10 Vérités sur la chasse en France

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Et si l’on disait, enfin, ses quatre vérités au lobby de la chasse ? L’ASPAS sort non pas quatre, mais dix vérités sur les dessous de ce lobby, tant il est présent et pesant en France.

Photo : Jean-Louis Schmitt

Photo : Jean-Louis Schmitt

Ces 10 vérités bonnes à dire, et bien d’autres, ont été compilées dans un livre grand public rédigé par l’ASPAS : « Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus ».

10 Vérités sur la chasse en France

La chasse se pratique avec des armes à feu puissantes, dans des espaces ouverts à tous : aucune autre activité de plein air que la chasse ne pose un tel problème de sécurité publique. C’est le seul loisir qui mette en danger des non-pratiquants : chaque année, 10 à 20 % des personnes blessées ou tuées à la chasse sont non-chasseurs !

En 5 saisons de chasse (de la saison 2011/2012 à 2015/2016), 704 accidents de chasse ont été officiellement recensés par l’ONCFS. Sur cette même période, une dizaine de non-chasseurs ont été abattus et près de 70 blessés ont été déplorés. Quels types d’armes à feu sont-ils utilisés ?

Globalement, deux principaux types d’armes sont autorisés pour la chasse :

  • Les fusils à canon(s) lisse(s) sont utilisés pour le petit gibier avec des cartouches à balles ou à grenaille (plombs de chasse). Ils sont dangereux jusqu’à 1,5 km.
  • Les carabines à canon(s) rayé(s) servent au tir à balles du gros gibier. Elles restent dangereuses dans un rayon de 3 km autour du tireur, alors qu’elles ne sont précises qu’à 300 mètres en moyenne !

Pour éviter des accidents tragiques chaque année, pour la sécurité des non-chasseurs, l’ASPAS exige depuis 20 ans que la loi soit modifiée et que soit instaurée une trêve de la chasse le dimanche, uniformément sur l’ensemble du territoire, comme cela se pratique chez nombre de nos voisins européens.

10 Vérités sur la chasse en France

Un fusil, c’est largement aussi dangereux qu’une voiture. Pourtant, à ce jour, aucune loi n’existe pour contrôler le taux d’alcoolémie d’un chasseur en action, ni aucune sanction, comme c’est le cas pour les automobilistes !

Les chasseurs ne sont par ailleurs tenus à aucun examen médical, ni leurs armes à aucun contrôle. En France, chasser bourré, avec des troubles de la vue, une parkinson et une vieille pétoire, c’est possible !

Aussi, l’ASPAS demande :

  • la mise en place d’un seuil légal de concentration d’alcool dans le sang et dans l’air expiré au-delà duquel la chasse est interdite, et la mise en place de l’infraction qui en découle.
  • la mise en place de contrôles inopinés de l’alcoolémie, sur des terrains privés et publics, par les agents compétents en matière de police de l’environnement.
  • de considérer l’état alcoolique comme circonstance aggravante pour certaines infractions graves.
  • d’uniformiser les sanctions, pour qu’elles soient équivalentes à celles de la conduite en état d’ivresse (1).
  • des contrôles réguliers de l’état de santé des pratiquants pour obtenir le renouvellement du permis.
  • des contrôles réguliers des armes utilisées, ainsi que des tests de maniement.

(1) retrait du permis de chasser, amende pouvant aller jusqu’à 4 500 euros, immobilisation des armes et de tout instrument, moyen ou engin utilisé à la chasse, obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité aux frais du contrevenant, peine de prison pouvant aller jusqu’à 2 ans.

10 Vérités sur la chasse en France

Tant qu’un propriétaire n’a pas officiellement manifesté son intention d’interdire la chasse, son terrain est par défaut et légalement présumé chassable.

Mais même si cette opposition est actée, des chiens de chasse peuvent pister un gibier chez un propriétaire, et des chasseurs sur ses terrains pour achever un animal mortellement blessé ou aux abois.

Avec la chasse, rien n’est simple : sur bon nombre de communes, les chasseurs sont organisés en ACCA (Association communale de chasse agréée). Les territoires de chasse y sont automatiquement « mutualisés » au bénéfice de tous les chasseurs adhérents. Un propriétaire ne peut retirer ses terrains du territoire de l’ACCA et donc y interdire la chasse que tous les 5 ans, au terme d’une procédure administrative complexe. Celle-ci a été rendue possible grâce à la condamnation de la « loi Verdeille » de 1964, par la Cour Européenne des Droits de l’Homme en 1999 (arrêt Chassagnou du 29 avril 1999) suite aux actions de l’ASPAS. Avant, vous deviez donc subir ad vitam aeternam la chasse chez vous.

L’ASPAS aide les propriétaires terriens dans leurs démarches pour interdire la chasse chez eux. C’est ainsi que des centaines de propriétés représentant plusieurs milliers d’hectares sont aujourd’hui en Refuge ASPAS partout en France. Des particuliers et même des collectivités territoriales, accompagnés par l’ASPAS, ont permis à des territoires de redevenir des havres de paix pour la faune, les milieux naturels et pour la sécurité des propriétaires.

10 Vérités sur la chasse en France

Aujourd’hui, dans nos campagnes et jusqu’à proximité des écoles, les piégeurs posent toute l’année des engins de mort capables de happer aveuglément des chats, des chiens et des animaux sauvages protégés.

Il existe globalement deux sortes de pièges : ceux qui attrapent et ceux qui tuent.

Les pièges dits « tuants » trucident instantanément, soit en se refermant violemment sur l’animal, soit en le noyant. Mais aucun ne peut « reconnaître » une espèce précise et ne sacrifier que l’espèce ciblée. Attirés par l’appât, tous les animaux du même régime alimentaire peuvent se faire prendre. Le piège à œuf attire les martres comme les hérissons. Les appâts carnés attirent les carnivores, protégés ou non, les dits « nuisibles » et bien sûr les chats ou chiens.

Ainsi, nombre de chats se retrouvent pris au piège par les membres, car ils ont d’abord le réflexe de tester l’appât avec leur patte, avant d’y approcher le museau. Parfois, le choc est tellement violent que le piège sectionne la patte de l’animal. Les martres et autres mustélidés quant à eux, se font prendre directement par le cou et tuer net.

Les similitudes morphologiques impliquent également des prises accidentelles inévitables. Les bilans de captures par piégeage en témoignent : chats forestiers, blaireaux, hérissons ou encore loutres et castors d’Europe (espèces protégées)…

En 2015, l’ASPAS a poussé les préfets à prendre des arrêtés pour délimiter les secteurs de présence avérée des loutres et castors, dans lesquels l’usage des pièges tuants (destinés aux ragondins et rats musqués) aurait dû être rigoureusement interdit afin d’éviter les destructions accidentelles de ces espèces protégées. Quasiment aucun ne l’avait fait ! Depuis cette action, 90 % des départements concernés sont en règle.

L’ASPAS dénonce la barbarie de ces pièges non sélectifs et demande l’interdiction définitive de leur utilisation au ministère de l’Écologie, afin que plus aucun piège dit « tuant » ne puisse être tendu, où que ce soit.

10 Vérités sur la chasse en France

L’animal est reconnu comme être sensible, mais seulement s’il appartient à quelqu’un ! Le lobby chasse a fait en sorte que la loi ne le gêne en rien et s’est assuré que toutes les tentatives visant à accorder légalement le caractère sensible à l’animal sauvage soient soigneusement écartées des débats à l’Assemblée Nationale.

À ce jour, l’animal sauvage ne bénéficie d’aucune protection en sa qualité de res nullius (« n’appartenant à personne ») et les actes de cruauté sur lui demeureront donc impunis. Parmi les instruments de torture autorisés en France, il existe une grande variété de chasses dites « traditionnelles » avec des moyens de mise à mort par écrasement, étranglement ou encore épuisement, après une agonie de plusieurs heures. C’est ainsi que dans certains départements du sud de la France, grives, merles et bien d’autres espèces périssent sur des baguettes enduites de glu. Les oiseaux « appelants », quant à eux, sont arrachés à la liberté, enfermés, attachés. Leurs cris et leur agitation attirent leurs congénères libres.

Brutalité, destruction d’espèces protégées ou marché noir, ces pratiques n’ont souvent rien de traditionnel, si ce n’est de gagner de l’argent en se moquant des lois. L’ASPAS a dénoncé ces actes et passe-droits aux instances européennes, qui ont sommé la France de se plier aux lois. En vain, pour l’instant !

Autre pratique insoutenable : le déterrage ou vénerie sous terre, interdit quasiment partout en Europe, mais toujours autorisé en France. Cette traque consiste à repérer des renards ou des blaireaux dans leur terrier, à lancer des chiens dans les galeries pour les acculer, puis à creuser vers les animaux. Ils sont extirpés à l’aide de grandes pinces métalliques, puis achevés à coups de dague dans le cœur, de bâton, ou de carabine, et enfin jetés -parfois encore vivants- aux chiens qui en font la curée.

L’ASPAS a fait interdire les concours de déterrage en 2009, suite à la manifestation de protestation déroulée lors du championnat de Cluny (71).

Pour faire disparaître ces chasses toutes aussi cruelles que dangereuses pour les espèces -et comme la voie du dialogue reste impossible face à la mauvaise foi-, seuls les combats juridiques des associations et la mobilisation collective seront efficaces.

L’ASPAS continue sans relâche d’attaquer les arrêtés autorisant des périodes complémentaires de vénerie sous terre du blaireau, car tout dialogue étant impossible, seules les actions juridiques permettent des avancées. Elle invite aussi régulièrement, ses membres, à répondre aux Consultations publiques lancées par les préfectures, et à s’opposer à l’atteinte supplémentaire faite à cette espèce, pourtant garante d’une biodiversité riche.

