Journal du déconfinement (2)

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Charlotte, jeune étudiante bourlingueuse, qui vient régulièrement nous rendre visite aux Joubarbes et qui nous envoie de ses nouvelles lors de ses voyages (voir ICI ou LA) nous adresse cette fois son ressenti par rapport aux dernières semaines qui, pour elle aussi, ont été l’occasion de divers questionnements…

Un bouquet de printemps… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Un bouquet de printemps… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

"Alors voilà, notre indépendance en partie rendue. Nous avons, pour la plus grande partie d'entre nous, passé ces deux derniers mois privés de cette liberté de nous mouvoir, de nous voir, d'un grand nombre de nos pouvoirs. Mais celui de croire est resté. Celui de voir aussi…

Nous avons réalisé que nous n'étions pas invulnérables. Qu'à l'image du nuage de Tchernobyl, les frontières ne sont que théories. Alors nous avons pu être traversés par la peur, pour nous, pour nos proches. Nous avons pu nous sentir petits dans cet ouragan qui nous dépasse. Et nous avons pu aussi nous rappeler à quel point, il y a quelque chose de plus grand que nous. Que cette Nature, qu'on peut oublier par moment, est toujours là. Qu'elle continue sans nous. Alors, on a eu l'impression que les oiseaux chantaient plus forts, que les nuages étaient plus beaux. Nous avons peut-être simplement appris à les écouter, à les regarder. Ils ont toujours été là, mais nous ne leur laissions certainement pas le temps ni l'espace.

Personnellement, j'ai réappris à ne rien faire, à juste apprécier me poser au soleil, me coucher dans l'herbe et regarder les nuages, partager un repas en famille, prendre le temps de lire un bon livre… Des plaisirs simples auxquels je ne donnais plus place dans la vie rythmée de jeune étudiante. Beaucoup de choses m'ont manqué pendant ce confinement, comme mes amis, le fait de pouvoir me mouvoir en toute liberté, mais cet évènement inédit m'a permis de me rendre compte à quel point il ne dépend que de nous de reprendre possession de notre temps. 

J'espère sincèrement, que chacun gardera ces enseignements comme un trésor. Qu'il s'agit non pas d'une fin, mais bel et bien d'un commencement.

En hommage à l'une des quatre saisons, j'ai réalisé un petit film, pour célébrer celle qui symbolise le renouveau, que nous avons su réapprécier, chacun à sa manière, ces derniers mois. " 

Vidéo : Charlotte-Ode au printemps (0 :55)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kimcat 23/05/2020 17:59

Merci pour cette jolie petite vidéo pleine de fraîcheur.
Et pour ce beau billet.
Profitons des petits plaisirs de la vie.

Zoé 23/05/2020 10:45

Un beau message , une très jolie vidéo ... et Schubert ! Article qui fait du bien à l'âme!

Chewbyspirit 22/05/2020 21:14

Merci pour ce très bel article plein de sagesse, d'humilité et d'humanité. Amitiés.

Michèle 22/05/2020 18:19

Chère Charlotte,
Toi et ton frère Tom, représentez la belle jeunesse que nous aimons. Malgré les années qui nous séparent, nous ne nous sentons pas vraiment décalés et apprécions sincèrement votre originalité, votre audace, votre réflexion sur la vie. Nous serons très heureux d’échanger de vive voix notre expérience respective sur le vécu de ce confinement.
Bravo pour votre charmante ‘’Ode au printemps’’ ! Je me suis bien amusée en constatant l’aide importante de M. El Parasol ‘’l’Ami Fritz’’.
Vivez votre belle vie avant de vous retourner en chantant : ‘’ Hier encore j’avais vingt ans’’.
Chaleureux bisous déconfinés !

Charlotte 30/05/2020 12:21

Merci Michèle,
Contente que cette vidéo t'ai plu!
Peut-être que mes pieds me mènerons jusqu'en Alsace cet été, si la situation le permet.
Prenez soin de vous et profitez des merveilles de la Nature, à l'approche de la nouvelle saison!
Je t'embrasse

Sylvie 22/05/2020 16:02

Belles réflexions !
Pour celles et ceux qui ont été épargnés ainsi que leurs proches par le covid 19, et bien sûr hormis nos personnels soignants qui ont enduré une très lourde tâche, le confinement a été une période bienfaitrice, où l'on a pris le temps de faire quantité de choses que l'on ne fait pas d'habitude, où l'on a appris et compris qu'il était inutile et néfaste de consommer du superflu, où la Nature et les animaux ont pu se reposer et se ressourcer.

Cléo 22/05/2020 14:51

C'est bien.dit et ça reflète assez bien cet événement, en partie. Jolie vidéo. Bises et belle journée.

dominique 22/05/2020 13:50

Originale et fleurie cette ode au printemps, quel bonheur pour vous d"avoir autant d'amis de cette qualité; et "cerise sur le gâteau" ce très beau trio de Schubert dont on ne se lassera jamais.

domi 22/05/2020 12:26

bonne leçon en tous cas !

Claire 22/05/2020 12:12

Joli texte plein de sagesse.
Belle petite vidéo aussi ! Bravo...

Jacky 22/05/2020 07:48

C'est un chouette billet. Merci Charlotte. Pour ma part, j'ai adoré ce confinement.

Jean-Louis 22/05/2020 05:17

Merci chère Charlotte : on espère te revoir bientôt...

Charlotte 30/05/2020 12:21

Avec plaisir Jean-Louis, c'était un plaisir de pouvoir partager!
À bientôt avec plaisir!