Un chasseur tire sur un sanglier au Lac du Salagou : la vidéo crée la polémique sur les réseaux sociaux

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Les promeneurs et des usagers du lac ont été particulièrement choqués par l’attitude du chasseur...

La vidéo comptabilise plus de 115 000 vues. Capture d’écran Facebook/Philippe Carrière

La vidéo comptabilise plus de 115 000 vues. Capture d’écran Facebook/Philippe Carrière

L’histoire commence comme une chanson de Renaud. Mais aurait pu se terminer beaucoup plus mal que Laisse béton. "J’étais tranquille, j’étais peinard, je pêchais près de la base nautique de Clermont-l’Hérault. Puis un chasseur est arrivé, il a insulté mes amis, tiré sur un sanglier qui traversait le lac à la nage. Il l’a raté. Sur la berge, en face, des promeneurs, des enfants, des VTT, des pêcheurs. Trois balles sont passées au milieu de ces gens..."

La prose raisonnablement indignée est signée Philippe Carrière. Amoureux de la nature, de la pêche et d’images sous-marines. Un gars qui n’hésite pas à se mouiller pour ramener des images incroyables du lac.

Une plainte déposée

Ce jour-là, il n’eut même pas à plonger tant le comportement du chasseur lui commandait de l’enregistrer en direct. Philippe Carrière ironise : "Hier (samedi 21 décembre, vers 14 h, NDLR), c’était Bagdad au Salagou, grand site classé stand de tir." Dans la foulée, une Héraultaise qui aurait été menacée par le tireur a déposé une plainte à la gendarmerie de Clermont-l’Hérault - les militaires auraient identifié plusieurs suspects.

L'incident ne serait pas un acte isolé

La vidéo, postée sur Facebook quelques jours après les faits, a été largement commentée sur le réseau social. Le montage, sur lequel le tireur n’est pas identifiable, a été partagé par plus de 4 500 abonnés et suscité de nombreuses réactions. La question de la chasse sur un site aussi éminemment touristique est clairement posée par nombre d’internautes. D’autant que l’incident ne serait pas un acte isolé.

Philippe Carrière affirme que récemment, un homme a entendu une balle siffler non loin de lui au bord de l’eau. "S’il faut attendre qu’il y ait un mort pour ouvrir le débat, il sera bêtement trop tard", prévient-il. Contactée par nos soins, Marie Passieux, vice-présidente du conseil départemental déléguée à la jeunesse, aux sports et aux loisirs et présidente du syndicat mixte du Grand Site Salagou, n’a pas répondu à notre sollicitation…

Midi Libre/Jérôme Mouillot (08.01.2020)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Publié dans Chasse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Oui Danièle, la philosophie du collectif " Extinction, Rébellion " si radicale qu'elle soit est peut-être notre seule chance ...,,,
Répondre
J
Même si les faits indiqués sont inacceptables, ils relèvent tout de même d’une minorité de cinglés relevant plutôt de la médecine ou de la rééducation. Les conflits en cours et potentiels, souvent appelés hybrides, sont beaucoup plus graves pour la nature et les hommes et les dirigeants des pays les plus puissants et les plus équipés ne semblent faire beaucoup d’efforts pour les éviter !
Répondre
Z
Aux impunis, tout semble permis! Et c'est en toute impunité que ces zigouilleurs sévissent et ils sont récompensés !
Répondre
D
Merci à tous ceux qui ont le courage de dénoncer ces crimes oui, je dis bien crime contre la VIE, le
RESPECT de tous les êtres vivants qui partagent cette planète !
NOUS : Nature, Animaux, Humains sommes en grand danger d'extinction.
L'homme a besoin d'une plus GRANDE CONSCIENCE pour sortir de la manipulation, du lobbying de
la politique actuelle. Demandons à nos élus de gouverner avec plus de SAGESSE ET PLUS DE
CONSCIENCE. En sont-ils seulement capable ?
je cite : "La destruction massive de la faune et de la flore est en route, ainsi que celle de l'espèce
humaine. Levez-vous pour la nature, car sans celle-ci, vous êtes morts. L'Avenir de vos enfants
est compromis, battez-vous pour votre Liberté, sans violence. SEUL ON EST FAIBLE, ENSEMBLE
ON EST FORT. Réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard." Loup Blanc
Personnellement je suis pour interdire toutes les armes ! chasseurs et particuliers.
En plus imaginez un instant, que l'on désarme toute la planète et que l'on mette l'argent dans le
social et la nature ? ? ?
Répondre
J
Une belle utopie que je partage ! Trump et d'autres du même acabit n'en montrent pas le chemin...
J
Au risque de lasser certains d’entre vous, je pense néanmoins utile de relayer ces informations en rapport avec la chasse : ce "monde" réellement à part, dépense une énergie considérable (et des sommes conséquentes aussi…) pour, sans cesse, redorer le blason d’une activité de plus en plus décriée par le plus grand nombre ! Or, les nombreux "faits d’armes grotesques ou idiots" comme le souligne très justement Claire ci-dessous, évènements nullement en l’honneur des porteurs de fusils ou des équipages de chasse à courre, sont autant d’arguments qui plaident pour une interdiction de ce "loisir"…
Bien sûr, aucun élu digne de ce nom –ces gens-là, de toute manière, ne vivent pas sur la même planète que nous…- n’oserait faire une telle proposition ! Les chasseurs sont armés et sont, de fait, potentiellement dangereux : néanmoins, tant que le risque de prendre une balle perdue ne concerne que les promeneurs, randonneurs, vététistes, chercheurs de champignons ou simples automobilistes… cela restent de simples "faits divers" qui ne méritent guère plus d’attention que d’autres "incidents" que rapportent habituellement la rubrique des "chiens écrasés" des quotidiens locaux ! Regrettables certes mais tout aussi inévitables pensent certainement ces Messieurs "d’en haut" qui n’entendent de toute manière que ce que des Coste et autres manipulateurs veulent bien leur dire !
Notre "pouvoir" est, j’en conviens, infime face à ces lobbys ! Pour autant, il me semble nécessaire de dénoncer encore et encore ce que l’on aimerait tant que la masse ignore : nous avons la force du nombre et contre l’injustice il serait injuste, voir même stupide de se taire…
Répondre
C
Y a-t-il dans notre pays, un jour de l'année où un de ces acharnés de la gâchette ne fait pas parler des chasseurs avec un "fait d'arme" grotesque ou idiot ?
Répondre
D
Encore un abruti armé en liberté !!!! un parmi tant d'autres !
Répondre