Dis maman, c’est encore loin le désert ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Aurélia Tazi, fille des brasseurs Meteor, a parcouru 600 km, traversé l’Atlas jusqu’aux dunes du Sahara. Avec ses trois filles de 4, 6 et 8 ans, une mule et un chien, le rêve est devenu réalité. Diffusé sur France 5, son documentaire témoigne d’une marche initiatique et d’une aventure humaine inédite.

Dans les dunes du Sahara, Aurélia, Lila, Maya, Yoko et Gypsie, accompagnées par un chamelier et son dromadaire, marchent dans la nature qu’elles venèrent. Photo : Sadek Tazi

C’est un rêve aussi simple que fou. Sa voix en off, ferme et assurée, nous transmet son goût du vagabondage. Aurélia Tazi, est « une maman baroudeuse » dotée d’une âme sauvage. La fille de Yolande et Michel Haag héritiers de la lignée des brasseurs alsaciens Meteor, vit au Maroc depuis 2004. Avec son mari Sadek Tazi, ils ont créé un petit paradis sur terre dans la campagne environnant Marrakech. Leurs trois filles Lila, Maya et Yoko s’épanouissent dans une maison pleine de couleurs. L’endroit ressemble à un jardin extraordinaire. Mais l’appel de l’aventure, le rêve du désert s’est imposé comme une évidence. Faire découvrir les dunes du Sahara à ses trois filles au gré d’une marche de près de 600 km, une traversée des montagnes de l’Atlas jusqu’au désert.

S’affirmer dans un élan vitaliste et créatif

Au printemps 2015, après une préparation et une petite formation à la caméra de poing, Aurélia ses filles Lila, Maya et Yoko alors âgées de 8, 6 ans et 4 ans, la mule Gypsie et le chien Loulou tracent la route. Avec la petite caméra dotée d’un micro professionnel, “la mère sauvage” filme la marche, ce pèlerinage intérieur qui ouvre de nouveaux horizons. « Le premier pas, c’est oser dire son rêve à sa famille et au monde, observe Aurélia. Sadek, mon mari a dépassé ses peurs. Quoi de plus beau que d’offrir à l’autre sa liberté ».

Deux mois d’une vie de nomade dans des paysages d’une beauté fascinante, à la rencontre des cultures berbères. Un pas après l’autre, le voyage intérieur s’accomplit. Produit par Bonne Pioche, le documentaire Dis maman, c’est encore loin le désert ? (75 mn) coréalisé avec Charlène Gravel, témoigne du quotidien, des rires comme des crises de larmes, des galères comme des joies.

Caméra au poing, Aurélia capte les visages de Fatima, Mohammed, de Brahim, ces femmes et hommes qui les ont accueillies et nourries quand elle et ses filles ne bivouaquaient pas. « C’est aussi une traversée culturelle, souligne la “mère sauvage”, je voulais donner un autre regard sur un pays musulman. Il y a eu tellement de rencontres de cœur qui dépassent toutes les croyances et frontières ; la force des sourires nous a portées. Tous les jours de la marche, le lien à la nature, à l’autre qu’il soit berger ou à ces femmes aux gestes d’une grande simplicité nous a accompagnées ».

Au 23e jour, à Iguidi, lors du jour de marché hebdomadaire, Loulou disparaît. Impossible de retrouver le chien, Aurélia pleure… Comment accueillir l’imprévu ? L’endurance, l’apprentissage font partie du voyage initiatique. Mais parfois l’émotion prend le dessus « qu’est-ce que c’est dur d’être une maman !, s’exclame Aurélia. Et puis la vie pourvoit à tout. « Je voulais aussi témoigner de l’émerveillement face à la vie, indique Aurélia ; explorer son mystère ».

Gypsie transporte Yoko, Maya et près de 120 kg de logistique. Un jour, c’est la mule qui s’échappe… Il y a des chutes, les pieds abîmés, des levers de soleil fabuleux, des visions inattendues comme les dromadaires qui annoncent déjà le désert.

En lien téléphonique avec Sadek, les moments de découragements et de fatigue s’atténuent et passent. Et puis, à Zagora, les portes du désert s’ouvrent presque deux mois après le départ de Marrakech. Sadek a rejoint sa famille et assiste à l’émerveillement de ses filles et la joie d’Aurélia. Leurs empreintes laissées sur le sable du Sahara s’envolent sur une chanson d’Hindi Zahra et le piano de Marc Vella. « Tous les rêves sont légitimes et surtout ceux des femmes. Deux ans et demi après la marche, le relationnel avec mes filles a changé, en ayant plus de douceur avec moi-même, je leur témoigne plus de bienveillance, les enfants reflètent très vite notre état. La mère parfaite accepte ses imperfections ».