10 Vérités sur la chasse en France

Ce que l’on appelle l’« ouverture générale » est seulement celle de la chasse à tir (armes à feu et arcs) et au vol (fauconnerie). La chasse s’ouvre en 2 temps du sud au nord de la France, dès septembre (août pour l’Alsace) jusqu’à fin février. Cependant, la période « normale » est truffée de rallonges et, pour certains animaux, il n’existe aucune trêve.

L’enchevêtrement des périodes de chasse, selon les espèces et les différents modes de chasse, est assez complexe. Mais il permet d’aboutir à un constat très simple : on peut chasser tout au long de l’année, même de nuit ! En effet, la définition administrative du jour ne correspondant pas à la luminosité réelle, les chasseurs peuvent tirer dans l’obscurité.

Se rajoutant aux périodes de chasse à rallonge, des battues administratives sont possibles toute l’année, de jour comme de nuit, en groupe et même organisées par des tireurs solitaires.

La chasse peut être pratiquée dans la majorité des réserves naturelles. Quant aux parcs naturels régionaux, elle n’y est jamais interdite. En France, sous la pression des lobbys, les lois sur la protection des espaces ont été progressivement vidées de leur substance et ne signifient plus rien.

Dans les « zones cœur » des parcs nationaux, la chasse est en principe interdite. En principe seulement. Sous la pression des chasseurs locaux, le parc national des Cévennes, a dû dresser une liste des personnes autorisées à la pratiquer. Dans le parc national des Calanques de Marseille, les chasseurs non contents de pouvoir y pratiquer leur loisir, sont aussi autorisés à y lâcher du gibier d’élevage ou encore à y attraper des oiseaux à la glu (cf vérité 5 – chasses traditionnelles). Ce ne sont pas les espaces qui sont protégés, c’est la chasse.

Pour pallier l’incurie de l’État, l’ASPAS acquiert des espaces qu’elle libère de toute chasse et de toute exploitation, et qu’elle laisse en libre évolution : les Réserves de vie sauvage®. Jacques Perrin, qui est notre parrain, a déjà inauguré deux de ces magnifiques espaces dédiés à la vraie nature.

10 Vérités sur la chasse en France
10 Vérités sur la chasse en France

En France, toute l’année, on peut tuer des animaux sauvages coincés dans des enclos. Sans aucune possibilité de fuite, ils n’ont d’autre issue que celle de la mort, traqués par des chasseurs en manque de bravoure, équipés d’arcs ou d’armes à feu.

Ces chasses commerciales privées très lucratives attirent de nombreux amateurs de violence, venus même de l’étranger. Très répandue, cette pratique sanglante, mais légale, de la chasse est sans limite et sans contrôle : les agents de la police de la chasse ne peuvent intervenir que pour le contrôle du permis de chasser. Non seulement on peut blesser impunément des animaux captifs avec des flèches ou des balles, mais on peut aussi s’amuser à des sortes de jeux du cirque. Du moins, on pouvait.

Grâce aux actions de l’ASPAS, l’une de ces chasses en enclos particulièrement violente, qui se pratiquait avec des chiens de type molossoïde, a déjà été officiellement interdite.

En novembre 2014, des sangliers coincés dans des enclos étaient jetés en pâture à des dogues argentins, dans le cadre d’un concours organisé par un établissement de chasse commerciale. L’ASPAS avait alors alerté les différents services de l’État qui n’avaient pas jugé utile de faire cesser cette barbarie. Jouant sur une imprécision de la réglementation (seule l’utilisation des lévriers était clairement interdite), ces pratiquants n’enfreignaient pas moins le code de l’environnement qui n’autorise pas ce mode de chasse sans fusil, où les animaux sont mis à mort par les chiens, ou achevés à l’arme blanche.

L’ASPAS, qui avait porté plainte pour chasse illégale et acte de cruauté, avait permis de mettre au grand jour l’existence de telles pratiques et de faire pression sur les autorités. L’administration, dos au mur, s’est enfin résolue à interdire officiellement « l’emploi des (…) chiens molossoïdes pur sang ou croisés, ainsi que des chiens classés comme dangereux au sens de la réglementation », dans un arrêté ministériel du 21 mai 2015.

Des souffrances en moins, et une impunité du monde cynégétique en moins grâce à l’ASPAS ! Parfois, nous sommes très fiers de nous…

10 Vérités sur la chasse en France

Les chasseurs paient des taxes parce qu’ils prélèvent une partie de notre patrimoine naturel : la faune sauvage, « bien » commun à tous les citoyens. Cet argent parafiscal, comme celui de tout impôt, devrait donc revenir à l’ensemble des contribuables par le biais de l’État. Ça n’est pas tout à fait le cas.

En effet, une proportion conséquente est reversée aux fédérations des chasseurs et à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), établissement public dont le fonctionnement n’est quasiment plus public, mais principalement voué au loisir « chasse ». La trésorerie de la chasse tourne quasiment en circuit fermé, alors que tous les contribuables y injectent de l’argent au travers des subventions reversées par l’État et les collectivités publiques.

La France doit également payer des amendes colossales à cause des dérives de ses chasseurs. Elle a déjà été condamnée, notamment en 1988 par la Cour européenne de justice, pour sa complicité envers le braconnage des bruants ortolans. En 1999, devant la mauvaise foi avérée de la France, une nouvelle condamnation est prononcée, avec cette fois une astreinte de 142 425 € par jour. Tout cela avec une partie de notre argent, deux fois dilapidé : il est perdu à cause de la mauvaise conduite des chasseurs, et il ne servira pas à protéger des espaces sauvages utiles à tous.

Avec un petit million d’effectifs, les chasseurs représentent moins de 2% des citoyens, mais leurs pouvoirs financiers et politiques sont tels qu’ils se comportent trop souvent comme des vandales de la nature… sans concertation, et avec notre argent.

10 Vérités sur la chasse en France

Cette année encore, 30 millions d’animaux sauvages vont périr sous les balles des chasseurs en France, sur le coup ou après une lente agonie. La chasse « à la française » est celle de tous les records :

  • Avec 30 millions d’oiseaux et mammifères abattus sur son territoire chaque année (1), la France surpasse tous les autres pays européens. Sur les 100 millions d’oiseaux abattus chaque année par les chasseurs en Europe, 25 millions d’oiseaux, soit le quart, le sont en France ! (2)
  • Celui du nombre d’espèces chassables : 91 ! Beaucoup plus que chez nos voisins européens (18 espèces chassables en Belgique, 47 en Italie, 35 en Suisse, …).
  • Celui des périodes de chasse les plus longues, des dérogations les plus nombreuses, permettant de chasser des espèces rares et même protégées par la loi (loups, bouquetins…), et sans doute du lobby chasse le plus lourd d’Europe.
  • Celui des aberrations scientifiques. Parmi ces espèces chassables, certaines peuvent être classées « nuisibles » et détruites toute l’année. Or, cette notion de « nuisibilité », sans fondement scientifique, change au gré des lois et sert d’abord à chasser toute l’année.

L’ASPAS se bat depuis plus de 30 ans contre la notion antiscientifique d’animal « nuisible ». Par ses actions juridiques incessantes contre une telle absurdité, elle a déjà sauvé plus de 500 000 animaux !

  1. Sans prendre en compte les animaux blessés et non retrouvés… et ceux qui seront abattus quelques heures seulement après leur lâcher dans les chasses en enclos.
  2. Source : BerichtezumVogelshutz / Committee Against Bird Slaughter
10 Vérités sur la chasse en France

En cette période pré-électorale, il est important de rappeler à quel point les responsables politiques de tous bords sont à genoux devant le lobby de la chasse, au mépris de la nature et de sa protection, et de la majorité des citoyens, qui sont défavorables à ce loisir brutal (Sondages IFOP ASPAS de juillet 2009 et octobre 2010, sondage du collectif pour le dimanche sans chasse de janvier 2016).

Le plus puissant groupe de l’Assemblée nationale, loin devant les autres est le groupe « Chasse ». En 2016, 115 élus sont membres du groupe chasse, contre 31 au groupe maladie orpheline, 60 au droit de l’enfance et protection de la jeunesse, 40 pour la protection des animaux. De fait, les lois et les arrêtés qui encadrent la chasse vont tous dans le sens de ses adeptes. Quelle que soit la couleur politique du gouvernement en place, les chasseurs reçoivent des « cadeaux » en période électorale. Ce sont en général des allongements des périodes de chasse totalement illégaux.

Puissance financière et politique influente, la chasse paie à prix d’or un lobbyiste professionnel pour faire pression sur les députés et les sénateurs et qui a, selon la Cour des comptes, « des contacts hebdomadaires avec les conseillers du Premier ministre et du président de la République ».

Peu de lobbies disposent d’une telle proximité avec le pouvoir.

À la base, la force de frappe du lobby cynégétique vient d’une organisation non démocratique datant de 1941. L’adhésion obligatoire à la seule fédération des chasseurs permet aux dirigeants non seulement de parler au nom de tous, mais également d’empocher la totalité des droits d’adhésion. Alimentées par cette manne, les fédérations de chasse se sont organisées pour exercer un lobbying très actif qui va de l’élu local aux ministères et à la présidence de la République. Cette position de monopole permet aux chasseurs de faire pression sur des élus surtout soucieux de leur réélection.

Constamment en baisse, les chasseurs ne sont plus qu’un million en France, c’est-à-dire quasiment la moitié du nombre de végétariens. La sensibilité à la souffrance animale évolue, nos rapports à la nature aussi. Seuls, les politiques n’évoluent pas, et sous-estiment le pouvoir électoral des écologistes silencieux. Aimant les actions collectives, l’ASPAS soutient les manifestations, les pétitions et autres pressions initiées ça et là en France pour faire bouger les choses, comme elle le fait avec efficacité depuis plus de 30 ans.

