Ce week-end, comptez les oiseaux!

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Samedi 26 et dimanche 27 mai, un comptage national des oiseaux est organisé dans toute la France. Chacun est invité à participer, dans son jardin, sur son balcon ou dans un parc.

Mésange bleue. Photo : JLS

Moineau domestique, huppe fasciée, mésange bleue… Vous observez parfois ces oiseaux dans votre jardin ou sur votre balcon? Participez à leur comptage annuel, samedi 26 ou dimanche 27 mai 2018.

Organisé par la Ligue de protection des oiseaux et le Muséum national d’histoire naturelle, pour la 6e année, ce comptage printanier participatif permet d’évaluer l’évolution des espèces, régions par régions. Les migrateurs comme les hirondelles et le Rougequeue à front blanc seront-ils présents en nombre? Le grosbec casse-noyaux et la Mésange noire dénombrés cet hiver seront-ils encore présents fin mai dans les jardins ?

Ce comptage est aussi un moyen de mesurer les impacts du changement climatique et de l’agriculture sur les migrations. ;Les données collectées seront comparées à celles des années antérieures pour en tirer les grandes tendances et orienter le programme dans les années à venir.

Comment participer?

  1. Observez et notez durant une heure, samedi ou dimanche, les oiseaux qui se posent dans votre jardin. La fin de matinée reste le moment le plus propice pour cet exercice mais les créneaux d'observation sont libres.
  2. Pour vous aider à reconnaître les espèces, une fiche d’observation est disponible en ligne. Le plus simple est de l'imprimer. 
  3. La méthodologie est importante : notez sur la fiche d'observation le nombre d'oiseaux que vous voyez, par espèce. Pour éviter les doublons, retenez le nombre le plus élevé d'oiseaux en même temps, pour chacune d'elles. Si vous avez vu un merle puis deux autres, indiquez 2 merles sur votre fiche: "Cela évite les doubles comptages. Ainsi, nous saurons qu’il y avait au moins deux merles dans votre jardin", conseille Marjorie Poitevin, en charge du programme. Une espèce n’est pas indiquée sur les fiches d’observation ? Envoyez une description de l’oiseau, ou une photo, à oiseauxdesjardins@lpo.fr.
  4. Une fois vos données collectées, il vous reste à les transmettreNe renvoyez pas la fiche d'observation, elles ne seraient pas prises en compte ainsi :

- Inscrivez-vous gratuitement, sur le site Oiseaux des jardins
- Cliquez sur "J’aimerais participer", en haut à droite puis choisissez votre position géographique. Selon votre région, vous serez redirigé sur un portail local.
- Après avoir renseigné votre profil, un mot de passe vous sera envoyé sur votre boîte mail pour activer votre compte. 

- Vous n'avez plus qu'à rentrer vos observations.

Besoin d'aide? Voici un guide pas à pas.

L’exercice vous a plu? L’observatoire des oiseaux organise des comptages toute l’année et manque de candidats.

Plus d'infos sur le comptagewww.oiseauxdesjardins.fr
 

Ce week-end, comptez les oiseaux!
Ce week-end, comptez les oiseaux!Ce week-end, comptez les oiseaux!Ce week-end, comptez les oiseaux!
Ce week-end, comptez les oiseaux!
Quiz : reconnaissez-vous les oiseaux ci-dessus ? Photo : JLS  (Cliquez pour agrandir)Quiz : reconnaissez-vous les oiseaux ci-dessus ? Photo : JLS  (Cliquez pour agrandir)Quiz : reconnaissez-vous les oiseaux ci-dessus ? Photo : JLS  (Cliquez pour agrandir)
Quiz : reconnaissez-vous les oiseaux ci-dessus ? Photo : JLS  (Cliquez pour agrandir)

