La lente évolution d’un combat acharné pour la vie…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Voilà déjà plus d’un mois que le blaireau en soins pour de graves morsures lutte de toutes ses forces pour survivre. « Mélès » -c’est le nom que je lui ai affectueusement attribué- poursuit sa lente et difficile convalescence. Les premiers résultats sont plutôt encourageants : il a même repris 1 kg depuis son arrivée au centre de soins du GORNA...

Mélès, le blaireau. Photo : JLS

Mélès, le blaireau. Photo : JLS

Toutefois, même si l’équipe est plutôt optimiste pour la suite, on comprendra que l’expérience des soigneurs les incite à une certaine modération et leur dicte de ne jamais crier victoire avant le tant espéré moment du relâcher qui demeure évidemment l’objectif à atteindre. En attendant, comme chacun le sait : rien n’est jamais vraiment gagné…

 

Je me permets de vous rappeler qu’une cagnotte (du reste déjà fortement entamée) pour participer aux importants frais de ce sauvetage est à votre disposition sur en suivant ce lienhttps://www.helloasso.com/…/sauvetage-du-blaireau-en-soins-…

 

Et puis, bien sûr : on continue de croiser les doigts…

 

Suivent ci-dessous quelques photos aimablement mises à disposition par mes amis du GORNA : attention, c’est peu de dire que c’est plutôt impressionnant !

Photos : GORNA (Cliquez pour agrandir)
Photos : GORNA (Cliquez pour agrandir)Photos : GORNA (Cliquez pour agrandir)
Photos : GORNA (Cliquez pour agrandir)Photos : GORNA (Cliquez pour agrandir)

Photos : GORNA (Cliquez pour agrandir)

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Berthon 27/04/2018 11:04

C'est merveilleux de voir le beau côté de la science réparatrice et la bonté de celles et ceux du Gorna qui la mettent en oeuvre. Le coeur est léger, empli de gratitude et confiant dans notre humanité unie avec les autres vivants.Mais d'autres images se profilent, le blaireau décrété nuisible, le déterrage des femelles gestantes, ou des petits au nid, et c'est l' horreur. Je te dis quand même bonne chance ami blaireau, bonne chance à nous tes frères.

Nadia 27/04/2018 10:46

Mille mercis pour les nouvelles plutôt positives du blaireau. Je suis admirative par le travail réalisé. On croise les doigts pour qu'il soit définitivement hors de danger...

Gomez Victoria - Lynn 26/04/2018 19:46

comme ils souffrent les pauvres petits qui peuplent nos forêts :( je lui souhaite le meilleur

Cléo 26/04/2018 19:09

La survie est forte! Si c'est son destin, il en sera ainsi! Et sera-t-il en sécurité s'il est relâché? Avec les menaces qui pèsent sur les blaireaux... Bonne soirée!

kimcat 26/04/2018 15:42

On lui souhaite de se rétablir complètement !
Bon jeudi soir jean-Louis

Sylvie 26/04/2018 12:04

Pauvre petit blaireau! Heureusement qu' il est entre de bonnes mains; bravo à toute l' équipe soignante.
Il va s' en sortir!

domi 26/04/2018 11:50

1 - je pense que ce travail, outre le sauvetage d'un animal, fera progresser l'art vétérinaire
2 - j'ai vu ce matin sur le bord de la route un animal qui venait d'être écrasé par une voiture, il n'a pas eu la chance du blaireau : ce devait être une martre, et c'est bien triste
Conducteurs,la nuit, levez le pied

Milène 26/04/2018 11:17

C'est sacrément impressionnant...
Comme vous dites : on croise les doigts !
Merci au GORNA.

Jean-Louis 26/04/2018 11:14

Voilà pour tous ceux qui, régulièrement, me demandent des nouvelles du convalescent...