Le combat pour la nature continue !

10 Vérités sur la chasse en France

Publié dans Chasse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Thie 27/02/2021 21:58

Peux t on faire le même article contre le tour de France ? Interdire définitivement les arbres de Noël serait également une excellente chose. Idem pour la viande à la cantine des écoles. On s en fou de ceux qui en mangent. Ils n ont qu à faire comme nos gamins des salades point barre.

REGIS MOIRAUD 10/01/2021 19:01

Mais les chasseurs depuis cinquante ans ont fait un boulot extraordinaire.
Voici les tableaux de grand gibier dans mon département, le Cantal

La priorité de l’information sur l’émotion, et du vérifié sur le ressenti serait une belle avancée sur les réseaux sociaux. Avant 1973 de mémoire, pas grand chose, pas de chamois, pas de cerf et quasiment pas de chevreuil dans le Cantal. (Ni de marmotte). Tableaux de chasse.
Espèce Chiffre 1973, chiffre 2017
cerf 6 2163
chevreuil 73 4680
chamois 0 180
mouflon 2 287
Il s'agit des tableaux. En multipliant la tableau par trois, on passe à la population approchée.

Entre 1973 et 2017, il y a le boulot des chasseurs et de leurs associations locales, de leur fédération, et le fric des chasseurs, et leur organisation. Rien d'autre.

Que des non-chasseurs, des photographes, des coureurs à pied et des ménagères de moins de cinquante ans qui nous pissent sur la gueule, OK. Mis qu'ils prennent conscience de ces chiffres .
Source OFN/ONCFS
ici http://www.oncfs.gouv.fr/Grands-ongules-Tableaux-de-chasse-ru248/Grands-ongules-Tableaux-de-chasse-departementaux-ar1480

Jean-Louis 10/01/2021 19:12

Nous n'avons décidément pas la même approche ni avec la nature, ni avec la faune ! Pour vous cela se limite à des chiffres -du reste effroyables-, pour nous, il s'agit d'êtres vivants et sensibles... N'allez pas nous faire croire que, grâce à la chasse, les espèces se portent mieux : ce serait pur mensonge puisqu'on le sait pertinemment : on ne protège pas les animaux avec des fusils !

Pierre Poisson 10/01/2021 15:38

Bonjour, vous avez oubliez un onzième point : les chasseurs sont responsables du covid et de sa propagation ça aurait autant de crédibilité que tout le reste de l'article. A la question comment se promener tranquille dans les bois , promenez vous chez vous ou faites comme les chasseurs louez pour des journées la forêt domaniale , pour info 80% des territoires sont privés.

Ceandre 29/11/2020 12:33

Dans votre article vous ne mentionnez pas les techniques d'agrainage pour maintenir le gibier sur un territoire et l'aider a s'engraisser l'hiver..tout au maïs l'hiver! De belles portees en perspectives..
Et l'utilisatikn de gros 4×4 dans les chemins, à toute vitesse, sans controles bien sur...
Et les chiens de chasse qui passent l'année au chenil sur le béton, et le reste du temps dns des caisses a l'arrière des vehicules..mais sinon le chasseur est ecolo bien sûr !!!
Cela devrai etre l'affaire de qlq professionnels, avec permis validé et recyclages periodiques comme pour tout autre permis ou brevet..(par exemple le sauveteur-secouriste).
Fumer tue, chasser aussi.
Le debat sur l'elevage n'a pas sa place ici, bien que vaste sujet!!!
Bonne continuation, bravo pour vos actions.

Jean-Louis 29/11/2020 12:44

Bonjour Ceandre,
Si toutes les problématiques ne sont pas évoquées dans cet article, elles le sont tout au long de l'année dans les très diverses publications de ce blog !
Il y a en effet beaucoup à dire sur toutes les menaces qui pèsent sur notre environnement et sur l'exploitation des animaux...
Merci d'être passé ici !

Christophe 26/11/2020 13:06

Vous vous trompez sur mon compte... Je ne suis pas "pro-chasse", je suis en plein questionnement sur mon alimentation ( ne jugez pas les gens trop rapidement).

Je cherche à savoir si je dois me mettre ou non à la chasse, non comme sport mais comme moyen de subsistance (de plus les animaux tués à chasse sont mangés, enfin dans mes connaissances en tout cas).

Aucune envie d'être végétarien, dans la mesure où je ne veux combler les carences liés à ce type d'alimentation. Mais voir les conditions d'animaux d'elevage me dégoute et je ne vois pour l'instant que comme unique solution la chasse.

Christophe 25/11/2020 22:33

Bonjour,

Outre une réglementation plus stricte encadrant la chasse que j'accepte tant elle est nécessaire aujourd'hui , j'aimerai poser une question au "clan" anti-chasse.

Dans la mesure où je me nourrie de viande (je pars de ce postulat), n'est il pas préférable que je mange de la viande venant d'un animal chassé en forêt, qui a pu vivre de belles années dans son milieu naturel, plutôt qu'une bête vivant dans le noir, nourrit à des substances que je ne cite même pas...

Je me pose la question car je suis un peu candid et je m'interroge sur cette aspect lié à la finalité de la chasse.

En espérant lire vos réponse.

Jean-Louis 07/12/2020 17:49

Merci Chris pour votre témoignage édifiant : je ne peux que vous rejoindre puisqu'il en est de même pour moi : végétarien depuis plus de 30 ans et vegan depuis 18 mois... et tout va bien !

Chris 07/12/2020 14:43

Bonjour Christophe,

Quand on mange végétarien et équilibré, on ne souffre d'aucune carence, ce cliché a décidément la dent dure (c'est le cas de le dire). Je suis moi-même vegan et ma dernière prise de sang était (je cite) "exemplaire". J'ai été dépanner un ami indépendant dans un atelier de découpe laser et j'ai travaillé là plusieurs semaines alors que tous les intérimaires masculins "costauds" qui s'étaient présentés tenaient maximum 2 jours (je suis une femme). Il faut bien se renseigner sur l'équilibre alimentaire. Vous constaterez que manger du "cadavre" n'apporte rien d'intéressant d'un point de vue nutritionnel...

Je suis d'accord avec vous sur les conditions de vie des animaux d'élevage, mais a-t-on plus le droit de traquer et abattre un être vivant qui mène une vie "normale" dans son milieu naturel? Je ne crois pas... On n'a pas le droit, à mon sens, de tuer pour un aliment dont on peut très bien se passer d'un point de vue nutritionnel...

Merci de m'avoir lue et j'espère vraiment que vous déciderez d'essayer de supprimer les aliments carnés de votre alimentation ;-)

Jean-Louis 26/11/2020 12:50

Si je comprend parfaitement que l'on puisse être offusqué par les méthodes d'élevages des animaux dits "de rente" (et personnellement je le suis et je les combats comme je le peux...) on est également en droit de s'interroger sur le fait qu'une petite partie de la population puisse tuer des animaux par plaisir ou au nom d'un prétendu "sport" : la chasse, telle que pratiquée chez nous, n'a en effet guère de justification réelle mis à part celle des cervidés et des sangliers... dont, paradoxalement, on élimine les prédateurs (loups, lynx...).
Je ne refuse pas le dialogue mais, je sais pertinemment que celui-ci ne mènera à rien : vous resterez pro-chasse, comme moi, j'y resterai opposé ! Encore une fois, c'est une question d'éthique et du respect de la vie ! Personnellement, je n'ai aucun besoin de tuer ou de faire tuer des animaux pour me nourrir et ce depuis fort longtemps : si vous, cela ne vous cause aucun problème de conscience, tant mieux pour vous ! Moi, je suis simplement cohérent dans ma démarche... Aussi, pourquoi faut-il que j'accepte que l'on tue le renard -sous des prétextes fallacieux- alors que moi, je ne me lasse pas de l'admirer ? Le débat est complexe j'en conviens et dépasse largement le cadre cette publication...

christophe 26/11/2020 07:14

Merci de votre réponse,

Je ne comprends pas d'une part dans votre commentaire votre non volonté à discuter... Êtes vous braqué sur votre avis sans possibilité de changer d'avis ?

Deuxièmement vous n'avez en au aucun cas répondu à la question si ce n'est que l'assimilation (et j'espère que je me trompe) anti-chasse = végétarien.

Effectivement si je suis parti du postulat que je mangeais de la viande, car je comprends parfaitement la logique contraire qui est celle de vouloir interdire la chasse au postulat des végétarien... Mais quid de ceux qui ne le sont pas ?

Peut-on alors se poser contre la chasse si on ne devient pas végétarien et inversement ?

En espérant que vous ne serez pas "indifferé" par mes questions.

Jean-Louis 26/11/2020 05:29

On peut également se poser la question en d'autres termes, ainsi : "étant donné que je suis végétarien et que, par conséquent, je ne consomme aucun produit carné, étant donné que je lutte contre l'exploitation de tous les animaux, pourquoi devrais-je accepter que certains individus tuent ce que, moi, j'aimerai admirer dans la nature ?"
Votre éventuelle réponse m'indiffère complètement : il s'agit là d'éthique et de respect du vivant, des notions qui, hélas, sont étrangères à un grand nombre de mes pairs !

thierry 22/11/2020 19:29

Comment peut on dire autant de coneries en si peu de temps. Je fais des fin confinement un dîner j aimerai inviter ce monsieur. J aurai mon champion. Je suis sur de gagner avec lui ????

Jean-Louis 06/12/2020 18:23

Ah, le cri de la carotte ! Si vous saviez Michel le nombre de fois que l'on m'a servi cette rengaine ! C'est vraiment l'argument bateau de ceux qui n'en ont pas... d'arguments bien sûr !