Avec sincérité, enthousiasme, force et ténacité Aurélia Tazi et ses filles nous invitent à devenir qui on est. À sortir de soi, à s’affirmer dans un élan vitaliste et créatif.

 

Publié dans Coup de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ornella Pérolini 09/08/2020 17:51

Peut on avoir cette magnifique photo en fond d'écran ? Aurélia Maya Yoko etc..? S''il vous plait

Jean-Louis 10/08/2020 07:29

Bien sûr : il vous suffit de l'enregistrer...

Armelle F 18/09/2019 04:35

Marcher pendant des heures au soleil mais de temps pour chercher le chien qui a suivi aussi en pleine chaleur durtout un chien âgé c est pur egoisme quelle honte . . Bel exemple pour ses filles ! De quoi nous parler vous de votre humanité alors je préfère rester dans la creuse et marchet avec mes chiens sans les abandonner en cours de route . J espère que vous avez grandi depuis ! Et la pauvre mule vous l avez vendue !

Razor 04/04/2020 23:13

Vous n'avez rien compris. Mais effectivement, restez dans la creuse ça vaut mieux pour tout le monde.

mariesarra 26/08/2019 13:16

Je me suis complètement laissée emporter par ces voyageuses, leurs et leur pleurs... que de courage et quel entêtement pour arriver au but rêvé ! Bravo les filles. Quelle expérience

Pleu35 27/05/2018 13:47

j'ai aimé le reportage... quoi qu'en pense certain. Il faut déjà une dose de courage pour seulement PARTIR... alors je dis Bravo

Tacha 10/03/2018 06:18

Superbe aventure pour les filles.....bravo...quel courage!!
Bisous de nouvelle Calédonie

Aurélie 10/03/2018 06:02

INCONSCIENTE ! Je suis outrée. Entre niaiseries et mise en danger des enfants. Et on diffuse.... Pwoua !

lead 09/03/2018 23:51

Ha ouais ne pas avoir géré le chiens est d'une bassesse extrême.
çà se fait pas , çà gâche tout, c'est infâme..

André 01/02/2018 09:51

@ mappec
je crois que vous ne connaissez pas grand chose des animaux et je suis pratiquement sûr que vous n'avez pas de chien !

Masset 30/01/2018 11:16

Magnifique votre reportage.est il possible de rentree en contacte avec Aurelia. Merci. Ma fille et moi voudrait les rencontrer.

Marie Masset 30/01/2018 13:21

Merci beaucoup.

Jean-Louis 30/01/2018 12:16

Merci à vous ! Pour entrer en contact avec Aurélia, vous pouvez toujours essayer par le biais de la brasserie Météor de Hochfelden (formulaire de contact ici : http://www.brasserie-meteor.fr/fr/contact).

Assizzak 26/01/2018 10:45

Magnifique reportage.vos filles et vous avez faits preuves de bien courage vous donnez envie de visiter ces endroits reculés.moi qui ne connais que la ville au maroc
In'chaalah je pourrais le montre a mes enfants qu'ils comprennent l'importance de ce que dieu nous offre dans leurs beau pays d'origine.barrakallah ou'fik a vous et votre belle famille pleines de belles valeurs.

Lilah 26/01/2018 04:50

Je dois vous faire un aveu Aurelia, je vous ai trouvé tout à la fois courageuse et écervelée, honnête et paumée. Vous êtiez dans une quête de quelque chose à vivre avec vos filles, mais votre rapport à elles, hésitant entre la copine, la maman qui voudrais avoir un peu d'autorite, le soutien positif un peu trop affirmé,j'ai souffert pour vous car je vous voyais repliquer les mêmes erreurs que moi, jeune mère .Donner de l'importance à un caprice, consoler ensuite. Se sentir agressée par les cris, douter, est ce un caprice , un chagrin ? Ce voyage est plaisant à regarder mais également parfois aussi un peu derangeant . On est heureux d'arriver au bout du film vous sachant arrivées en bonne état. Mais même si je considere que les voyages forment la jeunesse, partir ainsi sans preparation , une carte approximative (c'est peut etre faux, peut etre etiez vous securisée, assurée, qu'en cas de danger un helico aurait debarquer grace à un gps, mais dans la video on dirait vraiment que vous êtes partie à l'aventure sans solution de replis) à pieds sans connaitre la route , je dois vous le dire, en tant que mère vous me semblez totalement irresponsable . Vous remerciez votre mari pour la liberté qu'il vous donne (d'emmener vos enfants ? ) .C'est vrai que la vie c'est aussi la chance ...Et vous en avez eu , bcp malgre la triste perte de votre chien As t on le droit en temps que parent de faire prendre autant de risques à ses enfants pour realiser des projets d'aventure perso ?Ils ne sont pas consentants, ils ne font qu'obeir et à force de vous entendre leur repeter en quoi c'est formidable de vivre cela, on a vraiment l'impression que vous essayer d'emporter leur adhesion de force sans les laisser digerer tranquillement leurs propres emotions, En fait, ce qui est genant dans cette aventure c'est que l'on ne sens aucune adhesion de vos filles dans votre projet, mais vous le survendez en permanence , en essayant et certainement reussissant à un âge aussi jeune de convaincre du bien fondé de cette marche quasi absurde, que c'est extraordinaire etc etc...Et pourquoi vous filmez ? Pour le financer ? j'en doute quelque peu ...Temoigner ? il aurait suffit de le mettre en libre accès sur un blog quelconque .Vous avez le choix de le vendre à de nombreuses tv en europe et peut etre ailleurs . Alors quel était l'objectif réel de votre démarche ? Après avoir visionné deux fois votre film, je suis toujours dubitatrice .

