Chez le Merle noir, le bec et les ailes s'allongent avec l'âge

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Une étude menée en Pologne durant 19 ans a montré que le bec du Merle noir s'allongeait durant toute sa vie, tandis que ses ailes grandissaient jusqu'à l'âge de six ans, avant de rétrécir ensuite légèrement.

Merle noir. Photos : JLS (cliquez pour agrandir)
Merle noir. Photos : JLS (cliquez pour agrandir)Merle noir. Photos : JLS (cliquez pour agrandir)

Merle noir. Photos : JLS (cliquez pour agrandir)

La morphologie d'un animal est un compromis entre son comportement, les contraintes de la sélection sexuelle et de la migration, des risques de prédation et de la nécessité du nourrissage. Ces paramètres agissent dans des directions parfois opposées. Chez les oiseaux, les individus plus âgés ont souvent les ailes plus longues et plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer cette situation : en particulier, durant la période de croissance de leurs plumes, les jeunes auraient besoin de davantage de nourriture que les adultes, et les dimensions de leurs ailes peuvent ainsi facilement être affectées par la quantité de nourriture disponible.

Des analyses biométriques menées dans deux parcs de Szczecin (Pologne) entre 1997 et 2004 avaient montré que les ailes des Merles noirs (Turdus merula) de deuxième année étaient plus courtes (127,2 mm en moyenne) que chez les oiseaux plus âgés (129,9 mm en moyenne). 

Dans un article publié en 2018 dans la revue Bird Study, des ornithologues polonais ont présenté les résultats d'une étude menée durant 19 ans sur 801 Merles noirs (431 mâles et 370 femelles) âgés de deux à dix ans dont le but était d'étudier la relation entre leur morphologie et leur vieillissement. Ils ont constaté chez les deux sexes que leur bec devenait progressivement plus long (de 21 à 22,6 mm à deux ans, contre de 21,3 à 23,5 mm à l'âge de dix ans) avec l'âge, tandis que leurs ailes grandissaient jusqu'à six ans, passant de 125-129 mm à deux ans à 129-134 mm à six ans, avant de recommencer à décroître légèrement (128-133 mm) au-delà de huit ans. 

Cette étude suggère que chez cette espèce, la sénescence (= le processus physiologique qui entraîne la dégradation des fonctions des cellules) débuterait à partir de six ans. Précisons que l'espérance de vie moyenne du Merle noir est de 16 ans…

 

Source : Ornithomedia.com

Merle noir. Photos : JLS (cliquez pour agrandir)Merle noir. Photos : JLS (cliquez pour agrandir)

Merle noir. Photos : JLS (cliquez pour agrandir)

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Publié dans Oiseaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kimcat 07/11/2018 14:41

Je vais partager ce bel article sur le merle... J'ai appris quelque chose aujourd'hui...
Après mon article du 5 novembre, mes lecteurs apprécieront... J'aime beaucoup cet oiseau.
Bon après-midi Jean-Louis

dominique 07/11/2018 13:17

Chez nous tous les merles s'appellent Sifflet d' Or en référence à une histoire pour enfant. Un merle noir très imbu car ses parents l'ont trop complimenté parcourt le monde pour trouver une merlette blanche afin de l'épouser, mais revient bredouille bien content d'en épouser une grise.....philosophique non?
Et puisque Jacky et Jean-Louis ont ouvert la voie, rions un peu car marre du marasme:
Les chercheurs ont-ils trouvé pourquoi chez l' homo sapiens (parfois sapiens sapiens mais en voie de disparition) le nez et les oreilles s'allongent avec l' âge ???
Il est vrai qu'il s'agit ici d'ornithologues......mais pourquoi pas car il y a dans notre espèce de drôles d'oiseaux !

Jacky 07/11/2018 08:27

Les photos sont belles. Je ne vois pas de merles par ici. Nous avons des corneilles qui sont intéressantes à observer. Au fait, il n'y a pas une histoire où le bec augmente si l'individu ment....

Jean-Louis 07/11/2018 08:57

"Il était une fois... Un morceau de bois qui est devenu... Pinocchio !" C'est ça ? C'est donc plutôt le nez qui s'allonge et nullement le bec ! A moins que tu ne connaisse une autre histoire, un genre de Cyrano à plumes ! Auquel cas, on attend ta version, sans prise de bec aucune :) !

domi 07/11/2018 05:38

bah ! nous aussi humains subissons quelques modifications avec l'âge...

Jean-Louis 07/11/2018 05:58

Sauf que chez nous, c'est nettement plus visible ;-) !

Jean-Louis 07/11/2018 05:29

Intéressant : on n'a décidément pas fini d'en apprendre y compris sur des espèces que l'on pensait pourtant bien connaître...