Peyen Michel 06/12/2020 14:42

Avez déjà écouté les sanglots déchirant de la carotte que vous râpez, c'est tres emou

David 23/10/2020 15:36

Le premier argument est complètement impertinent. En effet une balle peut tuer une personne à une très longue distance... C'est un peu le principe du tir mais bon, nous ne sommes pas à un détail près. Alors oui une balle de chasse peut tuer, mais une balle de golf aussi, un javelot aussi, et on peut donner beaucoup d'exemple mais là n'est pas le problème. Le fait qu'une balle tue jusqu'à 3 km c'est vrai, cependant, c'est un argument qui ne vaut pas grand chose si ce n'est rien.

Deuxième argument plus intéressants je vous l'accorde, c'est pertinent comme point de débat. Ceci étant dit, la pratique est tout autre. Chasser en état d'ivresse... Voilà quelque chose de scandaleux, tellement scandaleux qu'aucun chasseur ne prends son arme... Et si il veut aller chasser, les autres membres l'en empêche. La théorie dit qu'ils ont le droit de le faire, mais en pratique aucun chasseur ne le fait.

Troisième argument également relativement pertinent, mais la réalité c'est que des terrains sont réservés à la chasse et d'autres sont considéré comme réserve, comme inapproprié, comme trop risqué ou trop proche des localités. Donc la chasse chez vous, comme vous dites, est en réalité un grand raccourci. D'autant plus que vous parler du passé, autrement dit le présent est tout autre.

Quatrième argument extrêmement pertinent et rien à ajouter. Je trouve que c'est en effet quelque chose à interdire et que ces pièges ne doivent pas être utilisés.

Je vais pas faire tous les arguments car honnêtement, ça me saoule. Juste, avant de publier des choses fausses, et/ou malhonnête, allez voir la réalité du terrain, ce qui s'y passe réellement.

Je me permets aussi de m'interroger sur le titre de l'article visant à pronner la vérité sur la chasse... Vous n'avez que parler des côtés négatifs. Vous n'avez en AUCUN cas dit toute la vérité sur cette pratique. Vous avez pris les extraits qui vous arrangeaient pour vous permettre de faire passer votre message. Autrement dit, vous êtes des menteurs manipulateurs, vous invitez à la haine, vous faites part de diffamation, et j'en passe. La prochaine fois, faites un vrai travail, et pas juste chercher des informations en prennant uniquement ce qui vous intéresse.

Cyiel 10/11/2020 15:40

Fausse manipulation... et pas d'édition possible.

Je disais donc : Honnêtement si vous aviez contre-argumenter l'article entier, je n'aurais pas répondu à votre poste. J'aurais simplement dit que, même en étant en désaccord avec vous, vous avez fait l'effort même si comme je le fais remarquer sur les trois arguments en désaccord je n'ai aucun problème à en casser 2. Et quant au troisième je n'ai pas les connaissances requises que pour vraiment pouvoir m'avancer.

Cyiel 10/11/2020 15:37

Première argument : En substance vous dites : "Oui mais non... en fait... vous voyez... votre argument il est moisi". Comment dire que vous n'apportez rien concernant ça. Et parler de balle de golfe et javelot. Comment dire ? Une balle de golfe n'est pas une arme et le javelot a une portée ridicule et en milieu forestier encore plus.

Deuxième argument : l'article stipule que légalement vous pouvez. Il ne fait que mettre en avant un vide juridique qui est, de mon point de vue de Belge, dangereux. Vous vous affirmez que ça n'arrive jamais. Des preuves ? Des études ? Un organisme de contrôle qui s'assure que ça ne puisse pas arriver et qui puisse sanctionner ?

Votre conclusion : Vous ne prenez pas la peine de faire TOUT les arguments de l'article, vous avez donc pris ceux qui vous semblaient facilement attaquable. Qui manipule donc ? Qui prend les extraits qui l'arrangent ? Honnêtement si vous aviez contre-argumenter l'article entier, je n'aura

frederic bardy 01/07/2020 13:28

Pas grand-chose à ajouter car tout est dit . Les chasseurs sont une race de gens nuisibles et meurtriers.

Michel 29/05/2020 08:04

Ne soyez pas si sûr de vous
Quand on est sûr de soi on ne méprise pas ses adversaires, cce que vous faites dans tous vos commentaires
Certes vous êtes un lobbyistes anti chasse , on a biencompris
Mais vous pourriez être plus fin car faire passez les chasseurs pour ..... et pour .... c’est pas sérieux
Vous avez l’impression que vous détenez une espèce de vérité
Vous manquez d’humilité
Que vous le vouliez où non beaucoup de chasseurs on une réelle connaissance de la nature , de la biodiversité
Que vous ne soyez pas d’accord on peu le comprendre, vous êtes anti chasse mais il faut toujours respecter ses adversaires
Vous n’avez pas une approche globale de l’écologie
Je vous invite à passer votre brevet grand gibier , vous pourriez progresser dans vos analyses souvent sommaires
Formez vous

Jean-Louis 29/05/2020 10:32

Monsieur, je trouve d'une part qu'il n'est pas très courageux d'écrire sous des pseudos différents et donc de n'avoir même l'honnêteté d'assumer ses convictions ! D'autre part, je vous invite à vous documenter sur le terme de "lobbyiste" : comme moi, vous n'êtes pas sans ignorer le rôle de Thierry Coste auprès de la FNC : lui est lobbyiste et cette activité lui rapporte beaucoup, beaucoup d'argent !
Enfin, pour ce qui est du "mépris de l'adversaire" : je me permets de vous rappeler que vous êtes en ce moment-même sur mon blog ou je m'autorise de faire état de mes idées et de mes conceptions et, tout cela, sans insulter qui que ce soit ! J’ai une éthique qui, certes est différente de la vôtre mais, rien ne vous oblige à me lire ni à intervenir dans ces commentaires d’autant plus qu’en matière de mépris vous semblez vous-même exceller !
Restons-en là par conséquent : je sais que vous ne changerez pas de ‘’camp’’, quant à moi, ce ne sont pas vos arguments qui risquent de me faire changer d’avis…

Adrien 28/05/2020 22:48

Pauvres commentaires
Heureusement qu’il y a la chasse
C’est fabuleux
Nous on est plein de jeunes qui découvront des vrais connaisseurs de la nature dans les chasseurs
Ils sont curieux ces gens qui critiquent sans rien connaître

.. 21/07/2020 21:47

La chasse est une pratique de lâches qui se cachent derrière de vagues prétentions écologistes. Quand on est écologiste ou même attentif à la nature, on ne défonce pas des espèces en voie de disparitions à coup de chevrotine.

Jean-Louis 29/05/2020 05:31

Le vôtre (de commentaire) ne relève pas vraiment le niveau !
Pour ce qui est des connaissances naturalistes, je vous invite à une sortie -sans arme évidemment- et nous jugerons ensemble de nos savoirs respectifs...

Durand 27/05/2020 14:46

Bravo ! Tout est dit ????

Salomon Sylla 27/05/2020 11:55

Incompréhensible que la chasde ne soit pas interdite en France ou au moins sévèrement réglementée!

Isabelle LAMARQUE 27/05/2020 17:16

Non c''est compréhensible quand on sait que les fédérations de chasse sont multimillionnaires......je vous laisse faire les déductions qui s'imposent

Pierre BERLET 26/05/2020 10:27

La nature reprend ses droits, on l'a vu avec l'épidémie, la chasse va disparaître dans les prochaines années, elle polue, dangereuse car n'importe quel débile, ivre ...,etc.
Après le gouvernement, ce sera la chasse,
le moyen âge, c'est fini.

Gill 20/05/2020 23:13

La nature n a pas besoin de l homme pour se réguler...comprenez bien une chose chers chasseurs, nous avons besoin de la nature, la nature n a pas besoin de nous, encore moins de vous. Aller contre la nature c est un non sens et vous etes dans le non sens. Votre discours de régulation des espèces est ridicule et le mot est faible. Vous fatiguez la nature et les gens qui souhaitent reellement en profiter. On entend en ce moment parler des chats mdr!!!! Nous la biodiversité, oui c est vrai on en prend soin, il n y a qu à voir tous les déchets jetés dans la nature....en ce moment c est la mode du jet des masques et des gants en plastoc! Non mais sérieusement les gars, faut arreter la pikette. Tiens j ai un jeu pour vous, il y a bcp trop de chasseurs et de cons, ces deux espèces se multiplient en plus!! Alors, allez y faites vous plaiz!

Oplinoxe 14/05/2020 11:25

alors je suis pas d’accord avec se que vous dit, la chasse doit être pratiquer pour la réguler la population animale.
exemple les sanglier font de million de d'euro de dégât au fermier France juste parce qu'on les chasse plus se son des bête sauvage

Si nous chassons de puis t'en de temps il a une raison donc au lieux de dire que nous somme des monstre réfléchissez pour quoi on fait sa et combien de millions d'euro nous protégeons au fermier

jomel 26/05/2020 19:38

si tu chasses comme tu écrits, ça craint !!!! au lieu d'aller chasser, tu ferais mieux de prendre des cours de français, abruti!!!!

Didier 07/04/2020 21:44

Alors les anti chasse on vous entend pas trop sur le fait qu’én raison de la crise sanitaire beaucoup d’animaux chiens et chats vont être euthanasiés
D’ailleurs on ne vous pas plus entendu quand en Australie un milliard d’animaux sont morts en raison des incendies
Bref la chasse ne fait aucun mal en France
Les chasseurs sont bien sûr responsables
Mais on vous renvoie l’argument, on ne peut pas discuter avec les ayatollahs de la bien-pensante pseudo écolos des villes qui finalement connaissent peut de choses de la nature

Jean-Louis 08/04/2020 05:45

Si vous lisiez plus attentivement mes publications -et non pas juste celles qui vous posent problème- vous verriez que tous les problèmes environnementaux sont abordés ici ! Encore une fois, si vous étiez un tant soit peu objectif, vous sauriez, au vu de mes articles, que je ne suis en aucun cas un de ces "ayatollahs de la bien-pensante pseudo écolos des villes..." mais un rural qui en sait certainement autant sur la nature que nombre d'entre vous... Mais, le fait même d'utiliser ce genre de terme (ayatollah...) est pour le moins révélateur de votre propre vision étriquée des choses !