lead 09/03/2018 23:49

je reviens sur ce j'ai dit , j'ai prix le film en route et j'ai pas vu le chien disparaitre ..
je suis dégouté de cette bonne femme

lead 09/03/2018 23:36

bonjour , bah t'es vraiment pas sympa toi alors, faut remettre les choses dans leurs contexte et relativiser un peu plus avant de rentrer dans des jugements aussi tranchant.
De plus au Maroc, il y a des enfants qui y vivent et dans ce monde il y a encore des peuple semi nomade, le Maroc est bien sécurisé, je l'ai fait également et c'était vraiment tranquille, les provinces sont calme , ce sont les villes qui peuvent attirer de la délinquance. les Marocain sont des gens civilisé comme vous et moi , et jusqu'a preuve du contraire j'ai jamais entendu qu'il y avait des monstre qui dévoraient les enfants ..

superbe aventure filmée de manière artisanal !
Et superbes spécimens féminins en actions !

mappec 26/01/2018 04:48

Bravo les filles, et merci pour ce beau témoignage de vie.. avec ses enthousiasmes et ses faiblesses, ses inquiétudes et ses convictions..
Pour moi, pas de pb pour Loulou ... je me suis dit qu'il avait fait un choix, un choix de chien ... On l'a cherché, on ne l'a pas trouvé ... sauf s'il a eu un accident.. mais dans ce cas ??? Je crois plutôt que comme Aurelia et les filles, il a profité de sa liberté !
C'était le thème de l'aventure, Loulou était au diapason !
Quel bonheur de vous voir toutes... Vive la vie !!!

julie selma 26/01/2018 04:22

N'en deplaise aux raleurs d'internet, aux aigris du clavier, et aux donneurs de leçon qui ne bougent jamais de leur fauteuil,
Et bien, moi je vous felicite madame Aurelia! Ainsi que vos adorables fillettes , si courageuses, creatives, et meme etre raleuse ,c'est avoir du temperament !
Nous sommes restés bouche bée devant ce reportage, votre verité sans fard sur les difficultés traversées et le metier de maman, les paysages grandioses, et l'hospitalité berbere
Cela nous a donné l'envie de barouder a notre tour, et qui sait, inchAllah, nous partirons peut etre
Bien a vous et a vos filles, ainsi qu'a votre mari.

André 10/01/2018 19:56

Pourquoi avoir quitté cet endroit avec autant de précipitation ? Je serais resté au moins 1 semaine à l'hôtel. j'aurais placardé des affiches du chien avec les coordonnées en promettant une forte récompense à toute personne qui le ramènerait vivant. j'en aurais parlé à tout le village. Je pars du principe . on part ensemble et on revient ensemble !

Agatha 19/01/2018 01:25

Je me suis faite la même réflexion .. on abandonne pas aussi facilement un compagnon de vie , c’est des valeurs qu’elle aurait dû communiquer à ses filles ! Si son voyage étaient aussi un apprentissage de la vie comme l’endurance etc .. ne pas abandonner le chien de famille dans un village perdu dans les montagnes comme j’ai pu voir dans le reportage , est pour commencer une belle leçon à transmettre à ses enfants ..Ce passage m’a tellement attristé

