Un blessé grave après un accident de chasse dans le Hâble d'Ault, à Woignarue

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Un chasseur a été grièvement blessé par le tir de son collègue de la même hutte à Woignarue (Somme) dans la nuit du 20 au 21 septembre 2020. Son pronostic vital n'est pas engagé.

L’accident s’est produit pendant la nuit du 20 au 21 septembre, dans une hutte située au Hâble d’Ault. Photo d’illustration : JLS

Accident de chasse rarissime pendant la nuit du dimanche 20 au lundi 21 septembre 2020 dans le Hâble d’Ault. Alors que deux chasseurs, âgés chacun d’une trentaine d’années, profitaient d’un tour de hutte, sur le secteur de Woignarue (Somme), l’un d’eux, un habitant de Cayeux-sur-Mer (Somme) a été grièvement blessé à l’épaule gauche par un tir de son compère, vers 0 h 20.

Héliporté au CHU d’Amiens

Ce dernier a immédiatement prévenu les secours. Les sapeurs-pompiers de Cayeux-sur-Mer et le SMUR d’Abbeville (Somme) sont intervenus avant qu’un hélicoptère ne soit mobilisé pour un transfert du blessé vers le centre hospitalier d’Amiens (Somme). Son pronostic vital n’est pas engagé.

Une enquête de la gendarmerie est en cours pour déterminer les circonstances exactes du tir. Des prélèvements sanguins ont été effectués pour déterminer la présence ou non d’alcool ou de drogue. Mais c’est la thèse accidentelle qui est privilégiée par les militaires. La communication de la gendarmerie de Picardie, basée à Amiens, explique : « Ils étaient côte à côte dans la hutte et ont épaulé en même temps pour cibler le même gibier. Tous les éléments actuels concordent vers le scénario de l’accident de chasse ».

Benjamin Radeau/L’Éclaireur (21.09.2020)

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béa kimcat 28/10/2020 18:27

Grand mal leur fasse...

Zoé 27/10/2020 15:51

Je garde ma compassion pour les "vraies" victimes!

Denis 27/10/2020 15:45

Pompiers, hélicoptère, hôpital, gendarmes… ça fait cher le coup de fusil !
Je pense que Mac Rond va faire voter prochainement, en accord avec la fédération des chasseurs, la création d'un fonds d'indemnisation des maladroits de la chasse en tant qu' ‘’agents de l'état dans l'exercice de leur fonction de régulation des milieux naturels’’...

dominique 27/10/2020 13:04

Ah bon...il faudrait composer un "florilège" avec tous ces "accidents" et le remettre à ceux qui soutiennent le lobby chasse...

Sylvia Hecker 27/10/2020 12:28

C'est bien lorsqu'ils s'entre tuent . Ca épargne les animaux. Il faudrait d'ailleurs " armer les lapins aussi "...
J'ai collecté pendant des années les coupures de presse sur les accidents de chasse pour les envoyer à l'association ASPAS à Crest (dans la Drôme) ,or cela fait deux ans qu'il n'y a plus d'articles à ce sujet dans les journaux . Soit il n'y plus eu d' accidents....... soit les médias ont eu des ordres...