SPECQUE Frédéric 21/03/2020 11:40

Mais comment peut-on ecrire de telles ignominies ?
Si la biodiversité souffre, et c est bien le cas, c est par l emprise intempestive de l Homme sur les territoires !
En aucun cas de la chasse, dont les adeptes s évertuent sans relâche, à préserver les biotopes...
L'agriculture intensive - qui, au passage, nourrit quand même l'intégralité de la population, même les pseudo-écolos ! - a considérablement détérioré l l'habitat des espèces sauvages et detruit une grande part de nourriture potentielle (notamment les insectes necessaires aux oiseaux) , ainsi que propagé de nombreux empoisonnements et malades épidémiques fatales...
Ce constat est affligeant mais qui voudrait recenir en arrière ?
Les écolos, qui pensent qu un poulet vient directement des rayons du supermarché, évoluant selon le choix en escalopes, ailerons ou cuisses à la demande ?
Les anti-chasse, qui se plaisent à rappeler qye kes firets domaniales sont ouvertes à tous mais, contrairement aux chasseurs ne paient aucun tribut à l ONF ? Qui condamnent le passge d un chien dans leur terrain mais n éprouvent aucun scrupule à laisser divaguer le premier exterminateur de France, sur les propriétés d autrui, le chat !!!
Et oui, parlons-en du chat ! A t-il sa place dans la nature ?
Ne devrait-on pas légiférer sur la possession de cette espèce invasive, responsable d un veritable génocide sur une multitude de passereaux (,non chassés !) et autres espèces (perdrix, lapins de Garenne,..) EN VOIX DE DISPARTION , principalement à cause de cette prédation ?
Et oui, chers écolos, le chat est une véritable catastrophe sur la biodiversité, et le responsable de l extinction programmée ( et à priori acceptée de tous, sauf des chasseurs !) De dizaines d espèces endémiques !!!
Vous parlez de laisser faire la nature... Sage résolution. Mais à condition que cette dernière ne soit pas complètement perturbée et dégradée par l activité de l Homme !!! Dès lors ne pas réguler devient inconscient et même criminel !
On ne peut empêcher le développement de l Humanité et c est un bien.
Mais que dire du tourisme, démultipliant les effets dévastateurs de l l'emprise de l Homme sur la nature ???
Il est , selon moi, la première source de pollution, de dégradation des milieux et du rétrécissement des espaces vitaux pour les espèces sauvages....Il s agit ici, de prendre les effets dévastateurs de A à Z ! En aurez-vous le courage et l honnêteté intellectuelle avant de jeter l opprobre et votre courroux sur les chasseurs ???
Reste- t-il une plage complètement sauvage ? Reste-t,-il un versant de montagne non défriché et exempt de puste de ski ? Reste-t-il une forêt qui ne soit pas morcelée et entrecoupée de routes ou t autoroutes ?
De grâce, Mesdames et Messieurs les écolos, qui n avez jamais planté un arbre, jamais nettoyé un fossé, jamais plumé un poulet, jamais aménagé un territoire, hamaus abattu un arbre, jamais taillé une haie,..... au lieu de diriger votre vindicte cobtre les chasseurs , pour une fois, rettouvez un peu de bon sens et unissez vos efforts a ceux des chasseurs, pour defendre la nature, l agriculure durable et la biodiversité française !
J en terminerai avec la sécurité. Depuis des années, nous chassons vêtus de gilets orange. Nous domles donc VUS !
Ce n est pas le cas des promeneurs du dimanche, qui n hésitent pas à nous vilipender, se trouvant pourtant sur NOTRE propriété privée !!!
Là encore, même si comme dans toute activité, quelques ecarts de conduite sont à deplorer, les chasseurs sont à n en pas douter, des exemples vertueux, en matière de sécurité.
Espérant sincèrement, voir cesser ces attaques infondées envers la chasse, au profitsd d d'une vraie réflexion de fond, en commun, sur le devenir de la biodiversité et pkys largement, sur notre mode de vie.
Sans grande illusion, merci.

Anas 03/03/2020 19:30

Moi je lis car j’ai un Exposé à faire sur  «pourquoi il faut interdire la chasse en France »et je n’y arrive pas vraiment si quelqu’un pourrait m’aider en mettant ton commentaire ça me serait très utile

Moi 23/03/2020 13:30

Pourquoi fais tu un expose sur sa ? Sa te pose un probleme ?

Moi 23/03/2020 13:30

Pourquoi fais tu un expose sur sa ? Sa te pose un probleme ?

Jean-Louis 04/03/2020 06:58

Voici un article qui pourrait peut-être vous donner quelques éléments de réponses pour votre exposé : http://natureiciailleurs.over-blog.com/2016/10/la-chasse-endeuille-mes-balades.html
Sinon, en tapant "chasse" dans "Recherche" vous trouverez de nombreux articles sur le sujet en question...

WWpaddy 02/01/2020 17:26

La chasse loisir est juste une aberration et un danger pour les hommes et les espèces sauvages

Parigot 15/01/2020 16:24

"Juste" trop juste incroyable, quoi, tu vois.

Sandrine 28/12/2019 00:05

Merci pour ces renseignements ils me confortent sur ma position face à la chasse. J ai tweete avec un chasseur en essayant le dialogue mais pad possible tres contrarié par ma position. Ils sont vraiment trop butés. Heureusement que leur nombtre chute.

Jean-Louis 28/12/2019 05:44

Dialogue effectivement impossible et, de toute manière stérile, tant les porteurs de fusils sont persuadés du bien-fondé de leurs arguments qui sont, en réalité, d'une pauvreté et d'une nullité affligeante... Seulement voilà : ils ont les faveurs de ceux qui nous gouvernent et, de fait, se sentent forts !

Cunimb 09/12/2019 18:32

Merci d'exposer clairement toutes ces vérités.
Cela fait du bien de constater que le lobby de la chasse n'arrive pas à faire taire les opposants à cette minorité d'individus pour qui tuer est un loisir.

Jean-Louis 09/12/2019 19:03

Il me semble important de ne surtout pas se taire et de s'indigner toujours et encore face à tous ces abus... et ils sont nombreux !
Merci à vous de joindre votre voix aux nôtres...

Le Faucheur catherine 22/11/2019 04:31

Très intéressant, cela conforte ma conviction profonde que les chasseurs ont une mentalité pourrie et qu'on a un gouvernement pervers qui ne marche qu'avec des lobbistes...cela est écoeurant.

Jean-Louis 22/11/2019 06:33

Tout indique en tous cas que c'est ainsi que cela "fonctionne" ; comme vous le soulignez (et comme on peut le constater très clairement) ce sont les lobbyistes qui mènent véritablement la danse : les politiques se comportant pour la plupart comme de vrais pantins manipulables à souhait ! C'est effectivement attristant car on sacrifie la nature et, plus généralement, la biodiversité pour de sombres intérêts qui n'ont rien de vertueux...

Bertrand Camus 21/11/2019 11:56

La chasse doit être interdite pour de bon. Les chasseurs devraient être exterminés. Je suis pour la loi du talion.

Parigot 15/01/2020 16:26

Votre message a été signalé sur Pharos. Bonne journée.

Jean-Louis 22/11/2019 06:37

Si je partage votre détestation de la chasse, je ne suis, pour ma part, nullement adepte de cette "loi du Talion" qui est, ni plus , ni plus, un appel au meurtre : ce n'est pas par la violence que notre société grandira même si, je le conçois, la chasse est une agression permanente de l'environnement ! Soyons plus intelligents et plus humains que ceux qui s'adonnent à ce sinistre loisir !

Michèle Guérin 21/11/2019 09:00

Merci
Au gouvernemet il y a des chasseurs !!,,,,

Jean-Louis 22/11/2019 06:28

C'est exact : contrairement aux mouvements écologistes, les chasseurs disposent de moyens financiers considérables ce qui leur permet de se payer des lobbyistes pour défendre leurs intérêts... qui sont évidemment contraires à la protection de la nature !

Patrick 20/11/2019 16:31

Bravo a vous pour ces vérités si seulement ces pourritures de politiques pouvaient en prendre conscience, comme dis si bien notre BB nationale ''1,5% de la population Française pourrissent la vie des 85,5 restants, marre de ces charognards alcoolos et consanguins.

Parigot 15/01/2020 16:33

On peut également voir ça autrement. 1.5% de no life, désespérés (à raison) de la politique, en manque de religion et donc de transcendance, se cherchent une raison de vivre et se donnent bonne conscience à peu de frais en emm...ant les chasseurs.
Cette théorie de la minorité pénible qui indispose la majorité irréprochable peut être appliquée dans tous les domaines et dans tous les sens... votre commentaire est assez nauséabond et nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.

Jean-Louis 20/11/2019 17:20

C'est un des articles les plus commentés jusque-là, preuve que le sujet fait débat ! S'il y a bien quelques porteurs de fusil qui se manifestent, le plus grand nombre des lecteurs qui s’expriment, s'avèrent cependant pour le moins hostile à ce "loisir" destructeur du vivant et je m'en réjouis ! Merci à vous d'avoir joint votre voix à la nôtre !

Gilles 20/11/2019 08:46

Bravo pour ces vérités !
Honte aux chasseurs !