haskan 09/01/2018 16:40

Film voyage intérieur tendresse et courage, où les échanges mère-filles sont montrés dans leur grande simplicité dans les bons comme difficiles moments, sans coupure; petite tribu blottie autour des 2 animaux compagnons de voyage dans une Nature belle et difficile; mais oui bien sûr manquaient protection solaire (capital peau et yeux des petites), "sécurité" (scorpions, chutes, risques...) ; tout n'y est pas parfait, même pas la mère! La souffrance des animaux: le chien ne semblait pas si malheureux (dormant contre la petite, se sentant un rôle dans la caravane) mais sa perte là j'aurais hésité à repartir. La mule surchargée, une autre hésitation*.
*Mais je ne lance pas la pierre, aussi car je mange de la viande sans bien savoir la souffrance des animaux...
On pourrait montrer parallèlement un documentaire bien différent mais où l'acceptation sociale serait qlq fois meilleure à défaut d'originalité, par ex. une mère seule, maman "responsable et civilisée", qui conduirait sa voiture ou son camping-car dans un pays "sûr" en vacances avec ses enfants bien sanglés à l'arrière dans leurs sièges auto normalisés, pour visiter un pays; en grande sécurité??? Non!
particules fines (derrière les camions, encombrements), risque d'accident, en plus en les laissant peut-être les yeux rivés sur des écrans, à avaler des sucreries... Ou couper la poire en 2: en camping-car au Maroc: mais alors perdu le rythme lent de la marche avec les senteurs des sentiers, les rencontres, etc.
Quels souvenirs, quels rêves porteront nos enfants s'ils n'ont pas eu droit à une Belle Nature pour y jouer "pour de vrai" à Robinson? chacun de nous peut imprimer les belles choses de la vie quand il était?
petit!

André 09/01/2018 03:08

la disparition du chien m'a attristé. qu'est-il devenu ? allez-vous faire des recherches ? perso, je n'aurai pas pu continuer avant de l'avoir retrouvé.

Melissa 09/01/2018 00:01

Une mule dans le désert wtf j'hallucine un chameau qui peu tenir sous la chaleur ardente il a des réserve de graisse pour un maintenir sa température mais une mule !!!!

Melissa 08/01/2018 23:58

C'était très auto centré sur vous même , vous dites avoir préparer cela pendant des mois de quel préparation s'agissait t.il un gps une caméra mettre dès fer à la mule ont s'en tape la charger de plus 100 kilos c'est énorme pour une petite monture

mona 08/01/2018 22:41

C une belle aventure mais à mon avis c était risquée pour les petites filles, et la perte du chien ça m'a fait mal

Wahidà 08/01/2018 20:20

La mule n'est pas ferés , jusqu'au jour où un bon berbères la prenne en pitié, le chien bois en rêvant , la mule jusqu'à désert !!! Les sabots dans le sables chauds !! Ce n'est ni un étalons nu un dromadaire mais bien une mule !! Loulou a sûrement dû être épuisé et recueillis pas des enfants du pays , j'ai vu beaucoup de maltraitance orgueilleuse moi je m'en i je moi je chez les arabes et au-dessus des animaux , sans parler du polythéisme ofrandes faites à vos diables

frederique 08/01/2018 18:54

quelle belle aventure!!!!!!!!!!!!!!!!!!
merci beaucoup ,moi j ai adoré j ai compatie pour la mule et jai eu peur ... mais c est juste fantastique
felicitation a monsieur
il faut savoir oser, merci beaucoup de nous avoir fait voir ce film

Samir 08/01/2018 18:50

Problème de formatage, voici donc un lien pour lire plus facilement mon avis :
https://pastebin.com/vjcaAC27

Samir 08/01/2018 18:48

Salam à tous mes frères !

Tout d'abord j'aimerais remercier personnellement Aurélie pour son voyage qui m'aura permis d'y gagner un compagnon et ami très fidèle : son chien "Loulou" lâchement abandonnée et que j'ai recueilli qui vivra désormais une vie paisible au milieu de gens s'occupant de lui et pour qui il compte réellement ! Vous l'aurez donc compris, je fais preuve d'ironie dans ce premier paragraphe mais j'espère de tout cœur que c'est ce qu'il est advenu de cette pauvre bête et non pas un destin bien plus funeste ..

Cette aventure aurait pu être une belle histoire mais n'a permis de faire ressortir que certains des plus grands défauts de l'homme et d'y faire passer de mauvais messages .. France 5 d'ailleurs ne s'y est pas trompé en diffusant votre "film" en milieu d'après-midi et non en première ou seconde partie de soirée comme cela se fait pour les films et reportages de meilleure qualité. Mais trêve de bavardage et venons-en à ce que je pense de tout cela.

Tout d'abord on y aperçoit une femme certes déterminée à réussir son objectif étant de parcourir les 600 kilomètres mais qui en oublie qu'elle emmène avec elle une grande tribu : à savoir ses 3 filles, une mule ainsi que leur fidèle compagnon et chien surnommé "Loulou". Madame je ne vous reproche pas ici l'idée de ce périple mais l'exécution qui ne va pas avec ! En effet, votre gestion personnelle de l'événement aura cruellement laissée à désirer et bien que certes j'admets qu'il s'agisse d'un départ à l'aventure quasiment dans l'inconnu, il n'en reste pas moins qu'on doit réfléchir un minimum et prendre certaines précautions notamment concernant la sécurité de tout le monde qui sont les bases sans lesquelles un aventurier digne de ce nom ne partirait pas !

