Images de…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

C’est une scène souvent espérée mais qui, rarement, se concrétise que je vous livre aujourd’hui ! Certains matins, tôt, il fait encore trop sombre pour l’immortaliser, d’autres fois, c’est la brume qui fait barrage… Bref, avoir la chance de croiser certains animaux et de pouvoir les photographier de jour, ce n’est pas toujours évident…

Un matin de juin… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Un matin de juin… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Mais, de temps en temps, le petit ‘’miracle’’ se produit et la chance, facteur essentiel pour le photographe amateur et itinérant que je suis, sourit ! Il m’arrive de temps à autre de croiser un blaireau mais, généralement, la vision est tellement furtive qu’il est inutile d’essayer de la photographier… Ce matin-là pourtant –c’était mi-juin- je n’en croyais pas mes yeux et je mis quelques instants à réagir tant j’étais ému : ce n’était pas un blaireau qui furetait dans un champ fraîchement moissonné, mais deux !

Et tous deux se déplaçaient avec une parfaite synchronisation, laissant entre eux au maximum quelques mètres de distance : un couple peut-être qui chassait ensemble le lombric et, certainement, partageait ce qu’il trouvait lorsque cela en valait la peine ! Tous deux rentraient au terrier que je savais non loin et avaient pris un peu de retard : ils étaient visiblement pressés et se dirigeaient dans ma direction ! Totalement à découvert, je ne pouvais que m’accroupir et demeurer parfaitement immobile tout en appuyant de temps en temps sur le déclencheur de mon boitier…

Images de…
Images de…Images de…
Images de…Images de…
Trempés par la rosée du matin, les deux blaireaux furetaient dans le champ fraîchement moissonné… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Trempés par la rosée du matin, les deux blaireaux furetaient dans le champ fraîchement moissonné… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Trempés par la rosée du matin, les deux blaireaux furetaient dans le champ fraîchement moissonné… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 04/08/2020 22:07

Quelle chance de croiser leur chemin. Pour ce qui est des photos, me revient la phrase qu’on attribue à Pasteur : « la chance ne sourit qu’aux esprits préparés ». Là je dirais : «  les belles photos ne sont obtenues que par les observateurs expérimentés » Bravo !

Jean-Louis 05/08/2020 05:13

Voilà, chère Anne qui me touche beaucoup ! Merci à vous et merci aussi pour vos divers autres commentaires qui animent considérablement cet espace réservés aux lecteurs et qui, à mon sens, est presque aussi important que le reste, entendez par là : les publications elles-mêmes !

Nadia 04/08/2020 21:57

Photos splendides
Merci pour ce partage
Belle rencontre. Cet animal est magnifique

Jean-Louis 05/08/2020 05:20

Une rencontre que, comme je le disais plus haut, on espère vivement et qui ne se présente que rarement : j'ai eu de la chance ce matin-là comme tous les autres matins où passe un chevreuil, une pie-grièche, un lièvre... devant mon objectif !
Des blaireaux -vivants- c'était devenu quasi inespéré tant ils sont victime de la bêtise humaine et, il faut bien le reconnaître : de la circulation automobile qui fait de véritables ravages dans la faune...
Merci chère Nadia pour tes commentaires bien sûr mais aussi pour tout ce que tu fais de ton côté pour aider "nos amis les bêtes" !
Bises à vous deux...

Claire 04/08/2020 21:26

Magnifique ! Quel bonheur j'imagine pour vous !
Merci de partager ces belles images et vos émotions avec nous.
Bonne soirée à vous .

Jean-Louis 05/08/2020 05:23

Merci Claire : je partage volontiers mes images mais aussi mes émotions qui, vous l'aurez compris, sont souvent fortes ! Je partage tout aussi volontiers mes diverses préoccupations pour le monde qui nous entoure et qui, il faut bien le rappeler, ne va bien fort malgré ces "belles images" qui pourraient faire croire le contraire...

Jacky 04/08/2020 21:17

Superbes photos Jean-Louis. Je partage ton émotion. C'est une rencontre extraordinaire. Merci pour ce partage.

Jean-Louis 05/08/2020 05:28

Ah Jacky, tu ne crois pas si bien dire : ce sont des moments si intenses que, dans un premier temps, on est incapable de la moindre réaction...
J'espère en vivre encore d'autres tout aussi belles !
En ce moment, je "cours" après Goupil dont je constate des indices de présence mais qui est d'une rare discrétion... Ce matin peut-être ? Je te raconterai !
Je vous embrasse tous les deux !