Wild boar 13/12/2019 20:38

Bonsoir
Avant de prendre les chasseurs pour des consanguins apprenez à compter
1.5 +85.5 n’a jamais fait 100
De plus dans les pseudo 85% restant 84% ne vont jamais en forêt
Allé à plus les bobo parisien

BigBlacksWing 18/09/2019 18:51

D’ailleurs Jeremy , je trouve ça pathétique que tu emploie le terme de nuisible ! Sache qu'un être nuisible est un être don les les activité nuit a autrui .
Sache que l'humain tue 150 milliard d'animaux par an , don 40 million pour la chasse en France .
L'humain est le seul être vivant qui détruit son environnement , alors , du coup , c'est qui le plus nuisible dans tout çà ?!
Ta compréhension du sujet est limité .

BigBlacksWing 18/09/2019 18:40

Franchement , j'ai toujours vécu a la campagne , et je n'ai jamais eu de probleme avec des animaux sauvage , je pense que la chasse et inutile , comment peut t'on se dire protecteur de la nature quand on tue des animaux ?

Réfléchi idiot 18/09/2019 23:23

Agneugneu j'ai jamais eu de problème avec des sanglier alors que j'habite à moins de 10km d'un champ... C'est complètement con comme raisonnement. Le "gros gibier" est factuellement responsable de plusieurs centaines de milliers d'€ de dommages. Somme qui est d’ailleurs reversé aux agriculteurs par les chasseurs.
N'essaye pas de tirer des conclusions sur un sujet dont tu as une compréhension très limité...

Jeremy 18/05/2019 01:35

Bonjour,

Je n’ai pas la prétention de vouloir faire changé les avis des uns ou des autres, mais je vais tenté d’apporter ma contribution de façon objective et surtout sans insulte.
Pour commencer, je suis un chasseur, je chasse uniquement pour mangé (et seulement des espèces dites nuisibles) car je suis contre les élevages intensif et notamment ceux ayant pour destination l’abattages. En effet, malgré cela je suis un grand amoureux de la nature, et malgré ce que j ai pu lire, beaucoup de mon entourage de chasseurs sont comme moi.

Juste pour éclaircir quelque points, j aimerai apporter quelques précisions sur l’article:
1: vrai, même certaines balles peuvent aller jusqu’à 5km (pour les canon rayés seulement, d ou l intérêt de réalisé un tir ‘fichant » donc vers le sol).
2:Faux, les agents assermentés de l’ONF, la gendarmerie et la police peuvent contrôler une personne ivre avec un retrait de permis de chassé si celui-ci est sous l’emprise d’un état alcoolique ou stupéfiant, un examen médical est bien évidemment obligatoire, avec un contrôle moteur/ouïe /vu etc... mais en effet pas de contrôle obligatoire sur les armes.
3:en effet, un propriétaire est tenu de régulé les nuisibles sur son terrain, s’il ne veut pas s’en remettre a une acca
4: faux, en ce qui concerne les chasseurs, une piégeur doit avoir été formé par la fédération et utilisé un piège avec arrétoire, rendant impossible la mort par étranglement.
5: actuellement rien ne protège les animaux concernant la souffrance, et j’en conviens, suivant certain moeurs, cela peux t être un problème. Par contre chassé une espèce protégée est puni par la loi
6: vrai , de septembre à janvier
7: vrai , c’est ridicule et devraient être interdite
8:en fait pas vraiment, les taxes que nous payons ne tiennent pas compte des prélèvements, mais est un pourcentage versé aux agriculteurs pour les dégâts occasionnés par les animeaux qui n ont pas pu être chasséè.
9:possible, je n est pas les chiffres
10: honnêtement je ne me suis pas posé la question.

Voilà, j ai essayé d être le plus transparent possible, je n’impose pas ma vision des choses, j’espere Seulement avoir pu vous éclaircir un peu.

Michèle Guérin 21/11/2019 09:05

Que penser des animaux d elevage ce n est pas
Bio
Ces animaux sont petdus et sans defense tres peu survive nt

Jean-Louis 19/05/2019 14:14

Bonjour Jérémy
Merci pour votre commentaire mais aussi de vous être baladé un peu dans mes pages ce qui témoigne d’une relative ouverture d’esprit !
Dommage que nos points de vue soient diamétralement opposés : comme vous je suis contre l’élevage intensif mais, contrairement à vous, voilà plus de 30 ans que j’ai fait le choix de ne plus consommer ni viande ni poisson : je n’ai donc nul besoin d’aller chasser (ou pêcher) pour me nourrir ce dont je serais du reste incapable, préférant de loin voir les animaux vivants et libres plutôt que sous forme de cadavre… Pour le reste, vos arguments sont évidemment ceux d’un chasseur qui défend son activité mais, j’apprécie que vous le fassiez sans agressivité aucune ! C’est assez rare pour être souligné et je tenais à vous en faire part !

Alain 03/03/2019 11:35

Réponse à Dede
Là je suis en partie d’accord
L’agrainage de disuasion oui pour éviter les dégâts
Le nourrissage non

Alain 28/02/2019 08:46

On a Déjà répondu mille fois à toutes ces questions
On ne peut se répondre car votre seul problème est qu’on Hote la vie a certains animaux ´par plaisir’.
Vous réduisez systématiquement la chasse à cela
C’est beaucoup plus compliqué que ça
C’estPourquoi certains d’entre vous suggèrent que la régulation indispensable au demeurant, se fasse par des professionnels .
Là il n’y a plus de problème et pourtant cela revient au même pour les animaux ( c’est toutefois en pratique totalement irréaliste, mais ce n’est pas le sujet)
Pouvez vous donner une espèce qui est danger à cause des chasseurs ?
Ça ne vous pose pas de problème quand dans une forêt
Tous les cervidés sont abattus en raison d’une importation
D’un bovin atteint de tuberculose ?
La chasse protège aussi!!!
S’il n’ y a plus d’insectes les populations d’oiseauX chutent
S’il n’a plus de haïes, de couverts , de pluri cultures...
Là il faut se battre
Alors quelle espèce est en danger à cause des chasseurs ????

dédé 02/03/2019 08:29

Bonjour, je vis en milieu rural depuis toujours et suis persuadé que la chasse est indispensable. Mais permettez moi juste de constater que vous chassez des sangliers que vous élevez dans les forêts (apport d'eau et de nourriture). Et en plus, dans certaines régions vous n'arrivez même plus à maitriser la reproduction et êtes débordés... Cà ce n'est plus de la chasse, désolé !

Jean-Louis 01/03/2019 07:54

Vous défendez un système et c'est parfaitement votre droit ! On a, quant à nous, le droit également de ne pas partager vos idées : tuer ne correspond pas à l'éthique qui est la mienne !
Pour ce qui est de vos arguments, ils peuvent être aisément mis à mal ce que j'ai fait à de nombreuses occasions sur ce blog... Inutile donc d'y revenir, ce ne serait que de la redite !

Alain 17/02/2019 08:11

Très curieux, vous ne connaissez que des sois disant
Chasseurs qui ne respectent rien
Les lobbyistes anti chasse vous n’etes Pas crédibles.
Les chasseurs respectent les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse
Des exceptions n’én font pas une généralité
Sur les lâchers il y a à dire , une agriculture moderne extensive à eu pour conséquence de supprimer les habitats et la nourriture pour les animaux sauvages
C’est un dossier compliqué
Pour les anti chasse vous devriez nous prendre comme un mal nécessaire car SANS NOUS il n’y a plus que des Braconniers, se serait bien pire
Nous surveillons et très globalement nous sommes respectueux
C’est comme les automobilistes la majorité pas de problème et il y a les autres ..:

zadig 17/02/2019 11:42

Respectueux de quoi? De quelques règlements de bon sens que vous élaborez vous mêmes pour la plupart? Il n'y a que les anti-chasse qui ne sont pas crédibles? Vous tuez pour le plaisir, vous brisez des liens affectifs, des vies pacifistes parce que vous n'avez rien de plus intéressant ou valorisant à faire à la place. Des congélateurs se remplissent d'animaux dont vous ne savez pas quoi faire, puisque vous ne tuez pas pour manger. Ca c'est crédible? Nous nous reproduisons sans conscience, ni partage de ressources, vous "régulez" au nom de qui? Votre régulation est elle juste? Prélevez vous le strict nécessaire? Sur la base de quelles données? Vos recherches personnelles? C'est aux chasseurs de réguler les braconniers? sous quelle autorité? C'est aux chasseurs de définir qui a le droit de vie ou de mort sur telle ou telle espèce? Sous quelle autorité? Quelles données scientifiques? PS je n'ai jamais dit que je ne connaissais que des chasseurs qui ne respectent rien mais pour avoir bossé dans différents centres de soins pour animaux, et étant plusieurs heures par jour dans la nature, je vois pas mal de choses anormales et des souffrances inutiles sans compter les dommages collatéraux et restriction de liberté de tous les autres.

Daniel 16/02/2019 12:21

Monsieur,
Ne soyez pas aussi méprisant avec quelqu’un qui ne sait peut-être pas bien écrire le français
Ha les lobbyistes anti-chasse...
Aucun chasseur se délecte de la souffrance
En fait vous devriez en côtoyer des chasseurs plutôt que d’affirmer des
Contre vérités

Vous pourriez apprendre plein de choses sur la nature
Cela vous ferait du bien , vous seriez moins argneux
Plutôt que de vossiferer...

zadig 17/02/2019 04:17

Moi j'en connais des chasseurs, j'en connais qui ne respectent pas les jours de chasse j'en connais qui posent des pièges alors qu'il n'y a pas de dégâts agricoles et très peu d'animaux sauvages juste pour protéger leurs lâchers, ceux qui tuent des espèces protégées en se couvrant les uns les autres. Il y en a qui ont des élevages où l'incarcération des animaux dure plusieurs mois, la mortalité est élevée, des animaux manquent de nourriture ou d'eau mais personne pour venir contrôler les chasseurs. Moi j'ai des chiens, j'estime qu'ils ont le droit de courir où bon leur semble mais ils leur privent de ce droit ( panneau, piège), leurs chiens sont enfermés dans des box le reste de l'année, quand ils ne peuvent plus chasser il y en a qui s'en débarrasse eux même, encore une fois, personne ne vient les embêter! Il y en a qui disent qu'ils aiment les animaux? Quand on affiche un grand sourire devant des cadavres, je ne crois pas qu'il y a de l'amour de la nature, juste un acte de prédation qui passe par l'appropriation, comme souvent concernant l'espèce humaine. Les pièges étrangleurs - entre autre - cause une asphyxie lente, un stress énorme (je n'oublierais jamais le regard de mon chien entrain de chercher son air pris dans cette merde). Mais visiblement l'empathie n'est pas une option chez le chasseur. S'il ne se délecte pas de la souffrance, il n'a aucune idée de la misère qu'il répand autour de lui. Plus je les cotoie, plus j'ai envie de hurler!

