L'envers du roquefort

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Comme chacun le sait, le roquefort est produit à partir du lait de brebis. Pour produire ce lait, les brebis doivent donner naissance chaque année à des agneaux…

Le doux regard de l’agneau… Image : L214

Ainsi, un million d’agneaux voient le jour chaque année pour la production du roquefort. Si un quart des agneaux -des femelles- reste dans les exploitations laitières pour remplacer leur mère, la majorité d'entre eux sont envoyés dans des élevages intensifs où ils seront engraissés pour la viande, puis envoyés à l'abattoir.

C’est la face cachée du roquefort que L214 révèle aujourd’hui. L’association a mené une enquête dans un des plus gros élevages d’engraissement d'agneaux de la zone roquefort et dans un abattoir où sont tués une partie d'entre eux.

La SARL Grimal est une des plus grosses exploitations d’engraissement d’agneaux de France. Les agneaux y sont entassés dans des bâtiments sordides sans accès à l'extérieur afin d'y être engraissés. Certains souffrent de boiteries et peinent à se déplacer. D'autres agonisent lentement dans l'élevage et meurent avant d'atteindre quatre mois, âge auquel ils auraient dû être envoyés à l'abattoir.

Une partie de ces agneaux sont tués à l'abattoir d'Arcadie Sud-Ouest, près de Rodez. Certains animaux sont étourdis par électrocution – procédé qui, mal appliqué, ne leur fait pas perdre conscience – tandis que d'autres sont égorgés à vif. Les agneaux voient mourir leurs congénères sous leurs yeux. Beaucoup sont suspendus conscients sur la chaîne d'abattage…

Ces graves infractions avaient déjà été signalées dans un rapport vétérinaire rédigé en 2016 ! Quatre ans plus tard, rien n'a changé... Face à une telle cruauté, L214 porte plainte pour sévices graves contre l'abattoir et lance une pétition pour exiger sa fermeture immédiate. D’avance, merci pour votre mobilisation pour mettre enfin un terme à cet enfer qu'endurent plus de 500 000 agneaux par an pour le roquefort !

 

Pétition pour demander la fermeture de cet abattoir

 

Vidéo : La face cachée du Roquefort, une enquête de L214 (3 :54)

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moi 07/07/2020 11:01

D'accord entièrement de votre avis sur la manière moyennageuse d'elevage et de production du ro quefort MAIS:
1) pourquoi vouloir nous rendre coupable et malade de ce pourquoi nous ne sommes qu'à moitié responsable ?
2) que reste-t-il pour se nourrir ? Des produits riches en sucres et en graisses vegetales .....
Demandez à mon dentiste le resultat d'une nourriture VEGAN sur plusieurs années c'est vraiment une catastrophe
Conclusion : VIVE LA DIVERSITÉ ALIMENTAIRE ET SURTOUT PAS D' EXCLUSION.

Jean-Louis SCHMIT 07/07/2020 12:43

La diversité alimentaire ne doit pas excuser des comportements aberrants et cruels : le sujet principal est celui-ci !
Cela dit, une alimentation végétarienne et même végétalienne peut parfaitement être équilibrée. Bien sûr, il faut y mettre un peu du sien et être cohérent avec ses idées... Pour ce qui est des problèmes dentaires que rencontreraient les "vegan" : première nouvelle ! Voilà qui demande à être vérifié...

Anne 27/06/2020 10:49

Très grand merci Jean-Louis pour ces paroles pleines de sagesse qui sont le reflet de ce blog que j’aime beaucoup.

