Vous avez dit ‘’Bien-être’’ animal ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Selon un rapport de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) de 2009, 97% des carcasses de gros bovins présentent des meurtrissures provoquées par des bâtons, preuves qu’ils ont été frappés avant d’être tués…

Il est parfaitement utopique de croire que les animaux pris en charge chez les éleveurs bénéficient d’une attention particulière : ce sont de ‘’simples marchandises’’ qui sont traités comme telles à savoir sans ménagement… Source : Vegan Impact (Cliquez pour agrandir)

Il est parfaitement utopique de croire que les animaux pris en charge chez les éleveurs bénéficient d’une attention particulière : ce sont de ‘’simples marchandises’’ qui sont traités comme telles à savoir sans ménagement… Source : Vegan Impact (Cliquez pour agrandir)

Conclusion de l’auteure : « Dans l’élevage et l’abattage, en dépit de quelques avancées, impossible d’assurer le bien-être des animaux. » Dans ce domaine, indiscutablement, nous sommes inhumains.

Nous ne voyons ni le couteau ni le sang, nous n’entendons pas les cris de terreur et de douleur. Selon Marcela Iacub, le but premier des abattoirs est d’ailleurs « de rendre opaques les supplices que l’on inflige aux animaux, d’empêcher de comprendre ce que signifie pour un animal ne pas vouloir mourir ».

Nous tentons de nous rassurer en nous disant que, après tout, la nature est cruelle. Seulement voilà, « les fauves ne font pas naître et n’élèvent pas les proies dont ils se nourrissent », rappelle Marcela Iacub. Selon elle, nous développons ces mécanismes de défense car, au fond de nous, nous savons que tuer et manger les animaux est mal. Nous savons que nous commettons un acte immoral.

 

« Nos choix de tous les jours façonnent le monde »

 

Gérard Baïle (Végan Impact)

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béa kimcat 28/10/2020 18:44

Oui ,nous sommes inhumains !

Zoé 25/10/2020 16:57

L'association de bien-être animal avec la pratique de l'élevage industriel et de l'abattage est un non-sens!

Aurélie Quirin 22/10/2020 21:05

D’où l’importance de continuer à militer pour le développement de l’abattage à la ferme... aussi longtemps que nous ne serons pas tous végétariens... un environnement bien plus rassurant pour l’animal, pas de stress lié au transport et au contact avec d’autres animaux inconnus... et la présence de l’éleveur sur place, qui accompagne ses animaux.

danièle 22/10/2020 13:17

Les animaux sauvages tuent pour manger et nourrir leur progéniture. Ils ont été crées en tant que règne animal. L'homme à l'image du Divin doit se nourrir par le végétal ! Or que fait-il ? Il tue par plaisir, par ignorance, par orgueil ! L'homme a le libre arbitre. Ombre ou Lumière. L'Evolution est en route et se fera.