Ciuperca 14/02/2019 12:29

Bonjour,
Je ne suis pa d'accord
1. Un carabine po être dangereux à 3km.....un balle tire à la hauteur d'une personne po parcurire même avec le plus grande calibre 600m avant touche la terre ..
2. Control alcohol existe déjà.
3. On effete il y a beaucoup de aberration dan ton article que je se mem pa par quoi commencer .... Politique... Ma sacré des animaux ??? Ooo.... Je vo te dire que chaque fois que tu achète de viande dans le supermarché tu contribue à un massacre plus grand que tu imagine Va te conseiller avant écrire Tu a Jame touché un arme à feu du tout évidence e Jame essaye de chasse donc ..

Jean-Louis 14/02/2019 19:39

Waouh ! Il serait urgent que vous remisiez vos armes dans une armoire blindée et que vous en jetiez la clef au fond d'un puits ! Par ailleurs, si vous avez un peu temps disponible, inscrivez-vous à des cours du soir de français : cela vous ferait le plus grand bien et vous occuperait très utilement l'esprit !

Alain 06/02/2019 12:53

Je suis pour des dates raisonnables , la possibilité de fermer la chasse s’il y a le moindre risque quant aux populations concernées
Mais ce qui a fait beaucoup chuter certaines espèces
Ce sont les pesticides, la suppression des haies...
La monoculture...
Bien sûr que les chasseurs font tout pour éviter les Braconniers,
Mais la police de la chasse revient aux agents de l’ONC
Et nous sommes pour leur augmentation et non le contraire
Moins il y aura de chasseurs plus il y aura de Braconniers
C’est inévitable
Ne mélangez pas tout
Vous avez systématiquement un très gros problème d’objectIvité
Vous seriez plus crédible à être moins dans la caricature
Systématique
En France il faut opposer
Non il faut s’ecouter Et améliorer
La chasse a beaucoup évolué mais comme toute activité humaine il faut toujours avancer
Je sais que mes propos ne servent à rien , vous êtes trop
Partisan

Jean-Louis 14/02/2019 19:46

Alain, si vous espériez me convaincre de changer de bord, c'est effectivement raté : je ne supporte pas ce milieu qui n'a pas une once d'empathie et, au contraire, se délecte de la souffrance (voir la vénerie sous terre, la chasse à courre, le piégeage...) et la mort qu'il sème sur son passage ! Effectivement, je suis "partisan" ! Partisan d'un monde où toute cette cruauté inutile -et là, je ne pense pas qu'à la chasse- serait enfin bannie ! C'est évidemment un vœux pieu mais, je préfère avoir ma sensibilité que de ne pas en avoir du tout !

Alain 05/02/2019 21:21

Pour reprendre vos propos, votre commentaire n’enga Que vous
Dire que tous les chasseurs sont des braconniers
C’est un commentaire qui manque de hauteur
C’est déjà évidemment totalement faux et grotesque
Et diffamatoire
Votre lobby anti chasse manque d’argument
Vous manquez de répondant sur ce coup là
Les BRACO attention danger sans la surveillance
Bienfaisante du monde la chasse

Jean-Louis 06/02/2019 06:05

Parler de lobby anti chasse c'est également faire preuve d'une certaine ignorance : un lobby étant, par définition, un ''groupe de pression influent et puissant'' ! Mon opinion personnelle n'est guidée par personne si ce n'est mon refus éthique d'une activité de plus en plus indéfendable et, à plus d'un titre, contestable !
Quand au braconnage, dites-moi si, oui ou non, vous approuvez la chasse aux oies de février et tout sera dit ! La surveillance anti braconnage n'est pas effectuée par les chasseurs mais par l'ONCFS... dont les chasseurs veulent la disparition ou alors le contrôle total !

Alain 03/02/2019 20:42

Remplacer les chasseurs par des ‘pro’ en voilà une très mauvaise idée colportée par certains
C’est totalement irréalisable
De plus pour les bêtes qu’elles soient tuées par des
´PRO’ ou des chasseurs elles ne verront pas bien la différence
Au fait plus de chasseurs ça veut du BRACONNAGE
Partout en France
Vous oubliez ce petit détail

Wild boar 13/12/2019 20:55

Pour la chasse aux oies , je suppose que vous préférez la solution des pays bas ou la chasse de celle ci est interdite mais ou tout les ans 800000oies bernaches sont gazés !

Jean-Louis 04/02/2019 05:53

Concernant le braconnage, c'est déjà le cas : les chasseurs étant les premiers à ne pas respecter les lois ! De toute manière tant que les mentalités n'évolueront pas -et, dans ce milieu, il y a des ''chances'' que ça mette encore du temps...- rien ne changera vraiment et l'homme armé continuera à se sentir supérieur aux autres ! Merci toutefois de fréquenter ce blog qui, je l'espère, vous aidera et vous guidera vers davantage de bienveillance et d'empathie : c'est un premier pas et non des moindre !

Baptiste 02/02/2019 22:44

Ha j’ai compris
Les chasseurs sont :
Idiots , ignorants, inhumains, ivrognes, insensibles,
Féroces, cons , grossiers, incultes , stupides ....
Heureusement il y a les grands lobbyistes anti chasse
Qui sont intelligents, cultivés, très sensibles
Il fallait le dire
On comprend mieux

Ciuperca 14/02/2019 12:30

Merci..... Tu fe prove de grande intelligence ....

Jean-Louis 03/02/2019 05:14

Baptiste, votre interprétation n'engage que vous !

Orlandini Stéphane 24/01/2019 17:24

Chasseur ????

daniel 23/01/2019 22:19

les chasseurs pour la plupart sont des personnes plus qu'aisées et on "le bras long" a tout point de vue, la chasse est un bon motif pour eux se retrouver dans leur relais de chasse où après avoir détruit les animaux pour faire du "sport" ils font soigneusement des "guindailles" à l'abri des regards et ce sont la faune et la biodiversité qui paient le tribu de ce passe temps pourrait bien prendre des appareils photos et faire des safaris

Devidet odile 23/01/2019 21:34

Pourquoi Si peu de chasseurs imposent leurs activités à une population française qui n'est pas elle pour la chasse et souvent contre toute cette barbarie. La puissance de ces lobbys est-elle réelle, ou bien exagérée. Et donc une légende qui berne la majorité des francais.

Jean-Louis 24/01/2019 05:30

Pour ce qui est de la puissance du lobby, il n'y a qu'à ouvrir les yeux : le constat est éloquent !

Paul 17/01/2019 22:40

Les chasseurs premiers écolos de France ... risible non quand 80% du gibier chassé est du gibier d élevage...

Janine 10/01/2019 13:16

Quand un chasseur se fait tuer je n'ai aucune empathie. Je trouve que la réglementation n'est pas assez contraignante surtout qu'ils sont déjà pour la plupart bourrés comme des coings avant la chasse. Je me demande si l'on peut les appeler "humain". Je vous recommande de regarder un film qui ne date pas d'hier "la traque" avec Marlène Jobert à moins qu'il soit disparu de la circulation et vous serez édifiés une fois de plus sur leur mentalité.

Hubert 06/01/2019 16:49

Suis pas chasseur
La moitié de ma famille est chasseur côté de la mère
L’autre moitié côté père c’est le contraire, plutôt ecolo , pas vegan mais presque,
Alors à table c’est souvent animé
Force est de constater que les chasseurs sont beaucoup plus pointus dans leur connaissance de la nature
Les autres parlent , les chasseurs agissent
Dommage que tout ce petit monde ne se comprend pas
Chaque camp aurait à apprendre de l’autre et on voit qu’il
Y a beaucoup de bêtises dans tous les commentaires

Ricardo 07/07/2019 19:30

Je suis foncièrement anti chasse mon cher Hubert et si je n'ai pas la moindre sympathie pour ce "loisir" et le chasseur, je peux en avoir pour l'homme derrière le chasseur. Nuance!

Cependant je trouve que ton commentaire n'est pas vraiment pertinent. En gros tu laisse entendre qu'avoir des connaissances sur la nature est un argument de poids, une justification à la chasse. Cela n'a pas de sens. Déjà ce n'est pas forcément véritable et, de plus, pour pousser l'idée plus loin, si un homme connait par cœur l'anatomie et le besoins d'un animal quelconque, cela lui donnerait un droit supplémentaire pour le tuer, le torturer, le démembrer... La violence qu'on inflige à un être dépendrait donc de la connaissance qu'on a de lui? C'est absurde!

Amicalement.

Jean-Louis 24/01/2019 05:37

A propos de bêtise dans les commentaires, je relis le vôtre et, ma foi, lorsque vous évoquez les "les connaissances de la nature des chasseurs" et leurs "agissements" tandis que "les autres parlent", je me dis que, quelque part, vous n'avez pas complètement tort...