Visuellement j'ai trouvé qu'il y avait bien trop peu de paysages (seuls) ou de plans sur les panoramas alentours, votre aventure étant trop centrée sur vous ainsi que la "gestion" personnelle de cette aventure. On y voit d'ailleurs une mère en plein doutes se demandant (je cite) : "Suis-je une bonne mère ?". Il serait bien temps d'y penser au beau milieu de nulle part avec vos 3 filles : l'une d'entre elle ayant en quasi permanence les doigts dans la bouche, risquant de graves maladies dans un tel environnement et la seconde ne cessant de piquer ses crises tout au long du voyage car trop gâtée par une mère n'ayant pas assez prise son rôle au sérieux. Certes on ne vous demandait pas d'être une mère parfaite mais je suis désolé de vous dire madame que vous avez été trop loin d'être une mère acceptable dans de telles circonstances.

Heureusement les populations locales font remonter le niveau et représentent (avec les trop rares paysages) le véritable intérêt de ce film. Vous avez su montrer ces gens telles qu'ils sont : simples, pauvres et ne possédant presque rien mais près à offrir le gîte, couvert et même plus à de parfaits inconnus ainsi qu'à vous aider comme on le verra à de nombreuses reprises !

Je ne reviendrai que rapidement sur la stupidité d'emmener des enfants dont certains encore en bas-âge dans une telle expédition mais plus sur le côté sécurité, comme beaucoup d'internautes l'ont fait remarquer un simple couvre-chef aurait été d'une grande utilité pour éviter à vous et surtout à vos filles une insolation, c'est d'ailleurs la première chose dont une mère un minimum censée aurait pensée à prendre lors d'une journée ensoleillée.

Parlons maintenant de celle sans qui cette aventure n'aurait pas pu être à savoir votre mule ! Elle aura eu bien de courage pendant ces 60 jours pour supporter le peu d'attention, de repos et de nourriture qu'on lui laissera. Amaigrie, épuisée et même quelques fois malmenée par les filles tirant trop fort sur la corde ou par les coups de pieds d'une de vos filles ainsi que par le poids de vos bagages bien trop importants. Elle vous l'aura d'ailleurs fait comprendre à 2 reprises : La première fois quand elle décide de s'enfuir ne souhaitant plus être votre esclave, fuyant à votre seule présence à ses cotés, ce passage m'aura d'ailleurs beaucoup amusé car il montre bien à quel point vous êtes allée trop loin avec cet animal et le ras de bol qu'il avait envers vous ..

Par contre, le second événement m'aura beaucoup moins plu : En ayant marre de porter ce poids exagéré que représentait vos bagages et vos filles et surtout de recevoir des coups de pieds assez fréquents de l'une de vos filles l'animal s'est rebellé par un petit sursaut emmenant par la même occasion vos 2 filles à terre et cela aurait pu être beaucoup plus grave que quelques égratignures sans compter qu'un tel événement aurait pu se reproduire ! Imaginez si une de vos filles était mal tombée et s'était fracturée un bras ou une jambe, voire pire : Imaginez qu'elle tombe tête première sur une des nombreuses pierres se trouvant là, tombant dans le coma sur le coup et demeurant paralysée pour le restant de ses jours ..

Loulou quant à lui aura eu bien moins de chance ! Vous trouvant à l'hôtel, vos filles et votre mule étant fatiguées j'osais donc espérer que vous preniez la décision de rester au moins une journée supplémentaire pour vous reposer et profiter de ce temps afin de partir à la recherche de votre fidèle compagnon. J'osais croire que vous ne repartiriez pas sans savoir ce qu'il était advenu de lui ou tout du moins en ayant la certitude du devoir accompli en l'ayant cherché autant que possible avant de repartir ! Ma déception et celle de milliers de téléspectateurs en fut donc à son paroxysme et cette danse improvisée le jour même seulement quelques heures après la perte de Loulou m'aura profondément brisé le cœur ! D'ailleurs plus aucune mention ne sera faite de votre animal jusqu'à la fin du voyage, quel beau message vous faites passer en montrant qu'on peut abandonner notre ami le plus fidèle en continuant d'avancer, message qu'ont probablement retenues vos filles ..

Je pense donc que compte tenu de vos motivations personnelles, il aurait été plus sage de commencer cette aventure en solitaire pour une première expérience et de peut-être si vous le souhaitiez finir la dernière semaine de ce voyage avec votre fille la plus âgée. Ce qu'on aura vu était malheureusement une personne seule tirant une tribu toute entière sans réellement se soucier de ce qu'elle emmenait avec elle n'ayant que pour but de rallier l'arrivée sans se soucier des dommages collatéraux. Voici d'ailleurs une citation qui résume bien la situation : "Ce qui compte dans un voyage (et par extension dans la vie) ce n'est pas la destination mais le chemin qu'on empreinte". Chemin qui peut d'ailleurs se comprendre au sens propre comme au figuré avec les choix et décisions que nous faisons tout au long de notre vie ..