Quiz : reconnaissez-vous les oiseaux ci-dessus ? Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Voilà : le WE s'achève... J'ai enregistré mes observations sur le site "Oiseaux des jardins" !<br /> J'espère que vous en avez fait autant.<br /> <br /> Concernant le quiz : Michèle avait presque tout juste à l'exception du n°6 qui n'était pas une femelle Tarin mais une Linotte mélodieuse !<br /> <br /> C'est un très bon score... malgré la qualité "médiocre" des photos :-))
Répondre
J
Je me demande si la raréfaction des oiseaux ne provient pas d’un manque de nourriture car l’environnement de mon domicile n’a pas changé mais je vois de moins en moins d’insectes; par contre je n’ai pas de diminution du nombre d’oiseaux et peut même dire que j’en vois plus qu’avant! Ce qui a changé c’est le nombre de nichoirs que j’ai augmenté (5 en tout artificiels) et surtout je crois, l’offre en nourriture car il y a quelques année une mangeoire suffisait pour deux jours et actuellement c’est deux par jour, en particulier du tournesol.<br /> À noter qu’avec le début de la saison des cerises, les mésanges , moineaux, pigeons, perruches à collier, pies, ont été observées à s’en nourrir, les arbres environnants sont également visités donc les mangeoires ne sont pas la source prioritaire d’aliments, les oiseaux savent choisir et varier leur alimentation.<br /> À noter aussi que j’ai trois chats, qui prélèvent peu et je les ai depuis longtemps.<br /> <br /> Je veux bien croire qu’avec une nature en bon état il soit bien d’éviter de nourrir les oiseaux à la belle saison mais avec l’environnement très dégradé, le soutient permanent en aliments permet de limiter les dégâts donc si je peux me permettre un conseil : donner leur à manger et vous verrez bien s’ils disparaissent moins!
Répondre
J
Pour le quizz, je suis bien d’accord avec la réponse de Michèle.<br /> Pour les oiseaux oui, je suis bien aussi pour une gestion locale et individuelle. Compter les oiseaux est fondamental pour évaluer les dégâts mais on ne va tout de même pas attendre une dizaine d’années de comptage pour essayer d’agir.<br /> J’espère bien me tromper mais il me semble qu’il est urgent de se bouger au maximum et il ne s’agit pas que des oiseaux…notre propre survie est bien évidemment en jeu aussi, et à plus court terme qu’on ne nous le dit.
J
C'est pareil chez nous : nous mettons de plus en plus de nichoirs (une quarantaine pour le moment) et la majorité sont occupés ! En revanche, je ne pourvoie plus en nourriture depuis qu'il ne fait plus froid et, avec le nombre d'arbres qu'il y a sur le terrain, tout le monde semble y trouver son compte en chenilles et autres insectes, fruits, baies etc. Nous avons la chance de compter une grande diversité d'espèces et notre gestion écologique et naturelle n'y est certainement pas pour rien !<br /> Ah, encore une chose JP : n'oublies pas le quiz !
K
Une bonne idée...<br /> Je vais me trouver une heure pour comptabiliser les oiseaux de mon jardin...<br /> J'ai deux minettes à la maison. Il est très rare qu'elles me ramènent un oiseau... Cela arrivait quelquefois dans les années passées. Elles prennent de l'âge et les chasser ça ne les intéresse guère...<br /> Bon WE Jean-Louis
Répondre
J
Oui, c'est un des avantages des "vieux" chats : ils ont beau conserver l'instinct de chasseur, il est tout de même plus facile et surtout moins fatiguant d'aller à la gamelle de croquettes ! C'est pareil chez nous : les "dégâts" sont très limités concernant les très nombreuses nidifications que nous dénombrons dans le verger et autour des bâtiments... Le moment le plus critique reste l'envol des jeunes : nous essayons alors de faire diversion !
C
Dépêchez-vous, bientôt y'en aura plus !
Répondre
D
Bonjour jean-Louis, <br /> pas plus tard qu'hier matin Danielle me faisait remarquer la diminution du nombre de petits oiseaux dans notre jardin.<br /> Même si leur nombre et leur variété diminuait régulièrement depuis quelques années leur raréfaction est maintenant dramatique.<br /> A part les pigeons ramiers, les tourterelles, les merles et les pies plus personne ...<br /> Par contre dans chaque maison du voisinage il y des chats, peut-on y voir un lien de cause à effet ?<br /> C'était pour dire que le recensement 2018 sera vite fait !
Répondre
J
Les chats sont en effet de redoutables prédateurs dont il convient de ne pas mésestimer l’impact sur l’avifaune ! Pour autant, ne mettons pas tout sur le dos de nos matous : nous autres, les êtres humains, sommes vraisemblablement responsables de bien plus de dégâts sur l’ensemble de la biodiversité planétaire que toutes les autres espèces animales réunies ! Pour ne prendre que quelques exemples parmi d’autres :<br /> - L’agriculture intensive est une source d’appauvrissement importante de destruction des biotopes de par la détérioration des sols, de l’empoisonnement de ceux-ci, de l’uniformisation des paysages, de la destruction des haies etc…<br /> - L’urbanisation qui ne laisse pas non plus beaucoup d’espace à la faune sauvage<br /> - La pollution atmosphérique ! Si elle est toxique pour nous, elle l’est également pour les autres espèces animales…<br /> - La chasse…<br /> On pourrait naturellement poursuivre encore cette liste terrible et déprimante mais, tel n’est pas le sujet du jour : continuons à compter les ‘’rescapés’’ et à nous émerveiller du passage d’une hirondelle ou du chant d’un loriot…
D
Bonne idée, mais pas très facile pour les néophytes malgré la fiche d'identification ; la fiabilité du comptage dépend du savoir des compteurs qui ne devront pas être des conteurs !
Répondre
D
à propos de chat, manque le chat-huant !
C
Les animaux en voie d'extinction ont le malheur d’avoir l'Homme comme prédateur.; non pas le chat (ni aucun autre) ! Ceci dit, si vous avez un ou des chats, ne pas nourrir les oiseaux
J
Je suis convaincu que tu vas parfaitement t'en tirer et tu vas ainsi nous démontrer que le bon conteur que tu es indéniablement sait aussi parfaitement compter !
M
Difficile vu la qualité médiocres des photos (lol) : beaucoup de détails spécifiques pour une bonne interprétation manquent ! Voici cependant un petit classement succinct :<br /> - Moineau friquet<br /> - Tourterelle turque<br /> - Tarin des aulnes ♂<br /> - Pie grièche écorcheur<br /> - Rougequeue noir<br /> - Tarin ♀<br /> - Huppe fasciée<br /> - Fauvette ?<br /> - Milan noir
Répondre
J
Arghhhh ! Quelle mauvaise foi !!!
J
Merci de l'info. Je vais reprendre les 108 fiches oiseaux du blog pour répondre au quizz. Bon w-e.
Répondre
J
Bon courage : voilà qui devrait t'occuper un petit moment !
J
Participez à ce nouveau recensement !<br /> Réponse su quiz : à la fin du WE...
Répondre