Jean-Louis 27/06/2020 07:20

Je constate que le débat a été très animé : merci à vous tous d'avoir donné votre avis et, pour certains, de vous être littéralement lâchés...
Mon opinion personnelle importe peu mais, vous tous qui suivez mon blog, vous connaissez bien sûr ma position sur ces sujets qui me hantent et, bien souvent, m'empêchent d'être aussi serein que je le souhaiterais ! Il m'est impossible -même si je n'ai nul besoin de regarder ces vidéos qui démontrent toutes les cruautés infligées aux animaux d'élevage- de faire comme si de rien n'était !
Comme Anne : je continue à agir en "petit colibri", bien conscient toutefois de la futilité de nos ‘’combats’’ face à des géants dont les intérêts se limitent aux marges et aux dividendes que récolteront les actionnaires : tout le reste n’est, pour ces individus-là, que fadaise qui ne mérite même pas que l’on en parle…
Je soutiens néanmoins –et depuis longtemps- L214 qui, en véritable lanceur d’alerte, dénonce ! Il le faut, ne serait-ce que pour faire savoir à l’ ‘’adversaire’’ que nous existons et que, malgré leur quasi toute puissance, nous n’entendons pas nous taire !
Pour en revenir aux divers commentaires, j’ajouterai que, après plus de 40 ans de militantisme, j’ai appris bien des choses et, souvent, j’ai été déçu par ceux-là même que je croyais ‘’de mon camp’’ ! J’en ai souvent été mortifié mais toutes ces cruelles déceptions n’ont pas, pour autant, eu raison de mon engagement ! Parallèlement, j’ai acquis la ferme conviction que seul l’exemple pouvait faire changer certains comportements : il ne sert à rien d’expliquer à son entourage que ce qu’il fait n’est pas bien, il faut simplement lui monter qu’une autre voie existe et que celle-ci peut, de surcroît, être source de satisfaction personnelle ! Nous avons ainsi le bonheur, Michèle et moi, d’avoir des amis très chers qui ont totalement révolutionné leur alimentation non pas parce que nous leur avons assené qu’il ne fallait pas manger ceci ou cela mais parce que nous leur avons montré comment être totalement en phase avec ses convictions notamment par le contenu de l’assiette !
Ces changements de comportements font parties de nos plus belles ‘’victoires’’ et nous retrouvons nos amis avec encore plus de plaisir ! L’exemple, le petit colibri… : même si cela ne change pas le monde, change néanmoins tout pour nous ! Et c’est cela que nous essayons de perpétuer.
C’est entendu : l’humanité n’est pas prête à changer ! Cela ne doit pas pour autant nous empêcher d’évoluer, d’avancer en faisant le moins de dégâts possible autour de nous… La colère, l’affrontement, même si je les comprends parfaitement, ne sont nullement de bons conseillers : je sais ne pas être parfait en la matière puisque lorsqu’un chasseur abat un renard ou tout autre malheureuse bête qui a eu l’imprudence de croiser son chemin, je suis animé par une haine qui, du reste, me fait le plus grand mal ! Non, je suis loin d’être parfait mais il importe d’en être conscient et d’essayer de s’améliorer… J’y travaille !

Anne 26/06/2020 10:19

Réponse à Pascale Corbin à la question : "comment élargir ce cercle et sortir de l'entre-soi ? Si quelqu’un a la réponse, je suis preneuse..... (mais je crois qu'il n'est pas encore né) !" Voici une idée : ouvrir son esprit pour écouter l'autre et essayer de l'entendre. Ce n'est pas en traitant nos propos d'inepte ou de banal, déphasé et stéréotypé que vous pourrez convaincre. Un exemple ? En allant acheter la viande pour mon mari chez le boucher (viande d'éleveurs locaux et pas du tout industriels), celui-ci un jour m'a accueillie en me disant : "tiens j'ai préparé des pavés végé, je vais voir si ça marche". Ce n'est pas en jetant des pierres sur sa vitrine que j'aurais obtenu ça. Je préfère soutenir L214 car eux obtiennent des résultats pour lutter contre la souffrance animale (c'est déjà ça) et apparemment pas vous. Vouloir changer le monde en un claquement de doigt ne fait que de nous classer dans les utopiques avec lesquels aucune discussion n'est possible et ça ne fait rien avancer.
Je préfère la discussion ouverte, l'échange. Je suis surtout dans le respect du bien être animal mais ...j'écrase une tique quand j'en trouve une sur mon chien. Vous aurez peut être du mal à me croire mais ça me fait de la peine. Autre chose : nous sommes nombreux à avoir des chiens et chats : doit-on les nourrir végé ? je ne crois pas, il faut accepter les lois de la nature même si j'interviens aussitôt pour sauver le hérisson ou la couleuvre de mes chiens. Comme je le disais, les choses ne sont pas simples et ce n'est qu'avec des échanges ouverts et courtois que nous pourrons faire avancer les mentalités sur le véganisme. Et pour l'instant je continue de penser que si beaucoup de gens suivait le régime flexible (c'est ce qui se passe, je rencontre beaucoup de gens qui me disent : ah tu es végé ? moi, j'avance je suis flexible"), nous ferions avancer les choses et nous pourrons continuer de voir des vaches dans les prés et des brebis monter aux alpages.

