Les corvidés gardent rancune contre ceux qui les maltraitent et partagent l’information avec leurs congénères

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Pendant de nombreuses années, les chercheurs ont considéré les oiseaux comme peu intelligents parce que leur cerveau était profondément différent de celui des humains, à commencer par leur taille remarquablement petite. Mais une connaissance plus approfondie du monde des oiseaux a mis en lumière des faits très intéressants qui ont conduit à une réévaluation de la vie des oiseaux…

La Corneille noire (Corvus corone) se nourrit surtout de cadavres, de petits animaux (en bord de mer, elle est capable de se nourrir de coquillages) et, en zone d'habitation humaine, de déchets divers.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
La Corneille noire (Corvus corone) se nourrit surtout de cadavres, de petits animaux (en bord de mer, elle est capable de se nourrir de coquillages) et, en zone d'habitation humaine, de déchets divers.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)La Corneille noire (Corvus corone) se nourrit surtout de cadavres, de petits animaux (en bord de mer, elle est capable de se nourrir de coquillages) et, en zone d'habitation humaine, de déchets divers.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

La Corneille noire (Corvus corone) se nourrit surtout de cadavres, de petits animaux (en bord de mer, elle est capable de se nourrir de coquillages) et, en zone d'habitation humaine, de déchets divers.... Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Parmi les oiseaux les plus intelligents, il y a les corbeaux et les corneilles, et pas seulement parce qu'ils sont capables de créer, d'utiliser et prendre soin d'ustensiles, mais aussi parce qu'ils semblent capables de ressentir, de garder et de partager une rancune contre les personnes.

Dans une étude publiée dans la revue The Royal Society Publishing, un comportement intéressant a été examiné : il semble que les corbeaux soient capables de se souvenir longtemps du visage de ceux qui les maltraitent et même de faire prendre parti les autres oiseaux contre l'ennemi.

Dans l'expérience, deux chercheurs ont porté deux masques : l'un avec des traits neutres (c'était le visage de l'ancien vice-président des États-Unis, Dick Cheney) et l'autre représentant le visage d'un homme des cavernes.

La personne portant le masque de l'homme des cavernes, chaque fois qu'elle atteignait un endroit fréquenté par les corbeaux, en capturait certains, leur attachait les pattes puis les libérait à nouveau – un traitement que les corbeaux ne devaient pas trouver vraiment amusant. Dès que les corbeaux ont retrouvé leur liberté, ils ont commencé à faire des bruits, notamment en direction de l'homme des cavernes, ce que les chercheurs ont identifié comme un véritable cri de "reproche".

Vol de corbeaux freux : ce sont de merveilleux acrobates. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Vol de corbeaux freux : ce sont de merveilleux acrobates. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

La confusion causée par le conflit entre les corbeaux et l'homme des cavernes a attiré d'autres oiseaux qui se sont finalement joints aux corbeaux pour réprimander et attaquer le malheureux, même s'ils n'avaient jamais rencontré cette personne auparavant. "Des groupes d'oiseaux de 2 à 15 oiseaux nous ont attaqués en plongeant du ciel jusqu'à quelques mètres de nous", rapporte le chercheur portant le masque de l'homme des cavernes.

Ce n'est pas fini. Lorsque les chercheurs visitaient des endroits distants peuplés de corbeaux, les oiseaux attaquaient l'homme des cavernes avant qu'il ne puisse déranger les corbeaux avec sa manière de faire : la nouvelle s'était largement répandue et les corbeaux savaient ce qu'ils devaient faire pour chasser ce visage à l'aspect grotesque. Et la scène de l'attaque des corbeaux était identique même cinq ans plus tard.

Le Corbeau freux (Corvus frugilegus) fréquente le plus souvent les champs et prairies ouverts, parsemés d'arbres, de bosquets ou de petites forêts. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Corbeau freux (Corvus frugilegus) fréquente le plus souvent les champs et prairies ouverts, parsemés d'arbres, de bosquets ou de petites forêts. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Corbeau freux (Corvus frugilegus) fréquente le plus souvent les champs et prairies ouverts, parsemés d'arbres, de bosquets ou de petites forêts. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Selon les chercheurs, les corbeaux peuvent vivre de 15 à 40 ans, même si la plupart des individus n'atteignent pas cet âge. En tout cas, les adultes qui survivent longtemps conservent dans leur mémoire les événements qu'ils considèrent comme les plus importants pour leur survie, comme le visage de l'homme des cavernes. Bref, il y a beaucoup à apprendre de ces grands corbeaux noirs qui peuplent nos villes !