Signé Samir, amoureux de la nature, des animaux et de l'Afrique sauvage à qui ce reportage aurait pu parler mais qui comme vous vous en doutez maintenant aura fortement déçu.

Sylvia 25/08/2019 02:40

Parfaitement dit.

Wahida 08/01/2018 17:12

Une mule chargée comme une bourrique, personnes n'a de sac-à-dos la mule et là , même bloquer dans la boue ou en pause on décharge pas cette pauvre mule , un chien qui visiblement devais avoir très soif pour se cacher de sa maîtresse , de la sorcelleri et des offrande tout le long du voyage , le principe aurai pu être cool sans inculquer ces rites sataniques à vos enfants , Allah vous donne sans compter mais que vous êtes ingrats et injustes bientôt viendra l'heure des comptes

Assiszak 26/01/2018 10:55

Hou lala est tu aigrie,envieuse,ou tout simplement méchante et dure le reportage ne te plait pas certes mais est ce vraiment nécessaire de parler de l heure des comptes et du reste????était-ce le but de ce film non donc tes commentaires je les trouve méchant sans rapport personne n'est parfait.serait tu capable de faire ce quelle a fait je ne pense pas.et je te rappelle SEUL DIEU JUGE a ta place jaurai peur de parler tu n est rien ni personne pour juger et amalgame avec le jugement dernier.sur ce barrakalah ou'fik

anne 08/01/2018 12:08

Je n'ai pas pu le regarder jusqu'au bout. Enfant gâtée qui part à l aventure...partir seule avec un sac à dos là cela aurait eté une performance. Les enfants s'adaptent aux pires situations, il leur faut juste tout le reste de leur vie pour s'en remettre quand ils y arrivent.

Martine 08/01/2018 11:59

Eh ben apres avoir lu beaucoup de commentaires je dois dire que pour apprécier a fond ce documentaire le mieux c'est d'aller au maroc, rencontrer les marocains, marcher comme aurelie, realiser ses reves, fille de brasseurs ou non. J'ai trouvé formidable le voyage de cette maman et ses filles. J'ai moi meme voyage beaucoup, longtemps avec mes enfants, il y a 36 ans...amerique du sud, inde , sous de nombreuses critiques....familiales ou autres.j'ai tenu tete pour pouvoir vivre, vivre, vivre...
La courage de realiser ses reves est un chemin de vie qui nous mène a ce que nous sommes reellement et maintenant avec le recul de l'âge je me dis que j'ai bien fait de m'ecouter.
Bravo pour ce documentaire , et merci.

Emmanuelle 08/01/2018 03:07

Je viens de voir ce fantastique film de l'aventure d'une maman et ses trois filles traversant l'atlas ou devrais-je dire entre une maman ,ses filles,leurs animaux et la nature parfois hostile.
Voyageuse et aventurière également ,je voyage avec ma fille de 6 ans,et je te tire mon chapeau Aurélia ainsi qu''à tes filles (et votre mule evidemment).
Tu prouves dans cette aventure que tout est possible,que la confiance,la solidarité,l'endurance le sens de la famille et surtout réaliser son REVE sont les GRANDES VALEURS découvertes ou renforcées de ce voyage et que tu les enseignes à tes filles.
Malgré tes doutes et quelques résistances tout à fait normal de tes filles,tes animaux ou de la nature ,tu es allée au bout du chemin.Je ne m'inquiète pas pour ton chien qui a lui aussi choisi son chemin et doit vivre des jours paisibles avec ses congénères de l'atlas.
Tu es une maman,une femme et une épouse courageuse et extraordinaire.Tu m'as donné envie de retourner dans l'Atlas avec ma fille à la rencontre de ce peuple berbère si accueuillant.
MERCI de nous avoir fait partager votre aventure.Amitiiés.

Mag 08/01/2018 02:54

Au début je trouve ca trop fou avec les gosses. ...mais elle gère et le résultat est tres beau

ils ont de quoi être tres fier de ce parcours initiatique qui permet le dépassement et l osmose a la nature et les gens rencontrés
Un film marquant

Armand 08/01/2018 02:23

Les populations berberes rencontrees dans ce périple sont le seul interet du reportage. Le reste, ce n'est pas du courage ni une lecon de vie mais un caprice et de l'inconscience. Ce n'est pas un jugement mais un sentiment d'agacement fort désagréable qui m'a envahi en voyant les images. En soi l'idee est louable et enrichissante, mais la maniere est inconsciente et les valeurs transmises ne sont pas nécessairement les meilleures (c'est subjectif, chacun etant libre d'eduquer ses enfants comme il l'entend). Quand au chien, s'il est le plus fidele ami de l'homme, l'homme lui prouve ici qu'il n'en est pas digne.

