Les Colchiques… déjà !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Les Colchiques… déjà !
  • Le pré est vénéneux mais joli en automne
  • Les vaches y paissant
  • Lentement s'empoisonnent
  • Le colchique couleur de cerne et de lilas
  • Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là
  • Violâtres comme leur cerne et comme cet automne
  • Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

 

  • Les enfants de l'école viennent avec fracas
  • Vêtus de hoquetons et jouant de l'harmonica
  • Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères
  • Filles de leurs filles et sont couleur de tes paupières

 

  • Qui battent comme les fleurs battent au vent dément

 

  • Le gardien du troupeau chante tout doucement
  • Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
  • Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l'automne

 

Apollinaire (Alcools)

Photos Jean-Louis Schmitt
Photos Jean-Louis Schmitt
Photos Jean-Louis Schmitt

Photos Jean-Louis Schmitt

Noms communs : Colchique d'automne, safran des prés, tue-chien, veilleuse, safran bâtard, safran des pays, ail des prés, chenarde, mort chien, tue-loup, vachette, veillote, narcisse d'automne.

Nom latin : Colchicum autumnale (Syn. Colchicum multiflorum Brot.). A l'automne, on voit au ras du sol deux à trois fleurs rose-lilas, sans feuilles, réunies à l'extrémité d'une hampe florale souterraine venant d'un tubercule.

Les fleurs sont formées d'un long tube blanc au fond duquel se trouve l'ovaire.

Une fois la fleur flétrie, ovaire et tubercule persistent sous terre en passant l'hiver à l'état de vie ralentie.

Au printemps suivant, la hampe florale s'allonge et soulève le jeune fruit hors de la terre, accompagné de grandes feuilles engainantes.

Le fruit est une grosse capsule allongée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article