C’est la fête autour du tournesol

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Lorsque chutent les températures, comme par enchantement, la fréquentation s’intensifie considérablement autour des points de nourrissages. C’est parfois l’occasion de voir des oiseaux très discrets en d’autres temps…

Adepte des mangeoires, Le Rouge-Gorge se régale de petites graines, de noix, d’avoine… qu’il recherche surtout au sol. Illustration : Fannie Haettel (Cliquez pour agrandir)

Adepte des mangeoires, Le Rouge-Gorge se régale de petites graines, de noix, d’avoine… qu’il recherche surtout au sol. Illustration : Fannie Haettel (Cliquez pour agrandir)

A la fin de l’été, après le départ des oiseaux migrateurs, nos campagnes semblent soudain désertes… Ce n’est qu’une impression puisque, dès le moindre coup de froid, les mangeoires sont prises d’assaut ! Mésanges, moineaux, chardonnerets… arrivent parfois en bandes compactes et, si les lieux de nourrissages sont rares, on peut assister à de sacrés prises de becs : c’est que certains ne sont vraiment pas partageurs et, lorsqu’un verdier occupe la place, il la défend ardemment ! Heureusement, tout comme les moineaux, il trie les graines et en jette beaucoup par-dessus bord ce qui permet à des oiseaux moins vindicatifs, de grappiller la nourriture tombée au sol !

Mésange huppée, mésanges charbonnières, mésange bleue, Chardonneret élégant, Bouvreuil Pivoine ♀, Verdiers d’Europe. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Mésange huppée, mésanges charbonnières, mésange bleue, Chardonneret élégant, Bouvreuil Pivoine ♀, Verdiers d’Europe. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Mésange huppée, mésanges charbonnières, mésange bleue, Chardonneret élégant, Bouvreuil Pivoine ♀, Verdiers d’Europe. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Mésange huppée, mésanges charbonnières, mésange bleue, Chardonneret élégant, Bouvreuil Pivoine ♀, Verdiers d’Europe. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Mésange huppée, mésanges charbonnières, mésange bleue, Chardonneret élégant, Bouvreuil Pivoine ♀, Verdiers d’Europe. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Mésange huppée, mésanges charbonnières, mésange bleue, Chardonneret élégant, Bouvreuil Pivoine ♀, Verdiers d’Europe. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Mésange huppée, mésanges charbonnières, mésange bleue, Chardonneret élégant, Bouvreuil Pivoine ♀, Verdiers d’Europe. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Facile à reconnaître, le Gros-bec casse-noyaux s’impose lui aussi quoique très timide de nature : l’hiver est donc le moment idéal pour mieux observer cet imposant et farouche habitant de nos bois ! Autre visiteur occasionnel de la mangeoire : le Pic épeiche. Si l’endroit lui convient par son calme, il reviendra régulièrement de même que le Pic Mar qui lui ressemble beaucoup quoique légèrement plus petit… Principalement insectivore, ce dernier se tourne volontiers vers les graines de charme, les faines de hêtre et les glands de chêne lorsque ses proies viennent à manquer ! Il affectionne lui aussi les graines de tournesol et les boules de graisse et n’hésite donc pas à s’approcher des habitations pour s’en régaler : c’est l’occasion de regarder d’un peu plus près ce magnifique grimpeur !

Le Pic Mar excelle dans l'art de grimper. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Pic Mar excelle dans l'art de grimper. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Avec un peu de chance, vous verrez aussi le charmant Rougegorge se régaler du reste (et du gaspillage) des autres, le Pinson des arbres et, si le froid s’accentue, le Pinson du Nord et le magnifique Jaseur Boréal (voir ICI)… En tous cas, n’hésitez pas à nous raconter vos observations et, si vous avez des enfants, à les sensibiliser en leur apprenant à reconnaître les différents visiteurs des lieux ce qui, selon que vous aurez placé vos postes d’agrainage, pourra se faire, bien au chaud, derrière la vitre de votre salon…

Graines, boules de graisse, vers de farine, que choisir ? Quelle espèce viendra sur votre mangeoire ? Voici un tableau pour vous orienter sur le sujet... (Source : LPO)

Graines, boules de graisse, vers de farine, que choisir ? Quelle espèce viendra sur votre mangeoire ? Voici un tableau pour vous orienter sur le sujet... (Source : LPO)

 

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michelle Petit 20/02/2020 12:23

Bonjour,
je reviens vers vous car j'ai interrogé la LPO concernant la législation sur le nourrissage des oiseaux et voici sa réponse : Pour le domaine public , il doit y avoir un arrêté venant de la Mairie qui l'interdit .
Pour le nourrissage des oiseaux sur un terrain privé , il n'y a pas d'interdiction . C'est plutôt un problème de voisinage . Que le voisin condamne le fait de nourrir , c'est son opinion . Mais rien ne l'interdit! Si vous allez sur le site de la LPO , France ou Auvergne Rhône - Alpes , il n'y a pas de restriction, mais des conseils .