danièle 26/06/2020 07:13

MERCI à L214 de nous montrer la vérité sur ce qui se passe dans les coulisses du Roquefort.
Nous sommes tous responsables, alors à nous de changer les choses en signant les pétitions, soutenir les lanceurs d'alerte, et, en boycottant les produits laitiers qui de toute façon ne sont pas indispensables à notre santé ! Tous ce qui provient du VEGETAL BIO est bien meilleur !

Anne 25/06/2020 23:30

inepte adj. : Qui fait preuve d'une grande sottise
Je vous remercie Pascale pour ce qualificatif de mon propos.
Moi je ne vends pas de livre je soutiens juste L214 pas un petit don mensuel et grâce à tous et à toutes les signatures des pétitions (mises en avant par Jean-Louis par exemple dans ce blog sympathique) ils obtiennent des résultats, eux.

Pascale Corbin 25/06/2020 20:02

Réponse à Jacky, en effet Jacky, je ne suis pas positive mais RÉALISTE, et avec une expérience de 7 ans de militantisme derrière moi et un livre de 512 pages sur un sujet dont j'ai fait le tour comme personne !

Pascale Corbin 25/06/2020 18:00

Si je partage le lien avec des véganes, ils sont déjà informés, donc cela ne leur apporte rien de plus, et si je partage avec des omnivores, ils n’ouvrent même pas le lien et m'ignorent. CQFD : comment élargir ce cercle et sortir de l'entre-soi ? Si quelqu’un a la réponse, je suis preneuse..... (mais je crois qu'il n'est pas encore né) !

Pascale Corbin 25/06/2020 20:03

Jacky, votre réponse est aussi banale que déphasée que stéréotypée !

Jacky 25/06/2020 18:19

On peut élargir ce cercle en étant un minimum positif.

JC 25/06/2020 17:55

Je ne pense pas que nous deviendrons végétariens/vegans rapidement si tant est que nous le devenions un jour. Et si oui les vaches, chèvres, cochons, porcs, poulets, canarde, lapins,...auront presque disparu de la nature s’ils ne trouvent pas une activité comme le sport hippique ou la randonnée. Alors la solution est plutôt de trouver pour les brebis de Lacaune, comme pour les autres une solution acceptable. Je ne connais pas beaucoup l’agriculture, qui travaille beaucoup pour gagner souvent peu, mais quand j’ai visité un éleveur en contrat avec les producteurs de Roquefort, je l’ai trouvé bien organisé et très soucieux de ses brebis. Bien sûr il ne m’a parlé de la face cachée s’il la connaissait. Je suis sans doute naïf mais nous manquons d’agneau, qui vient souvent de Nouvelle Zélande, et j’ai vu des agneaux heureux en montagne, dans la baie du Mont Saint Michel et même à Erquy. Alors c’est sûrement compliqué mais avec un peu d’organisation et de bonne volonté on devrait pouvoir améliorer le bien-être animal et manger du roquefort et de l’agneau. En quantité raisonnable bien sûr.