Le fanfan 08/01/2018 02:19

Alors... je l'ai vu.. g lu les commentaires et franchement je suis divisé en deux oui c beau dans un sens. Mais pour elle. Emmener les 3 gamines qui auraient su a l'avance... ca je trouve debile. Car c a l'arrache quand meme. Mais bon oui c plus ou moins beau. Partir comme ca etc.. mais! Elle savait kel filmerais etc etc donc bon. Perso c les gamines ki me genes un peu. Je ne les aurait pas emmener mais ca aurait ete moins vendeur aussi.

Lili 05/01/2018 17:12

Je suis tombée sur ce reportage , j'ai aimée , même si moi aussi j'aurais mis des chapeaux aux filles
j'adore la couleur de leur vêtements c'est joyeux .... j'aimerais revoir ce reportage ...... de beaux paysages , une belle famille .....Lili

CHRISTINE 04/01/2018 15:11

Je suis tombée sur le reportage par hasard durant mes vacances et nous l'avons regardé ensuite en famille avec mon mari et mes 2 enfants. Ce film est extrêmement positif et porte de très belles valeurs. J'ai senti une grande sincérité dans la démarche et l’honnêteté de montrer les bons et aussi les difficiles moments de l'aventure. Bravo Aurélia et merci !

Vivi 01/01/2018 23:18

Je viens de voir le reportage. Quel courage ! Autant de la part d'Aurelia que des enfants, c'est une aventure fabuleuse dont se souviendront toute leur vie les 3 puces. dangereuse certes, mais au combien merveilleuse pour cette famille. Car le père a aussi eu le courage de laisser partir ses 4 femmes pour permettre à Aurelia de vivre son rêve.
Quand je lis tous ces commentaires, cela me dépasse, c'est leur choix à ce couple qui je pense s'aime profondément et nous n'avons pas à juger ce choix,
j'aime beaucoup les animaux mais n'oubliez pas que des gens ont des vies bien plus dures et tristes que ce chien et cette mule.
certains s'inquiètent même pour les parents d'Aurelia, je suis persuadée qu'ils n'étaient pas au courant et que leur fille est bien plus heureuse qu'eux.
Elle a choisi cette vie, loin du luxe auquel elle aurait pû prétendre.
Merci Aurelia de nous avoir fait partager ces moments d'émotions si intenses et bonne continuation auprès de Sadek et de vos filles.

nat 30/12/2017 19:43

Quel beau reportage avec plein d'amour et de liberté ! Bravo Aurélia tes filles et ton mari Sadek sont fiers de toi!

christian dapelo 30/12/2017 08:38

aurelie contacte moi ci c est bien toi la Pépéte que j ai vu dans ce reportage christian aix en provence (ami de SYLVIA)

christian dapelo 30/12/2017 08:35

apres avoir vu ce reportage je me pose des questions sur toi aurélia j ai limression de te connaitre la Pépéte c etait ton petit noms ! j ai limpression que c est toi tu etais parti vivre au maroc avec sylvia et falco et depuis j ai plus de nouvelle de toi svpci c est toi contacte moi a aix en provence.....0658083869 christian(je vendais des bijoux dans la rue et tu avais 12 ans a l'époque SVP ci c est bien toi que j ai vu dans ce
reportage contacte moi merci

Noisette 29/12/2017 14:51

C'est du délire !!
Inutile et inconscient de mettre ces 3 petites filles en danger pour se prouver qu'on est une "bonne mère"
Aucune préparation logistique tant pour l'alimentation ,l'hydratation , la chaleur ( crème ,chapeau )etc Personne fantasque qui entraine dans sa galère des enfants non aptes a estimer la situation qu'elle veut leur faire subir.
Sans oublier les animaux qui ne bénéficient d'aucune considération

Brahim 04/01/2018 10:31

NOISETTE, tu n'as rien compris !!!!
C'est ca l'aventure!!! J'ai des enfants qui ont le meme age et ils s'imaginés a la place de ces filles, ils sont content pour elles. Pour ma part c'est fabuleux ce qu'ils ont fait.

Bernard 29/12/2017 14:02

Mauvais film,mais ne vous inquiétez pas pour les gamines,tout cela c'est du pipeau pour gagner 3 sous.

patrice 29/12/2017 12:07

Pauvre chien !!!
j'espere de tout mon coeur qu il est mort, mais comment peut on abandonner une bete si fidèle,
cette femme et ces enfants n'etaient pas en danger, ils etaient en ville , à l'hotel,avec des moyens de subsistances, un telephone, alors pourquoi n'a t elle pas chercher plus serieusement son chien au lieu de poursuivre son voyage
quel egoisme
et on nous montre ça en direct
Honte à toi !!! pauvre femme !!!