Patricia 06/02/2020 20:05

Je nourris les oiseaux tout l’hiver avec des graines de tournesol, boules de graisses , etc , de nombreux oiseaux viennent aux mangeoires : moineaux toujours par groupes , sittelles , rouge gorge, un geai , mésanges bleues et charbonnières, pinsons . Je passerais volontiers mes journées à les observer

Patricia 06/02/2020 20:05

Je nourris les oiseaux tout l’hiver avec des graines de tournesol, boules de graisses , etc , de nombreux oiseaux viennent aux mangeoires : moineaux toujours par groupes , sittelles , rouge gorge, un geai , mésanges bleues et charbonnières, pinsons . Je passerais volontiers mes journées à les observer

Jacky 06/02/2020 17:24

Observer mes mangeoires est une de mes occupations favorites .

kimcat 06/02/2020 17:17

Quel bonheur de voir ces oiseaux si bien photographiés !
L’illustration du rouge-gorge est superbe.
J'ai mis des graines et des boules de graisse à leur disposition, sur mon balcon.
Bonne soirée Jean-Louis

dominique 06/02/2020 11:53

Du bonheur de les voir ainsi chez Jean-Louis comme chez beaucoup d'entre vous car en ville nous en avons si peu; et puis les pigeons et moineaux que nous aimons aussi comme tout être vivant s'accaparent la plus grande part du nourrissage; tout juste si de rares mésanges peuvent parfois être aperçues...

Michel 06/02/2020 09:12

Quelqu'un a-t-il un plan pour des graines de tournesol bio ?

Sylvie 06/02/2020 09:05

Si on n'aidait pas les oiseaux, leur déclin serait encore plus important.
Chez nous, on a une colonnie d'une trentaine de moineaux et on les aide toute l'année, le moineau étant une espèce menacée.

Jpl 06/02/2020 08:31

Ayant des voisins un peu crétins, probablement semblables à ceux d’Erika, j’ai regardé la législation sur le nourrissage des oiseaux sauvages qui interdit effectivement de les nourrir dans les lieux publics et dans les cours communes si cela peut nuire. Je n’ai rien trouvé pour les lieux privés et de ce fait, un jardin étant un lieu privé il n’y a pas d’interdiction pour un particulier de mettre des mangeoires chez lui.
Je n’ai donc pas retiré mes mangeoires mais ai convenu de les éloigner de la clôture de ce voisin, ce qui fait que les oiseaux ne font plus de crottes chez lui.
Si quelqu’un à des infos sur cette législation, merci de faire suivre.

Chantal Desjardins 06/02/2020 08:17

Merci pour ces jolies photos. Nous avons la chance de voir tous ces petits oiseaux depuis nos fenêtres et les nourrissons avec tournesols, graines mélangées, boules de graisse. Malheureusement, les oiseaux sont de moins en moins nombreux, en cause, les champs autour de chez nous. Alors je pense qu'ils se refugient dans le bois tout proche....

Erika 06/02/2020 08:11

J'adore voir ce quotidien avec les oiseaux aux mangeoires.
Chose que je ne peux plus faire car notre voisine s'est plainte. Les oiseaux la dérange et font des crotte. Du coup nous avons eu la visite de la Police municipale nous interdisant de les nourrir.
A priori tant que personne ne se plaint, cela ne pose pas problème mais autrement la loi l'interdit (texte à l'appui)
Nos visiteurs étaient (moineaux, verdiers, rouge queue et rouge gorge).
Du coup nous avons malgré tout gardé une seule mangeoire sur le bord de la fenêtre et uniquement la visite du rouge queue et d'un rouge gorge.
Je suis dégoutée de tels comportements qui reflète le mal être d'aujourd'hui.
Bonne journée

Michelle Petit 20/02/2020 12:23

Merci de m'indiquer le texte à l'appui!
Bonne journée

Claire 06/02/2020 06:37

Article sympathique qui nous en apprend un peu plus sur la fréquentation de nos points de nourrissage ! J'aime beaucoup l'ensemble de cette publication (texte et photos) et ai un faible pour ce mignon rouge-gorge de Fannie !