce que vous n'y êtes pas confronté. J'ai un étang qui était bien fréquenté par les canards et depuis qu'une quinzaine d'ouettes se sont installées, les canards ont désertés. La nature saura s’accommoder ? C'est beau de rêver, sans prédateur naturel, à part une épidémie je ne vois pas.
Quand au fameux couplet sur les chasseurs, bla bla bla... C'est insupportable et tellement écrit d'avance.
Personnellement je préférerai être un animal sauvage et éventuellement finir dans l'assiette d'un chasseur, plutôt qu'une volaille d'élevage industriel, condamnée à survivre quelques semaines dans une minuscule cage insalubre, gavée d'antibiotique... De ce que je vois, la majorité des chasseurs est bien plus respectueuse envers la nature que les apprentis écolo bobo du dimanche que je rencontre. La plupart des donneurs de leçons confondent biche et chevreuil, c'est dire !

domi 15/05/2018 05:30

Un bel oiseau qu'il ne convient pas d'éradiquer même s'il doit être régulé ; et puis il ne doit pas être si invasif puisqu'on en parle encore assez peu !

Damien Roblot 17/07/2020 22:13

Pouette