Curioctopus.fr

 

Source : https://royalsocietypublishing.org/doi/full/10.1098/rspb.2011.0957

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Publié dans Animaux, Oiseaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier 02/02/2020 17:41

La grande intelligence des corvidés n’est pas une surprise pour moi. L'intelligence peut malheureusement être également source de cruauté. A deux reprises nous avons eu la malchance de la constater. Avec 3 poules à la maison, en liberté la journée, un couple de corneilles venaient sporadiquement voler les œufs. Une de nos poules s'interposait régulièrement pour éviter cela. Les 2 corbeaux ont vraisemblablement réussi à "communiquer" avec leurs congénères pour s'amalgamer en un groupe d'une centaine d'individu et ont attaqué nos poules pour les mettre à mort ; en leur transperçant le coeur et en les piétinant. Et ceci à deux reprises, à six mois d'intervalle. Il est donc évident que de telles attaques coordonnées et ciblées sont sources d’intelligence. A l'instar de l'être humain, l'intelligence n'est malheureusement pas toujours synonnyme d'harmonie et de paix.

Claire 30/01/2020 06:57

J'ai une grande admiration pour ces grands oiseaux noirs et c'est principalement dû à ce blog qui m'a permis de mieux les connaître : pour cela, je vous suis infiniment reconnaissante !

Chewbyspirit 29/01/2020 19:31

Un article passionnant sur des oiseaux doués d'une grande intelligence et pourtant, tellement victimes de préjugés!

kimcat 29/01/2020 18:51

Des oiseaux tellement intelligents.
Je partage.

karoline Legrand 28/01/2020 21:42

QUAND ON SE FAIT POURCHASSER, CLOUER AUX PORTES? BRULER VIF DAPUIS DES SIECLES PAR DES BIPEDES EN MANQUE DE LA MOINDRE EMPATHIE....DIFFICILE DE NE PAS ETRE RANCUNIER. J'AI VECU AVEC UN CORBEAU.... IL ETAIT ADORABLE, DROLE, FIDELE, INTELLIGENT ET TENDRE

karoline Legrand 28/01/2020 21:38

Etre efficace pour eux 2021 C'EST 2 ANS. C'EST PAS BIENTÖT;. LE GOUVERNEMENT NOUS PREND POUR DES CONS. ON MET LA PRESSION AUX POLITICARDS EN LEUR ECRIVANT 25-50 LETTRES CHACUN + EMAILS ET POST SUR LEURS MURS, AVANT LEURS ESPOIRS DE REELECTIONS .....POUR QUE LA LOI EN FAVEUR DES PORCELETS ET POUSSINS SOIENT APPLIQUEES MAINTENANT ET EN PLUS ABOLITION DE LA CORRIDA, DE L'EGORGEMENT ET DE L'EXPERIMENTATION SUR LES ANIMAUX; PARTAGEZ ET SURTOUT NE DELEGUEZ PAS

Zoé 28/01/2020 13:22

Etant personnellement rancunière, je trouve cela bien réjouissant . Ce sont vraiment des oiseaux très intelligents.
Quand j'étais jeune , à la maison , nous avions une petite chatte qui a toute sa vie grogné sur ma grand-mère qui l'avait chassée un peu brutalement une fois , elle ne lui a jamais pardonné!

Sylvie 28/01/2020 12:26

J'avais vu un documentaire sur les corbeaux.
Et effectivement, un corbeau boudait quand son "maître" qui était un chercheur, était revenu après plusoeurs jours d'absence.

dominique 28/01/2020 11:41

Instructif et réjouissant; encore une preuve de l'absurdité d'avoir considéré les animaux comme des objets pendant des siècles....et sans aucunement plaisanter en ce qui me concerne: moi aussi suis très rancunière et j'envie les corbeaux qui savent aussi être vindicatifs....

domi 28/01/2020 11:27

étonnant et intéressant

Jacky 28/01/2020 08:04

In-croâ-yable!

osswald pierre 28/01/2020 06:41

Difficile pour moi de jeter la pierre à ces braves bêtes, je suis moi-même extrêmement rancunier.

Aurélie 28/01/2020 06:30

Et avec cette histoire de masque, on pourrait refaire la même avec Trump, Poutine, Bolsonaro...

Aurélie 28/01/2020 06:26

Il me plairait beaucoup que les corbeaux deviennent en qq sorte des justiciers... ça me ferait bien plaisir de voir galoper les chasseurs, des nuées de corbeaux aux trousses... :-D

Jean-Louis 28/01/2020 05:42

Je n'ai jamais douté de l'intelligence remarquable des corvidés et les nombreux oiseaux blessés ou tombés du nid qu'il nous a été donné de prendre en charge ont, sans conteste, démontré leurs merveilleuses compétences ! Dommage que ces oiseaux soient généralement mal-aimés : une fois de plus, c'est probablement dû en grande partie à la méconnaissance...