mali 29/12/2017 09:53

mais quel pouf !!!! cette femme !!!!
faut arreter de lui lancer des fleurs!!!
qu'elle aille s'occupper des petits marocains qui ont faim, cela serait plus louable,
elle doit vraiment se faire chier!!!, la pauvre !!!, quelle miserable vie

minou 29/12/2017 09:29

ça a faillit m'emouvoir !!!!,
mais qui est cette femme qui part avec ses 3 petites filles, une mule lourdement chargée et un chien ?
baba cool !!!, femme en mal d'aventure!!! , femme irresponsable!!!,
femme irresponsable, oui......
mule trop chargée, trop de soleil pour petites, chien perdu !!! quel horreur !!!! chute!!!, mule qui se sauve..., la derniere qui nous tape des caprices terrible, et sa mère de dire :"oh!!!!!!!!!!!, suis je une bonne mère !!!!!!!!!, suis je une mauvaise mère!!!!!!!!!..." , bref, laissons la mariner dans sa béatitude, le monde n'a pas besoin d'elle

elle a eu de la chance cette femme, tant mieux pour elle,

Julia 29/12/2017 00:27

Je suis tellement choquée de tous ces commentaires ! Je pensait avant de les lire que j'allais y trouver la même admiration que j'ai eue en regardant ce film. Une fois de plus les gens sont mauvais et enfermés dans leur quotidien critiquant tout ce qui leur paraît anormal. Comment pouvez vous juger un si long periple d'après les quelques images que vous en avez vu ? Moi en tout cas ce que j'en retient c'est une femme formidable une maman courageuse et qui aime immensement ses filles et leur prouve en leur donnant la chance de pouvoir vivre une si belle experience. Ces 3 toutes petites filles et pourtant si matures m'ont émerveillé de leur bienveillance envers leur maman et en vers elles mêmes. Bravo Aurelia, vos filles sont extraordinnaires, à votre image.

Dee 28/12/2017 23:16

Quelle belle aventure et quelle maman courageuse. Bravo à vous, vous avez offert à vos enfants, ce qu'aucun livre n'enseigne ! Encore bravo

anna 28/12/2017 19:06

plein soleil et les enfants n'ont rien sur la tête!!!
ceci dit cette épopée m'évoque surtout un caprice de nantie!

ivi 28/12/2017 17:52

Au final a t elle retrouvè ce pauvre Loulou, pauvre chien courageux et fidèle ???

marc 28/12/2017 17:48

L'aventure irresponsable d'une bobo baba cool , qui perd son chien choyé, en le livrant à une triste fin par négligence, et risquant la vie de ses enfants en bas âges (la petite qui chute de l'âne, sur la tête, les heures de marches sous 40°, la mule qui part, les gamines laissé sans surveillance ds la nature...). Bref, j'adore l'aventure, mais on se met seul en danger ou alors il faut être avisé si on prend des gens sous responsabilité... Pauvre chien...

rocchi 28/12/2017 17:43

Seuls les bobos vont adorer. dans un monde normal, elle se serait vu enlever ses enfants par la DDASS...

Isabelle 28/12/2017 17:40

C'est quoi cette soixante-huitarde attardée et inconsciente ? Complètement à côté de la plaque. "Mes filles sont extraordinaires"... Mal élevées, capricieuses, piailleuses et leur mère en admiration devant leurs "prouesses".
Quant au sort peu enviables des animaux, 120 kg sur le dos de la pauvre mule + 2 gosses la plupart du temps, le chien que l'on perd, qu'on renonce rapidement à chercher et des scènes de danse presque immédiates, c'est choquant. Pour ma part, sans savoir ce qu'il était advenu de mon chien, je ne pouvais pas repartir.
Ce reportage n'est pas digne de la programmation habituelle de qualité de France 5.
Ca transpire le non-authentique et des questions "existentielles" de la part de la mère, totalement irréalistes et inappropriées lors des événements de leur parcours. mais je viens d'apprendre qu'Aurelia est la fille des brasseurs Météor. Ceci explique peut-être cela...

christian dapelo 30/12/2017 08:46

ne pas juger trop vite aurelie sans connaitre sa vie & et son enfance moi je lai reconnu tout de suite dans ce reportage sur le maroc je sais qui est vraiement aurélie ! alors toutes ces mechancetées que je lis sur ce blog a son sujet me revolte ! christian AIX en provence

Roger Francois 28/12/2017 17:35

Nous venons de regarder avec admiration votre film
Bravo et félicitation pour votre périple en famille
Et la fin du parcours avec votre mari
Dommage que le chien n'était pas là Bises
des Hauts de France

Zahir 28/12/2017 17:34

Bonsoir ,

Je suis en totale admiration devant cette femme , maman et aventurière !! Je lui tire mon chapeau , cette femme a géré son périple ! Ce qu il faut retenir dans cette belle aventure c est qu Aurélia et ses enfants sont courageuses et qu elles sont un bel exemple d optimisme de courage et d amour !! Bravo bravo et encore bravo !