Le compteur Linky et la pollution électromagnétique

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Depuis quelques années, on entend parler du fameux compteur Linky, qui transmet en temps réel votre consommation d’énergie vers des services de supervision afin d’observer en permanence la charge des réseaux. Produit « miracle », qui va soi-disant permettre de réduire vos factures et d’optimiser votre consommation d’électricité, de créer des milliers d’emplois sur plusieurs années, les producteurs d’énergie pouvant connaître la consommation en temps réel et mieux la gérer. Ça, c’est l’avis de certains experts.

Et puis, vous avez toutes les associations qui sont contre cette technologie utilisée par les distributeurs d’énergie. Leurs observations sont basées sur des mesures effectuées avec des détecteurs de champs, à proximité des câbles et des compteurs Linky.

Le compteur Linky et la pollution électromagnétique

À savoir…

La distribution électrique dans nos habitats utilise des câbles en cuivre non blindés, dont le rayonnement électrique et magnétique peut être mesuré par les détecteurs de champs basse fréquence.

Le courant porteur utilisé par les compteurs Linky va rayonner entre 1 m et 2,5 m autour des câbles de votre habitat. Pour supprimer ce rayonnement, il faudrait refaire tout votre réseau électrique interne en câble blindé.

En effet, les informations récupérées par les compteurs Linky sont transmises vers des centaines d’antennes-relais. On peut donc s’interroger sur l’utilité de ces informations car les incidences des ondes émises par les courants porteurs vont s’additionner à la pollution électromagnétique existante, et auront une action supplémentaire sur notre corps énergétique.

Pour les compteurs Linky déjà installés, il est conseillé de répartir dans son habitat 3 plaquettes de multidéphasage (80 antennes). Le principe de fonctionnement de ces plaquettes étant de protéger les utilisateurs de tous types d’émetteurs d’ondes (câbles non blindés, téléphone 3G, 4G, téléphone sans fil à la maison, ordinateur, box, tablettes, jeux, antennes-relais 3G-4G, wi-fi).

Mega Protect Phone rappelle que pour vérifier les incidences des ondes sur le vivant, ils n’utilisent pas de mesureur de champs, mais des appareils qui permettent de tester directement sur la personne l’effet des ondes (appareils de Biorésonance Rayonex ou Bio Méridien classe 2).

Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec Mme Dominique Jacques, kinésiologie, qui travaille depuis 10 ans sur les ondes électromagnétiques et les perturbations géobiologiques venant du sol. Elle teste et conseille aussi les produits déjà installés dans votre habitat pour évaluer leur efficacité. Elle reçoit à Paris. Vous pouvez la contacter au 06 83 67 29 20.

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Mega Protect Phone pour obtenir des informations complémentaires (01 60 07 46 13, www.mega-protect-phone.com, contact@mega-protect-phone.com ).

Publié dans Linky

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CEM-Ti 11/07/2018 15:03

Vous pouvez réduire l'électricité sale de la liaison et installer un filtre PLC dans le tableau électrique de la maison!!

Streb jean 29/11/2020 14:07

Bonjour, Suite à votre conseil, je vous serais reconnaissant si vous pouviez me passer en mp ce qui a été mis en place si l'efficacité a été démontré. Merci d’avance. Cdlt.

lenfd 13/11/2016 08:58

Grande arnaque ce compteur, à éviter