Gilles 23/12/2018 13:26

Diane parce que vous pensez que laissez pulluler les sangliers et autres grands animaux engendrera moins d’acci dents de la route ?
Il faut donc bien les réguler

Diane 22/12/2018 10:25

Merci Jean-Louis, je ne laisserai pas les choses ainsi pour nous et pour les autres automobilistes je vais déposer plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.
Belle journée à vous

Jean-Louis 22/12/2018 10:36

Ne serait-ce que pour la forme, vous avez parfaitement raison ! Bon courage à vous et avec toute mon amitié !

Diane 21/12/2018 18:41

Bonsoir,
J'ai beaucoup apprécié votre article venant d'être victime de chasseurs, oui, victime de la route diront ils !
Dimanche midi revenant tranquillement d'une promenade nous avons fait trois tonneaux en voulant éviter un chevreuil. Au début de la foret un panneau ' Chasse en cours ' nous n'avons pas vu la fin de la forêt... Nous avons réussi à nous extraire nous mêmes de la voiture, heureusement car d'après les pompiers et la police l'on ne nous aurait retrouvés que quelques jours plus tard ou pas du tout...
Notre voiture est totalement pliée.Nous avons 58 ans tous les deux, mon mari est handicapé à 80% nos blessures sont minimes mais le choc ne s'effacera jamais.
Les chasseurs poseurs du panneau ont été immondes dans leurs propos, enfin le vice président de l'association car le président n'a pas souhaité me parler...
Voici ce que j'ai entendu :
- Nous étions là et alors ? Avez vous entendu des chiens ? Vous auriez du rentrer dans le chevreuil cela vous aurait fait un repas pour Noel ! Vous devez rester maître de votre véhicule ! Un chevreuil n'appartient à personne ! Nous ne faisons pas de constat de complaisance !
Nous ne savons comment nous avons pu nous en sortir, nous sommes vivants et heureux de l'être mais une reconnaissance d'une responsabilité engagée me semble la moindre des choses.
Y a t'il une once d'humanité chez les chasseurs ?

Jean-Louis 22/12/2018 06:29

Bonjour Diane,
Merci pour votre bouleversant témoignage qui change un peu des commentaires haineux et souvent grossiers qui me parviennent lorsque le sujet de la chasse est abordé ! Les relations avec les porteurs de fusil sont pour ainsi dire impossibles a fortiori lorsqu’ils sont en groupe ce qui semble les galvaniser et les rendre encore plus dangereux ! Il n’empêche que votre accident est particulièrement dramatique et, je me réjouis que vous vous en soyez sortis pratiquement indemnes (mis à part les dégâts matériels qui sont de toute évidence conséquents) : voilà qui est quasiment miraculeux !
Pour ce qui est de la fin de votre commentaire et votre interrogation quant à l’ « humanité » des chasseurs : même s’il est évidemment stupide et hasardeux de généraliser, je doute néanmoins que le plus grand nombre de ces gens puissent ressentir une quelconque empathie ! Leur mépris à l’égard de leurs pairs est souvent patent, alors, vis-à-vis des bêtes…
Bien cordialement à vous !

Paul 28/11/2018 22:13

Bravo pour le commentaire de Ddddd
Les anti chasse sont en France ne sont pas dans le coup
40 pour cent des animaux sauvages ont disparu mais au lieu de se battre pour ces causes ils se battent contre les chasseurs français qui eux sont accusés par les agriculteurs de ne pas prélever assez de sangliers
Et ils veulent que la régulation se fasse avec des professionnels
Là ça ne les dérange pas , pourtant les animaux seraient tués de la même manière
On voit que les anti chasse n’y connaissent rien
Chasser les grands animaux nécessitent de très bien connaître les territoires
En fait l’écologie n’est pas leur problème, vous pouvez leur
Donner tous les arguments, rien n’y fait
Bref ils feraient mieux de luter contre les pesticides ...

Jean-Louis 06/12/2018 20:13

Bonsoir Gino,
J'apprécie tout particulièrement vos divers commentaires, toujours remarquablement étayés et argumentés. Pour autant, je doute fort que les individus visés-les chasseurs en l'occurrence- aillent au bout de vos commentaires ce qui est évidemment regrettables car ils apprendraient une foultitude de choses à travers ces écrits ! Mais, ils ne semblent nullement vouloir évoluer d’un iota, se complaisant dans cet univers de violence déraisonnable, ce loisir morbide pour lequel, de surcroît, ils payent… et comme ils payent, ils en déduisent que tout est, non seulement dû, mais également permis ! Nous n’avons évidemment pas la même approche et conception de la Nature et, en ce qui concerne cette pratique qu’est la chasse, il est évident qu’elle est totalement obsolète et incompatible avec l’époque que nous vivons…
Seulement voilà : cette époque est ultra violente et, de plus en plus, il semblerait que la loi du plus fort –et du plus barbare donc- veuille prendre le dessus… C’est le ‘’propre’’ de l’homme qui n’aura de cesse que lorsqu’il aura cassé tous ces joujoux ! En attendant, la Nature et les bêtes morflent !
Je vous propose, si vous le souhaitez, de poursuivre le débat en-dehors de ces pages : vous pouvez me contacter à travers le formulaire de contact en haut de page (sous le bandeau : cliquez sur « contact ».
A bientôt. JL

Gino 06/12/2018 16:14

Paul , quel sont vos arguments écologiques et scientifiques ? Votre propos n en présente aucun.
Et je vous retourne votre argutie. on peu avancer depuis longtemps des arguments rationnels en défaveur de la chasse, pourtant vous n en jamais compte . Vous confondez vos intérêts et plaisir, avec la réalité . Il y a un réel en dehors de vous et on l approche par des modèles objectifs et scientifiques .
Votre chasse n a aucun sens et n apporte rien à notre civilisation , ni pour la faune et la flore , pourtant vous n'en tenez jamais compte .
La nuisance que vous provoquez pour les gens qui subissent vos tis , ce qui nous empêche de vivre simplement dans nos campagnes montagne et supérieure aux bénéfices que vous prétendez apporter .les morts et accidentés à cause de la chasse sont gratuits et le résultat de conceptions stupides . La chasse de loisirs est une drogue ou l,on tue le vivant sans raisons rationnelles.

Pourquoi élever des animaux juste pour les chasser ,comme vous le faites chez les chasseurs.? Ce modèle est absurde . Vous élèvez pour chasser parce que il y a de moins en moins d animaux sauvages. Le déséquilibre est si fort qu il vous faut elever des espèces pour le plaisir de les chasser.
Et pourtant vous persistez à dire que vous êtes des régulateurs et des protecteurs de la nature . Ce qui est faux.

Vous confondez toujours façon et raison .
Je le répète la chasse de loisir ou sportive n a rien de rationnelle . Elle accentue la pollution et la pression sur les espèces ,que vous le vouliez ou non et met en danger de plus n plus la population humaine rurale .
. La nature n'a évidement pas besoin de chasseurs pour survivre et se réguler. Si ont excercait pas une pression continuelle sur elle. Et si les chasseurs ne sont pas les plus grands destructeurs, ils accentuent un modèle économique destructeurs et absurde .
La chasse de loisir n a aucune raison d être .

une régulation doit pourtant se faire . Et cela doit êtres faites par des professionnels Avec des associations de défense de la faune est la flore et des scientifiques sur le terrain .
Les chasseurs français on démontrer qu ils posaient plus de problèmes qu ils n en résolvait , dans là société.

Jean-Louis 29/11/2018 10:43

Oui Paul, sans doute que nous n'y connaissons certainement rien ! Vous, en revanche, vous êtes très évidemment un "grand et bon chasseur"... ce qui ne vous empêche nullement de nier certaines réalités tels ces millions de "cocottes" élevées et lâchées la veille de l'ouverture ou encore l'horreur des battues où de sinistres individus rabattent les animaux -quels qu'ils soient- vers la ligne de tirs : quel sport ! Quelle gloire !
Enfin, autre sujet "qui fâche" régulièrement : les prédateurs naturels que vous éliminez sans réelle raison si ce n'est le plaisir de tuer...
En fait, je me demande vraiment pourquoi vous venez vous perdre dans ces pages ? Voilà qui, pour moi, demeure un mystère… Mais, c’est vrai qu’à défaut de pouvoir nous tirer dessus, cela vous permet de vous défouler en proférant de stupides propos…

Ddddddd 20/11/2018 18:26

Depuis tout tant l'homme chasse. L'animal lui aussi chasse où habile ces pauvres végétaux qui n'ont pas eux la chance de pouvoir partir. L'homme chasse l'homme Nos soldats envoyés en afrique pour des tarés qui demain seront cul et chemise... Des associations pour sauver un chevreuil ont fait mourir étouffé dans un camion qu'ils ont bloqué des pauvres chiens . Ils ont aussi fait peur à des chevaux qui en sont mort.. Le monde est à refaire Ces même associations anti chasse qui vont manger des neggets fait avec des poussins vivants jetter dans des antonoirs. Ou un steak pur bœuf venant d'animaux qui sont sur exploité s avant d'être dirigé vers des abattoirs ou on les depece à moitié morts. Ils sentent le sang et la mort de les millier de congénères 2 KLM avant. Ces mêmes associations qui marche sur le clochard d'en bas sans le voir ou encore regardent une agression d'une personne sans bouger parce qu'il n'auront pas les c... De bouger.. Ces associations qui perdent leur énergie à des choses plutôt minime... C'est une question de tendance... Alors foutez la paix aux chasseur et occuper vous des choses plus importantes comme la pollution de vos voiture quand vous vous déplacer inutilement pour empêcher une chasse. Rien n'est tout blanc ou tout noir.. Lol un peu d'esprit...

Jean-Louis 20/11/2018 21:14

Voilà encore un de ces commentaires -d'une stupidité crasse- qui ne grandit nullement son auteur !