De Cap en Cap…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Dans le Pas-de-Calais, nous avons cheminé du Cap Gris-Nez au Cap Blanc-Nez en empruntant le "sentier des douaniers", la baie de Wissant, les dunes du Châtelet…

Bécasseaux variables (Calidris alpina) dans la baie de Wissant. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Bécasseaux variables (Calidris alpina) dans la baie de Wissant. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Cap Gris-Nez

Au nord de Boulogne-sur-Mer, le Cap Gris-Nez constitue le point du littoral français le plus proche de l’Angleterre (un peu plus d’une trentaine de kilomètres à peine). Ce détroit, très resserré, met en relation la Manche et la Mer du Nord : le trafic maritime y est très intense avec environ 500 mouvements de bateaux par jour dont d’énormes gargots transportant tout type de marchandises dont certaines évidemment très dangereuses d’où la présence du CROSS (Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage) organisme de contrôle installé au pied du phare…

Le Cap Gris-Nez avec son phare, ses moutons Boulonnais, les falaises de craies de Douvres en face… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Cap Gris-Nez avec son phare, ses moutons Boulonnais, les falaises de craies de Douvres en face… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Cap Gris-Nez avec son phare, ses moutons Boulonnais, les falaises de craies de Douvres en face… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Cap Gris-Nez avec son phare, ses moutons Boulonnais, les falaises de craies de Douvres en face… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Cap Gris-Nez avec son phare, ses moutons Boulonnais, les falaises de craies de Douvres en face… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Cap Gris-Nez avec son phare, ses moutons Boulonnais, les falaises de craies de Douvres en face… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

« Autrefois, le phare se visitait. Cent quarante marches à gravir pour accéder à la coupole… Après la guerre, il n’y avait plus que trois gardiens contre cinq auparavant. Deux d’entre eux étaient logés dans des baraquements, le troisième occupait un blockhaus qui, par la suite, est devenu le Bar du Cap. En 1957, cinq pavillons ont été construits pour loger le personnel titulaire et les élèves électromécaniciens qui venaient en stage au Gris-Nez. Ces logements ont été rasés en 2002. Des naufrages § J’en ai connu quelques-uns lors de mes tours de garde : « l’Equateur » à la pointe du Riden en 1953, le « Dannido » sur les moulières du Gris-Nez en 1959… ». Henri Beaugrand, l’un des derniers gardiens du phare du Gris-Nez (de 1941 à 1981)

Le sentier des douaniers

De tout temps, le Cap Gris-Nez fut un lieu stratégique. Sa position avancée dans la mer permet d’avoir un panorama exceptionnel sur le détroit du Pas-de-Calais et sur les côtes anglaises : le lieu idéal pour édifier, au 18ème siècle, un poste de surveillance nommé « la maison du guet ». Après la Révolution, est créé un poste de Douane qui entraînera la construction d’une caserne. Surnommés « les perroquets de falaise » ou encore « les écraseux de fremions » (les écraseurs de fourmis), les douaniers arpentent à longueur de journée les plages et le haut des falaises où ils tracent un chemin portant le nom de « sentier des douaniers ». Le soir venu, ils se postent dans les falaises où ils passent la nuit à même le sol. Le poste de douane du Gris-Nez sera supprimé en 1934. Seul vestige de cette époque : une guérite en pierre perdue au bord de la falaise…

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

La plage de Tardinghen et la Baie de Wissant

Trait d’union entre les caps Gris-Nez et Blanc-Nez, la Baie de Wissant est un site naturel qui permet de belles balades entre plage, dunes, prairies humides, roselières, mares…

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Cap Blanc-Nez

Constitué de falaises escarpées s’élevant à 134 m, le Cap Blanc-Nez se trouve à environ 10 km au nord du Cap Gris-Nez ! C’est l’autre point de vue stratégique de la région… Lors des périodes de migration aviaires (au printemps et à l’automne) le trait de côte (véritable couloir écologique d'importance paneuropéenne pour les oiseaux) est longé ou survolé par des millions d'oiseaux migrateurs : de nombreux observateurs munis de jumelles et de longues-vues, profitent alors de ce spectacle impressionnant !

Le Cap Blanc-Nez. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Le Cap Blanc-Nez. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Le Cap Blanc-Nez. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Cap Blanc-Nez. Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Edmond 02/11/2019 16:52

Belle et intéressante carte postale ! Du coup, vu le temps maussade, je vais aller en feuilleter d'autres...

Pierre et Elisabeth 02/11/2019 07:47

Très jolies photos d'une région que l'on ne connaît pas, l'historique "douanier" est très interessant. Bonne journée.

Jean-Louis 02/11/2019 16:51

Merci d'être venus vous balader en notre compagnie !

regine 01/11/2019 12:46

de beaux endroits que je connais bien et qui restent a l'état sauvage a certaines périodes de l'année, très agréables a parcourir et admirer.

laramicelle 31/10/2019 19:43

coucou ah là c'est chez moi ^^ j'adore ces endroits :)

laramicelle 31/10/2019 19:46

je vais relayer

kimcat 31/10/2019 17:14

Quel magnifique endroit !!

domi 31/10/2019 11:54

salut l'ami, des lieux magnifiques que je connais bien, sur lesquels j'ai beaucoup écrit d'articles et d'ouvrages !
il me semble important d'ajouter que si à mon époque (pas si lointaine) c'était un lieu important pour les nageurs traversant la Manche, aujourd'hui le détroit est traversé, au grand péril de leur vie, par de nombreux migrants voulant gagner l'Angleterre, comme je l'ai vu hier à la tv. Sur de frêles esquif !

Jean-Louis 01/11/2019 09:21

Tu fais bien, cher Domi, de rappeler cette triste réalité : Sangatte est, en effet, tout proche de ces deux Caps et le drame de ces milliers de migrants qui fuient leurs pays non pas par plaisir mais parce qu’ils n’ont vraiment plus d’autre alternative, semble insoluble ! Nos sociétés n’en veulent pas mais, demain, ce sera peut-être nous les migrants…

Zoé 31/10/2019 11:52

Merci pour cette jolie balade de Nez en Nez ! C'est Cyrano qui serait content: « C’est un roc ! … c’est un pic ! … c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … C’est une péninsule ! »

Sylvain 31/10/2019 10:52

Très belle découverte : voilà qui donne envie de marcher sur vos traces !
Blog magnifique avec ses sujets très divers mais, tous, très intéressants : merci pour votre travail.

Wolfgang 31/10/2019 10:11

Super vos "cartes postales" ! Je suis fan.

Claire 31/10/2019 10:10

Effectivement, ce doit être une jolie balade !
Merci de la partager avec nous !

Sylvie 31/10/2019 09:59

Superbe reportage !
Merci Jean-Louis..

dominique 31/10/2019 09:43

Si près de nous...et si loin, merci Jean-Louis de nous faire "visiter" et connaître; je transmets illico à ma jeune amie de Boulogne, grande amie aussi des animaux ... qui en apprendra encore sur les caps ...peut-être .

Jacky 31/10/2019 08:01

C'est un beau rayon de soleil pour cette matinée. J'adore les cartes postales. Au fait, un "gargot" qui a coulé est un és-gargot..... C'est facile de rigoler. Merci pour tous ces articles excellents et variés.

Jean-Louis 31/10/2019 07:43

Une bien belle balade ponctuée d’une remarquable palette de paysages et de lumière changeante ! A refaire en sens inverse et à une autre saison…