Mangeur de guêpes…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Mangeur de guêpes…

Le Guêpier d’Europe (Merops apiaster) est un bel oiseau élégant, semblable à un arc-en-ciel quand il est en vol. Visiteur d’été dans le sud de l’Europe, ce joli guêpier est un régal pour les yeux !

Il semble de plus en plus fréquent dans le sud de la France, en Espagne et en Italie, mais il s'observe aussi dans les vallées de la Saône, du Doubs, de la Loire, de l'Allier, en Touraine, en Corse, en Bretagne (Baie d'Audierne) et même occasionnellement en région parisienne et en Picardie, voire en Allemagne où il a niché avec succès, en Grande-Bretagne, en Scandinavie…

En août 2015, un nid a été découvert pour la première fois depuis 10 ans en Belgique, sur un chantier de Harelbeke, en Flandre occidentale.

Les abeilles d'Europe passent l'hiver blotties dans leur ruche, privant le guêpier de sa nourriture principale. La fin de l'été clôt donc la période faste pour les guêpiers qui entament un long et périlleux voyage. Venus d'Europe occidentale, de grands vols de guêpiers franchissent le détroit de Gibraltar et survolent le Sahara pour prendre leurs quartiers d'hiver en Afrique de l'Ouest. Les guêpiers d'Europe centrale et orientale traversent la Méditerranée et le désert d'Arabie pour hiverner en Afrique du Sud.

« C'est un stratagème extrêmement risqué que cette migration », souligne l'ornithologue britannique Hilary Fry. Lorsqu'ils convergent vers la Méditerranée, les guêpiers doivent souvent échapper aux faucons d'Éléonore qui, pour nourrir leurs petits, s'attaquent aux oiseaux en migration. « Au moins 30 % des oiseaux seront tués par des prédateurs ou par d'autres facteurs avant de pouvoir retourner en Europe au printemps suivant. »

Les guêpiers arrivés en Afrique, la saison des amours bat son plein. Les mâles demeurent avec leur propre clan ; les femelles partent ajouter leurs gènes à un groupe éloigné. Des mâles nés en Espagne rencontrent des femelles d'Italie, des oiseaux hongrois et kazakhs se lient ; des couples se forment pour la vie. Avril marque le retour vers l'Europe. Les mâles d'un an regagnent leur terre natale avec leur compagne.

Habitat : Le Guêpier d’Europe fréquente les vallées fluviales, les pâturages, les zones cultivées avec quelques arbres, les prairies et les plaines, les abords des collines ensoleillées, les rives broussailleuses des fleuves dans les semi-déserts, et aussi les plantations de chêne-liège et d’oliviers, les rizières et les champs de céréales.

En Afrique, sur les zones d’hivernage, il fréquente les savanes, les rives des lacs et les zones cultivées. Dans les berges sablonneuses des cours d'eau, les falaises d'éboulis, il creuse des terriers. Il vit souvent en colonies et aime se percher avec ses congénères sur les branches saillantes, les fils électriques et les poteaux.

Le guêpier ne niche plus en Alsace depuis plusieurs années mais il est possible d’observer une colonie assez régulière à seulement quelques kilomètres, de l’autre côté du Rhin, en Allemagne…

Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann
Photos : Patrick Hoffmann

Photos : Patrick Hoffmann

Merci à Patrick Hoffmann pour le partage de ses magnifiques photos !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Est il possible de les introduire dans nos pays?! Je m’intéresse sur quelle façon naturelle je pourrai diminuer les invasions de guêpes que nous avons en Toscane...
Répondre
J
Bonjour,
Je m’intéresse sur son talent de chasseur, j'aimerai avoir des précisions sur sa fréquence et les sons qu'il peut faire avant d'attraper sa proie.Merci
Répondre
H
Deux couples ont niché dans le secteur de Haguenau en 2015 ( Lpo info Alsace N 55 1-2016 )
Répondre
J
Merci pour l'info !