Anne 25/06/2020 22:47

je suis d'accord avec JC (voir ma réponse à Jean-Louis tout en bas) : c'est l'excès qui est mauvais. Et surtout la cruauté. j'aime ce blog qui permet l'écoute et l'échange courtois.
Je suis allée plusieurs fois dans des restaurants Végan à Paris et chaque fois j'ai pu discuter avec l'équipe du restaurant : nous avons échangé nos points de vue et je pense que cela m'a aidée à avancer dans ma réflexion. Cependant il ne me viendrait pas à l'idée de traiter mes amis non-végé de "carnistes", quel terme affreux : l'homme est omnivore mais ni végé ni carniste. cela ne me semble pas raisonnable d'élever un enfant sans viande ni produit laitier.
Pour ce qui est du sport hippique : malheureusement je connais des cavalières qui sont folles amoureuses de leur cheval, allant jusqu'à braver le confinement pour pouvoir leur faire une gratouille alors qu'il était très bien soigné dans son écurie de propriétaires. Et puis voila ti pas que plusieurs fois il n'a pas bien sauté (en fait elle ne lui a pas bien demandé) et hop oubliées les gratouilles, on le vend pour en acheter un autre. Bien sur on dit qu'on ne va le vendre que pour aller dans une bonne famille mais comme il faut les sous de la vente pour en racheter un autre on devient moins attentif et moins regardant sur l'acheteur. mes deux juments de sport, 19 et 21 ans vieillissent très heureuses.
Je crois que nous devons avoir notre conscience, se comporter comme un colibri éventuellement et pouvoir se regarder dans la glace.
Mais à mon age j'ai compris que les affirmations nettes et définitives ne faisaient rien avancer. L214 a un discours qui me plait car ils luttent contre la souffrance animale, obtiennent des résultats. Ils encouragent le véganisme mais par exemple j'ai apprécié qu'ils dénoncent ceux qui jetaient des pavés dans les vitrines des bouchers car dans un sens comme dans l'autre il ne faut pas être extrémiste car cela ne mène à rien et ne donne aucun résultat comme le dit Pascale.

Pascale Corbin 25/06/2020 18:04

Oui, très naïf en effet dans votre façon d'appréhender les choses .... mais là où vous avez raison, c'est que nous ne deviendrons jamais véganes, pas même végés, et peut-être même pas néo-carnistes. Je ferai une vidéo sur cette thématique, et pourtant, je suis une végane/antispéciste on ne peut plus convaincue !

Sylvie 25/06/2020 17:32

C'est épouvantable et monstrueux ce que certains font subir aux animaux !
Je ne supporte plus ce monde débile avec une justice laxiste.

Pascale Corbin 25/06/2020 17:15

Je ne regarde même pas; car GO VEGAN ! Arrêtez les produits laitiers, les œufs, etc.

Mais c'est foutu, on ne refera pas le monde, même avec la meilleure volonté qui soit....

Pascale Corbin 25/06/2020 18:05

Tout ceci est intolérable, insupportable, abominable, et pourtant, nus n'y pouvons rien lorsque nous sommes nous-mêmes déjà véganes, car impossbile d'agir en dehors de soi-même.

Béa kimcat 25/06/2020 16:48

C'est affreux...
Que de barbarie...
Pourquoi faire souffrir autant...
C'est INSUPPORTABLE !!!!!
Cette cruauté perpétuée par la race humaine, je ne la comprendrai jamais...

domi 25/06/2020 16:48

Qu'attendent les autorités depuis 4 ans ?

Pascale Corbin 25/06/2020 18:07

Les autorités s'en contre-foutent, puisque ce sont les commanditaires de la barbarie.

dominique 25/06/2020 16:15

La condition féminine...chez les animaux producteurs de lait ; vaches, chèvres, brebis: être enceinte une fois par an, accoucher dans la douleur, voir partir son petit vers la mort, et quand plus productive , abattoir pour le cuir et la viande : plus exploités qu'elles....y'a pas !