Cléo 04/08/2020 21:11

Wow! Je comprends ton émotion! Quel moment inoubliable! En extra, tu as les superbes photos! Je suis contente pour toi! Bises et bon mercredi à vous deux!

Jean-Louis 05/08/2020 05:31

Je découvre ton message Cléo et, déjà, le mercredi est là !
Merci à toi Cléo de nous faire part de tes sentiments et de ton ressenti : peut-être nous referas-tu l'honneur d'un article à l'occasion ?
Bonne journée et bises de nous deux à toi aussi !

JC 04/08/2020 19:06

Belle rencontre et belles photos.

Jean-Louis 05/08/2020 05:33

Merci JC : si mes publications plaisent, je suis naturellement encore plus heureux de partager mes images !
bonne journée en Bretagne.

Béa kimcat 04/08/2020 18:02

Quel bonheur cette double rencontre !!!

Jean-Louis 05/08/2020 05:33

...et un bonheur que je partage évidemment bien volontiers !
Bien à toi Béa !

Zoé 04/08/2020 17:25

Magnifique rencontre! J'imagine bien ton émotion. Et ces animaux si pacifiques paient un lourd tribut à la cruauté des chasseurs !

Jean-Louis 05/08/2020 05:39

Oui ma chère Zoé : c'est important de le rappeler ! L'immonde et cruelle "vénerie sous terre" qui n'est qu'un cruel passe-temps pour des individus en mal de sensations "fortes" fait de terribles ravages parmi les populations de blaireaux et de renards et, cela, y compris pendant la période de reproduction ! Les "premiers écologistes de France" autoproclamés semblent ne pas vraiment vouloir évoluer tant ils se battent pour faire perdurer ces "traditions" immondes...

dominique 04/08/2020 16:56

Que de belles et sympathiques rencontres....merci de les partager avec nous.

Jean-Louis 05/08/2020 05:42

Mais, c'est un autre grand bonheur de partager ces bonheurs justement ! Alors, sachant que de l'autre côté de l'écran il y a des Dominique, des Zoé, des Claire et tant d'autres qui apprécient ces moments et ces photos, j'essaie de faire toujours mieux !
Merci pour tes divers encouragements !

Chantal33300 04/08/2020 15:12

Ah ça c'est super de telles rencontre.

Jean-Louis 05/08/2020 05:44

Qu'i s'agisse d'un beau ciel, d'une fleur, d'un papillon, d'un chevreuil... c'est toujours un plaisir pour moi ! J'espère conserver cette faculté d'émerveillement longtemps encore...

danièle 04/08/2020 15:05

Quel privilège de vivre de si beaux instants !
Et de les partager, merci.

Jean-Louis 05/08/2020 05:46

Oui Danièle, je ressens ces rencontres comme un véritable privilège et comme un cadeau aussi ! Cadeau que j'espère aujourd'hui encore...

Jpl 04/08/2020 14:46

Très bel instant avec des images rares et inattendues, le rêve du photographe animalier.

Jean-Louis 05/08/2020 05:50

Comme tu le dis, cher JPL, j'en ai rêvé et je rêve de bien d'autres belles rencontres encore ! Mais, souvent, il y en d'autres aussi qui sont tout aussi fortes en émotion et suscitent immanquablement de la colère en moi : une haie saccagée, un animal tiré, un champ aspergé de produits tuant... Ainsi va la vie du baroudeur que je suis !

Michel 04/08/2020 13:37

C'est ce qu'on appelle "un moment de grâce" !
Et en plus ces blaireaux respectaient la distanciation sociale !!!

Jean-Louis 05/08/2020 05:52

Bien vu Michel : autant pour le "moment de grâce" que pour la "distanciation sociale" qui nous a bien amusé Michèle et moi !
Belle journée à toi dans tes belles Vosges que je j'espère retrouver bientôt...

Domi 04/08/2020 12:56

Bravo !!!! À protéger!!

Jean-Louis 05/08/2020 05:52

Ah Domi, si cela ne dépendait que de moi...

GROSSE 04/08/2020 12:49

Joli moment que ces rencontres furtives et aléatoires, cela me rappelle tôt un matin, le long d'un verger, le renard qui rentrait de sa nuit et ne m'avait pas vu, ou ce chevreuil au détour d'un champ et que je voyais moi, à l'orée d'un bois, ou ces deux huppes fasciées sur un chemin boueux. Moments magiques.

Jean-Louis 05/08/2020 05:54

Voila qui pourrait faire de bons sujets pour des "Images de..." à venir ! Si cela vous dit, il vous suffit de me contacter via le formulaire de contact (en haut de page, sous le bandeau d'accueil)...