Bialowieza, le chant du cygne ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Comprendre les conflits de pouvoir et l’idéologie qui menacent la dernière forêt primaire d’Europe. La forêt de Bialowieza (Pologne) n’est pas la seule à être menacée aujourd’hui par l’appétit économique de nos sociétés ou par l’irrépressible volonté d’intervention humaine pour combattre les phénomènes naturels, souvent bien ancrée dans les administrations forestières…

 

Conférence/débat avec Sébastien LEZACA & Sébastien CARBONNELLE de l’Association Forêt & Naturalité

 

Le jeudi 23 novembre 2017 à 20h00 à la

Grange aux Paysages de Lorentzen

 

Entrée libre – Chapeau.
Plus d’informations sur:
https://foretetnaturalite.wordpress.com/activites/

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Louis 25/11/2017 10:33

J'ai signé également cette "lettre ouverte" :

"La place et la valeur de la forêt de Białowieża dans notre Histoire sont inestimables. Białowieża, inscrite au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO en 1979, doit être chérie et préservée contre l’avidité et la folie des hommes.

En tant que ses défenseurs, vous êtes actuellement au premier rang dans la bataille pour protéger sa flore - des arbres centenaires voire tricentenaires - et sa faune exceptionnelles.

Vous menez cette bataille en notre nom à tous, mais vous n’êtes pas seuls : vous avez notre soutien, notre solidarité et notre gratitude. Des quatre coins de l’Europe, nous vous regardons, et nous vous soutenons dans votre combat, qui est également le nôtre, pour défendre Białowieża".

Daniel 25/11/2017 10:30

Bonjour,
Je viens de signer un message de soutien pour la protection de la forêt primaire de Białowieża et pour montrer solidarité envers ses défenseurs.
Après son arrivée au pouvoir, le gouvernement polonais actuel a approuvé des projets d’exploitation massive dans des zones protégées de la forêt, arguant vouloir lutter contre une invasion d’insectes xylophages, un argument réfuté par des scientifiques polonais et européens.
Dans la réalité, le bois est vendu à des fins lucratives. Ce sont plus de 50 000 arbres, dont de nombreux centenaires, qui ont déjà été abattus.
Sur le terrain, ils se font appeler les « Défenseurs de la forêt ». De simples citoyens, qui se sont fixé pour objectif d’empêcher le travail des exploitants forestiers, en installant des barrages pour les bloquer dans leur progression, parfois même en donnant directement de leur personne.
Nous pouvons les y aider, en attirant l’attention internationale sur leur travail, et en nous assurant qu’ils sachent, comme leurs adversaires, que nous les regardons. Pour leur donner de la force, nous souhaitons leur transmettre un puissant message de solidarité des quatre coins de l’Europe.
https://act.wemove.eu/campaigns/defense-foret Merci !