Pascale Corbin 25/06/2020 18:08

Les féministes s'en tapent, car seules les femelles humaines sont prises en compte, les autres n'étant que des objets.

Anne 25/06/2020 16:10

Et aussi la colère d’un éleveur contre cet abattoir :
https://mobile.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/nouvelle-video-de-l214-ces-images-ne-sont-pas-supportables-le-legislateur-doit-prendre-ses-responsabilites-lance-un-eleveur-de-brebis_4019935.html#xtref=https://mobile.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/nouvelle-video-de-l214-ces-images-ne-sont-pas-supportables-le-legislateur-doit-prendre-ses-responsabilites-lance-un-eleveur-de-brebis_4019935.html

Anne 25/06/2020 16:09

Cet abattoir est fermé d’hier :
https://mobile.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/le-ministre-de-l-agriculture-ordonne-la-suspension-immediate-de-l-agrement-de-l-abattoir-ovin-de-rodez-apres-la-diffusion-d-une-video-de-l214_4020043.html#xtref=acc_dir&xtref=https://www.google.fr/
Comme quoi les signatures des colibris ont quand même du poids :)

Zoé 25/06/2020 15:57

L'industrie laitière est tout aussi barbare pour les animaux que l'industrie de la viande ( voire plus ) ma transition vers le végétalien est quasi complète maintenant et si cela ne m'empêche pas d'avoir le cœur déchiré devant ces reportages, au moins j'ai fait le pas de côté pour ne plus y participer .

Jacky 25/06/2020 07:40

Les pubs de brebis et agneaux en pleine nature, vantant le bon fromage, sont bien éloignés de ce triste décor.

Pascale Corbin 25/06/2020 18:09

Les pubs, mon pauvre ami ! Quelle rigolade !

Jean-Louis 25/06/2020 05:22

Une nouvelle enquête de L214 qui nous montre, une fois encore, combien l'animal est méprisé, maltraité, tyrannisé... et, au final, égorgé de manière immonde comme on coupe les fanes d'un légume ! Tout cela est bien sûr intolérable et insupportable... Il faut le savoir et agir en conséquence : outre le fait de soutenir ces lanceurs d'alerte, le seul moyen d'arrêter cela est de ne plus consommer ni viande, ni produits laitiers...

Pascale Corbin 25/06/2020 18:14

Anne, lisez "la domination humaine, l’invraisemblable silence" dont il reste 9 exemplaires, et vous comprendrez que vous faites fausse route dans vos affirmations de A à Z, vous n'avez pas compris que de nos jours, l'Homme n'a plus besoin des animaux pour se nourrir, contrairement à votre renard, et ce que vous disiez à votre amie végé était totalement inepte. Tuer sans faire souffrir ? Il n'y a pas de viande heureuse (L214)

Anne 25/06/2020 16:23

Effectivement Jean-Louis, vous avez raison mais... j’ai arrêté la viande mais je n’arrive pas encore à supprimer œufs et laitage. Cependant l’erreur vient de l’outrance : l’homme est omnivore et si l’équilibre prédateur-proie n’est pas cassé, c’est à dire si la consommation est réduite c’est la loi de la nature. J’achète mes produits à une ferme bio à 20km de chez moi et je vois les animaux et discute avec les éleveurs. Quand je fais le tour de nos champs il arrive que je vois les restes d’un pigeon :dois je pleurer pour le pigeon ou pour le renard qui a tué le pigeon pour manger et en ce moment pour nourrir ses petits.
Quand je n’étais pas végétarienne et qu’une amie végétarienne me montrait des veaux ou des agneaux je lui répondais que si tout le monde était végétarien il n’y en aurait plus dans les champs et nos enfants ne les verraient que dans des zoo. Les choses ne sont pas simples. Il faut au moins ne pas faire souffrir.