La preuve par Notre-Dame-Des-Landes

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Une erreur partagée par 60% ne devient pas une vérité, mais constitue une décision. Il était que trop prévisible que les électeurs de Loire Atlantique, à l'appel du parti des affaires et de l'argent, à droite, et du parti pseudo-socialiste sacrifieraient la nature, les amphibiens, les oiseaux, la qualité de la vie et soutiendraient les intérêts très privés qui veulent bétonner, polluer, artificialiser, détruire le vivant pour faire du profit, en parant leur exaction du masque trompeur de l'emploi et du développement.

La preuve par Notre-Dame-Des-Landes

Il faut prendre acte du travail d'éducation, d'éveil des consciences, d'élévation du sens éthique des citoyens qui s'impose encore pour accéder à une société de responsabilité et de respect de la nature.

Une tâche immense demeure à accomplir pour que l'humain cesse d'assassiner la biosphère, de souiller son cadre de vie, d'anéantir tout ce qui n'est pas productif, spéculatif, rentable. Le combat va continuer.

Le gouvernement actuel est comptable de cette faute et doit être combattu pour sa nocivité. Je remercie les 40% de citoyens qui ont compris qu'il ne fallait plus céder aux sirènes mensongères de la propagande des affairistes qui détruiront tous les sites, pour assouvir leur croissance infinie dans un monde fini.

60% ne l'ont pas encore compris et cela prouve que la Commission Européenne n'a pas le monopole de la servilité envers les lobbies qui empoisonnent, tuent, polluent, enlaidissent. 40% d'opposants à la mort de la nature et à leur aéroport Vinci, représente l'espoir d'un sursaut et l'amorce de changements politiques, ici et ailleurs.

La preuve par Notre-Dame-Des-Landes

Publié dans NDDL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Je viens d'entendre à la radio que le OUI l'avait emporté de 5,7 %<br /> dans la foulée le journaliste ajoutait "mais ça ne changera rien à la décision ultime".<br /> je me pose donc une nouvelle fois deux questions:<br /> - à quoi bon tout ce cirque ?<br /> si ce n'est de diviser pour mieux régner, de noyer le poisson, <br /> d'enfumer les esprits, de monter les gens les uns contre les autres tout en faisant <br /> semblant de les consulter.<br /> Dans pas longtemps des dizaines de situations semblables finiront par pourrir le pays <br /> jusqu'à la guerre civile.<br /> Il sera alors encore plus facile aux vautours de se repaître des restes pré-faisandés.<br /> - la seconde question qui en découle est de savoir s'il faut se laisser détruire par<br /> tous ces salopards manipulateurs ou les détruire avant.<br /> Le nombre et la morale et le bon droit sont plutôt du côté des opposants alors ...
Répondre
D
Impossible de dire mieux que ce qui est dit ici, dit par Gérard Charollois avec justesse;<br /> Simplement je suis catastrophée:par les conséquences prévisibles sur l'environnement mais aussi par le manque de discernement, d'implication dans notre avenir commun de 60% d'entre nous; alors que nous sommes mieux informés qu'il y a peu encore, que nous pouvons prendre la mesure des conséquences de cette ignominie; "après moi le déluge" ils en sont encore là!<br /> Quant aux politiques....pas étonnée mais comment nous débarrasser de cette caste malfaisante?
Répondre
D
Plus que jamais cette "histoire" sent le piège à cons.<br /> En fait ce "référendum" ne consiste pas à demander à une population si elle veut oui ou non <br /> un changement.<br /> Sadisme ou cynisme ?<br /> - on demande aux habitants de la ville A si elle veut se débarrasser des nuisances de son aéroport.<br /> A l'évidence ils répondront massivement OUI et on les comprend.<br /> - on demande en même temps aux habitants de la ville B s'ils veulent ou non les nuisances dont leurs voisins de la ville A on souffert durant des décennies.<br /> A l'évidence ils répondront massivement NON et on les comprend.<br /> Alors pourquoi cette sinistre mascarade qui plus est orchestrée pas un gouvernement de gauche ?<br /> Que faire ?<br /> - aller voter massivement en se disant qu'avec un peu de chance la merde sera toujours mieux ailleurs ?<br /> - prendre les hommes politiques à la gorge et les secouer jusqu'à ce qu'ils avouent leur collusion avec les marchands de ciment ?<br /> Quoi de pire que la démocratie ? <br /> La fausse démocratie.<br /> Quoi de pire qu'un responsable politique<br /> Un responsable politique vendu ou ignorant.<br /> <br /> Bonne journée quand même !
Répondre
J
Une farce<br /> <br /> Le référendum organisé sur l’aéroport de NDDL est une immense et immonde farce qui n’avait d’autre objectif que de légitimer la violence qui ne va pas tarder à s’abattre sur les zadistes et, plus généralement, sur les opposants à ce projet !<br /> Elles sont décidément bien loin les belles et soporifiques paroles et résolutions émises lors de la COP21 qui, au final, se révèlera aussi inutile qu’elle ne fut onéreuse !<br /> L’environnement est non seulement spolié, agressé, détruit… au quotidien mais, de surcroît, comme on vient de le constater une fois de plus avec ce projet de NDDL, totalement méprisé par ce pouvoir décidément calamiteux…<br /> A quand la possibilité au peuple de déboulonner ces incompétents et vils individus qui, sous couvert d’une « décision démocratique » biaisée d’emblée, se mettent au service de méprisables lobbies de la finance ?<br /> Face à tant de mauvaise foi, se révolter n’est plus seulement recommandé mais devient tout bonnement nécessité, une question de légitime défense !
Répondre